Les Français de l'European Tour

En 2018, treize Français évolueront sur le Tour européen.

Romain Wattel

Né le 10 janvier 1991
Pro depuis 2010
Sur le Tour européen depuis 2011
1 victoire sur le Tour, 1 sur le Challenge Tour

Après 186 tournois sur le circuit européen, Romain Wattel a remporté la première victoire de sa carrière à sa 187e tentative, en septembre dernier aux Pays-Bas. Ce sacre longtemps attendu est venu récompenser l'un des piliers du golf français sur le Tour, qu'il fréquente depuis 2011 dans la foulée de son passage pro. Enfin débarrassé de l'encombrante étiquette de « bon joueur sans victoire », le champion du monde amateur avec l'équipe de France en 2010 peut désormais viser plus haut.

 

Alexander Levy

Né le 1er août 1990
Pro depuis 2010
Sur le Tour européen depuis 2013
4 victoires sur le Tour

Auteur fin avril du premier succès d'un Français sur le Tour en 2017, Alexander Levy est devenu au Volvo China Open le plus jeune Tricolore à atteindre la barre des quatre victoires en carrière, à 26 ans seulement. Classé 21e de la Race to Dubai au terme d'une saison de haut niveau, le natif d'Orange en Californie semble avoir franchi un nouveau palier dans son impressionnante ascension vers le haut niveau mondial. Désormais habitué des Majeurs et autres WGC, le champion du monde amateur 2010 aux côtés de Wattel a les moyens de viser une place dans l'équipe européenne pour la Ryder Cup 2018 en France.

 

Michaël Lorenzo Vera

Né le 28 janvier 1985
Pro depuis 2005
Sur le Tour européen de 2008 à 2010, et depuis 2014
1 victoire sur le Challenge Tour

Revenu sur le Tour en 2015 après une longue traversée du désert aux échelons inférieurs, le Basque a réalisé en 2017 la meilleure saison de sa carrière, terminant à une très concluante 35e la Race to Dubai. Avec seulement trois cuts manqués et cinq top 10 au compteur, dont une mémorable 3e place au HNA Open de France, le vainqueur du Challenge Tour en 2007 a démontré qu'il avait le potentiel pour devenir le prochain Français à s'imposer sur le circuit européen.

 

Victor Dubuisson

Né le 22 avril 1990
Pro depuis 2010
Sur le Tour européen depuis 2011
2 victoires sur le Tour
1 sélection en Ryder Cup (victoire en 2014)

Marquée principalement par des cuts manqués et des abandons, la saison 2017 de Victor Dubuisson a finalement pris une toute autre tournure grâce à d'excellents résultats enregistrés dans la dernière ligne droite. Ce niveau de jeu retrouvé en fin d'année lui a non seulement permis de sauver sa carte, mais surtout de redevenir un candidat crédible à une deuxième participation en Ryder Cup, devant son public en septembre prochain.

 

Matthieu Pavon

Né le 2 novembre 1992
Pro depuis 2013
Sur le Tour européen depuis 2016

Passé de l'Alps Tour à l'European Tour en deux ans, Matthieu Pavon avait tout à prouver en démarrant 2017 dans la cour des grands. Mais le jeune Bordelais a relevé le défi avec brio, assurant ses droits de jeu pour 2018 dès le mois de juillet en prenant la 3e place de l'open d'Écosse. L'élève de Benoît Ducoulombier a conclu de manière tout aussi remarquable sa première campagne au sein de l'élite, en signant trois top 20 dans les Final Series pour se classer 49e de la Race to Dubai.

 

Benjamin Hébert

Né le 19 février 1987
Pro depuis 2009
Sur le Tour européen en 2010, 2012, et depuis 2015
6 victoires sur le Challenge Tour

Remonté sur le Tour en 2015 après l'avoir fréquenté par intermittences plus tôt dans sa carrière, Benjamin Hébert s'est depuis imposé comme un solide joueur du circuit, enchaînant les bonnes performances depuis trois ans. Auteur de quatre top 10 en 2017, le natif de Brive-la-Gaillarde a terminé la saison 2017 à une bonne mais quelque peu frustrante 64e place, trop juste d'un rang pour participer à la finale du Tour à Dubai.

 

Grégory Bourdy

Né le 25 avril 1982
Pro depuis 2003
Sur le Tour européen depuis 2005
4 victoires sur le Tour

Après une année 2016 très solide auréolée d'une participation aux jeux Olympiques, Grégory Bourdy a vécu un exercice 2017 un peu moins faste. Il n'a en effet pas particulièrement brillé dans les grands rendez-vous, et notamment les tournois des Rolex Series. Rien d'infamant, néanmoins, puisque le Bordelais a conclu sa 13e saison sur l'European Tour à une très honorable 66e place.

 

Grégory Havret

Né le 25 novembre 1976
Pro depuis 1999
Sur le Tour européen depuis 2001
3 victoires sur le Tour

Auteur d'une saison globalement solide, Grégory Havret n'a cependant sauvé sa carte qu'en toute fin d'année, ses meilleures performances ayant été réalisées dans des tournois faiblement dotés. Quoi qu'il en soit, le Rochelais a bouclé 2017 à la 92e place, et s'est donc offert le droit de disputer en 2018 une 18e saison consécutive sur l'European Tour, signe de sa remarquable longévité au plus haut niveau.

 

Raphaël Jacquelin

Né le 8 mai 1974
Pro depuis 1995
Sur le Tour européen depuis 1997
4 victoires sur le Tour, 2 sur le Challenge Tour

Au terme de sa 20e saison consécutive sur le Tour, Raphaël Jacquelin a pour la première fois de sa carrière échoué à conserver ses droits de jeu, se classant à une lointaine 151e place en n'ayant franchi que 9 cuts en 24 tournois joués en 2017. Mais le Lyonnais, doyen du clan tricolore, sera toujours de la partie en 2018, sa 34e place à la Career Money List lui offrant une saison supplémentaire d'exemption.

 

Clément Sordet

Né le 22 octobre 1992
Pro depuis 2015
Arrive le Tour européen
4 victoires sur le Challenge Tour

Valeur sûre du Challenge Tour depuis son passage pro à l'été 2015, Clément Sordet a accompli en 2017 sa meilleure saison, remportant deux succès en Norvège et à Oman lors de la grande finale du circuit. Excellent 2e de la Road to Oman, le Lyonnais fait donc ses grands débuts à l'échelon supérieur en 2018.

 

Julien Guerrier

Né le 1er juillet 1985
Pro depuis 2007
Sur le Tour européen en 2010 et 2012
2 victoires sur le Challenge Tour

Sans doute trop vite catalogué « futur prodige » du golf français après sa victoire au British Amateur en 2006, Julien Guerrier a longtemps fait l'ascenseur entre la première et la deuxième division, au point de songer à arrêter sa carrière. Mais une brillante année 2017, couronnée par deux succès sur le Challenge Tour à Saint-Omer et en Irlande, lui a offert une troisième chance sur le Tour. À 32 ans, le Rochelais semble aujourd'hui avoir toutes les armes pour s'y faire une place durable.

 

Adrien Saddier

Né le 15 mai 1992
Pro depuis 2013
Sur le Tour européen en 2014
1 victoire sur le Challenge Tour

Dix-septième de la Road to Oman en 2016 et premier non-qualifié pour le Tour, Adrien Saddier a été contraint de retourner sur le Challenge Tour en 2017. Très solide tout au long de la saison, le Haut-Savoyard n'a cette fois-ci pas vécu la même mésaventure, se classant 13e de la Road pour décrocher enfin son billet de retour sur le circuit européen, qu'il a fréquenté en 2014.

 

Sébastien Gros

Né le 8 novembre 1989
Pro depuis 2011
Sur le Tour européen depuis 2016
2 victoires sur le Challenge Tour

Après avoir conservé sa carte en 2016 pour sa saison de rookie sur l'European Tour, Sébastien Gros a vécu une année 2017 compliquée, conclue à une médiocre 170e place avec seulement 12 cuts franchis en 27 apparitions. Mais le Lyonnais a démontré toute sa détermination en récupérant ses droits de jeu lors de la finale des cartes disputée fin novembre en Espagne.