Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2019 / Turkish Airlines Open / Turkish Airlines Open (ET) : Hébert et Perez s'inclinent en play-off

Turkish Airlines Open (ET) : Hébert et Perez s'inclinent en play-off

Co-leaders au club-house après d'excellents derniers tours, Benjamin Hébert (67) et Victor Perez (65) se sont hélas inclinés lors d'un historique play-off à six hommes, remporté à la nuit tombante sous les lumières des projecteurs par l'Anglais Tyrrell Hatton.

Benjamin Hébert
Le Briviste a perdu son troisième play-off de la saison ce dimanche en Turquie... Warren Little / Getty Images Europe - AFP
07-10
novembre
TURKISH AIRLINES OPEN
LIEU : The Montgomerie Maxx Royal, Turquie
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Et à la fin, c'est un Anglais qui gagne... Tyrrell Hatton a remporté ce dimanche son quatrième trophée sur l'European Tour en sortant victorieux d'un incroyable play-off, entamé à six à la nuit tombante et conclu après quatre trous sous les feux des projecteurs face à l'Autrichien Mathias Schwab. Un dénouement haletant pour ce Turkish Airlines Open qui restera dans les annales du golf européen pour avoir égalé les play-offs les plus peuplés de l'histoire du circuit - celui du Vinho Verde Atlantic Open 1990 remporté par l'Écossais Stephen McAllister, et celui du Dunhill Championship 2003 remporté par l'Anglais Mark Foster - et avoir offert au public du Montgomerie Maxx Royal le premier finish nocturne !

Il a donc fallu quatre trous à Hatton, 28 ans, pour se débarrasser de ses rivaux, après un dernier tour palpitant qui a vu six hommes atteindre la barre des -20. L'Anglais était d'ailleurs le dernier à rejoindre ce groupe, où l'attendaient l'Américain Kurt Kitayama (64), le Sud-Africain Erik Van Rooyen (65), Victor Perez (65) et ses compagnons de la dernière partie Schwab (70) et Benjamin Hébert (67). Car les Français, impeccables l'un comme l'autre, avaient fait le spectacle, Perez postant sept birdies sur la journée (dont quatre sur les cinq derniers trous) et Hébert cinq (dont un dernier putt « clutch » au 18 pour atteindre -20).

Hélas pour les Tricolores, le play-off ne leur a pas souri. Alignés dans le deuxième trio - suite à une décision pour le moins étrange de l'European Tour de scinder les six hommes en deux groupes - le Briviste et le Tarbais voyaient leur mise en jeu s'égarer de la même manière sur la droite du fairway, au pied des arbres. Condamnés au birdies pour prolonger l'aventure, puisque devant eux Kitayama et Hatton avaient déjà fait 4 sur l'ultime par 5 du tracé, les deux hommes ne pouvaient faire mieux que des pars. Ils partagent donc la deuxième place finale de ce Rolex Series avec leurs trois infortunés compères, et trouveront sans doute une bien maigre consolation dans le chèque de 390 000 euros empoché pour leur peine.

Avec cette deuxième place, Perez et Hébert donnent néanmoins un peu plus d'éclat à leur saison déjà excellente avant cette semaine en Turquie. Avec encore deux tournois à jouer en Afrique du Sud puis aux Émirats arabes unis, le premier passe 9e de la Race to Dubai (et 52e mondial !) tandis que le second passe 15e européen et 89e planétaire ! Ajoutons à cela la remarquable neuvième place à -17 de Romain Langasque, auteur d'un excellent 65 (-7) ce dimanche, et le bilan d'ensemble, même si rien ne vaut une victoire, est malgré tout positif.

La décla de Benjamin Hébert

C'est délicat, ça fait trois fois cette année [que je perds en play-off]... C'est un peu dommage de rester au pied de la première marche, mais il y a eu beaucoup de choses positives cette semaine.

La décla de Victor Perez

C'était une super semaine et une super dernière journée, j'ai très bien joué sur le retour pour accrocher ce play-off. Si on m'avait dit ça ce matin, j'aurais signé tout de suite.

Par Alexandre MAZAS
10 novembre 2019