Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2020 / Hero Open / Hero Open (ET) : Un top 10 pour Pavon et Rozner

Hero Open (ET) : Un top 10 pour Pavon et Rozner

Matthieu Pavon a terminé meilleur français de cette semaine sur le Tour européen, grâce à sa carte de 70 (-2) lors du dernier tour de ce dimanche. En 6e position à -13 total, il devance Antoine Rozner, 10e à -11.

Matthieu Pavon a pris la 6e place finale, à -13. Richard HEATHCOTE / Getty Images via AFP
30 juil. -
2 août
HERO OPEN
LIEU : Marriott Forest of Arden, Angleterre
CIRCUIT : European Tour

Après avoir régalé les amateurs de beau spectacle samedi, avec notamment un coup de wedge rentré pour eagle, Matthieu Pavon a poursuivi sur une bonne dynamique ce dimanche, pour le dernier tour du Hero Open, à Birmingham. Avec une carte de 70 (-2) et pas moins de sept birdies, il s’est adjugé une 6e place finale, à -13 total.

Il termine ainsi à cinq coups du vainqueur anglais Sam Horsfield, sans doute soulagé de l’emporter après avoir largement mené, mais s’être également fait de belles frayeurs. Il a également su être le principal bénéficiaire d’un petit putt manqué du Belge Thomas Detry au 18, qui lui aurait permis de disputer un playoff.

Côté français, Matthieu Pavon est accompagné dans le top 10 final par Antoine Rozner. Le racingman a rendu ce dimanche une carte de 72 (par), et prend la 10e place à -11. La meilleure carte tricolore du jour est signée Julien Guerrier, avec un bon 68 (-4). Il remonte ainsi à la 15e place, à -10.

Joël Stalter a également joué sous le par, avec un 71 (-1) et une 28e place, à -8. Journée moins belle, en revanche, pour Benjamin Hébert, avec un 76 (+4) qui le fait reculer en 34e position, à -7. Clément Sordet termine juste derrière, 41e à -6 (-3 ce dimanche), et Alexander Levy un coup plus loin, 47e à -5 (+1 pour finir). Enfin, Romain Langasque termine 57e à -3, après une carte dans le par.

L'image du jour

Avez-vous déjà pris le bateau pour aller jouer votre coup suivant ? Parce que le Suédois Joel Sjöhölm, ce dimanche, oui...


Par William LECOQ
2 août 2020