Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / Mena Tour / Calendrier / 2019 / Tournament 5 / Royal Golf Barhain Open (Mena) : Roussel jusqu'au bout !

Royal Golf Barhain Open (Mena) : Roussel jusqu'au bout !

En tête depuis le premier tour, Robin Roussel est parvenu à conserver l’avantage pour remporter le Barhain Open. Sur le Mena Tour, le Français a signé sa première victoire internationale avant de retrouver le Challenge Tour dans quelques semaines.

Robin Roussel
Avec cette victoire, Roussel grimpe au 2e rang du Mena Tour Mena Tour
11-13
mars
TOURNAMENT 5
LIEU : The Royal Golf Club, Bahreïn
CIRCUIT : Mena Tour

Le résumé

Ce ne fut pas aussi simple que prévu mais qu’importe. À 25 ans, Robin Roussel est parvenu à remporter son premier titre international sur le parcours du Royal Golf Club de Barhain (il avait auparavant remporté l'Open d'Arcachon sur le circuit français en 2017). Titillé par la concurrence, le Tricolore a tenu l’avantage acquis lors de deux premiers tours superbes sans n’avoir jamais été dépassé au leaderboard. Cela s’est joué à peu de chose, notamment à cause d’un début de partie compliqué marqué par un double bogey au 2.  Mais le natif d’Ozoir-la-Ferrière réagissait bien avec trois birdies entre les trous 4 et 12 pour garder à distance son principal rival, Joshua Grenville-Wood.

Malgré deux derniers bogeys concédés au 14 et au 18, pour une carte de 73 (+1), Roussel l’emportait finalement en -12 total, avec un coup d’avance sur le duo d’Anglais : Joshua Grenville-Woodet James Allan (-11 total).

« Je suis ravi de cette victoire. C'est une très belle façon de commencer l'année même si ce dernier tour me ramène un petit peu les pieds sur terre, confessait-il ensuite au micro du Mena Tour. J'avais le sentiment de jouer un très bon golf depuis quelques semaines et c'était encore le cas au practice ce matin. Mais sous la pression, j'ai fait quelques erreurs. Je n'ai pas mis les putts que j'aurais dû rentrer et n'ai pas très bien tapé la balle.»

Les Français

Dans le Top 10 après deux tours, Lionel Weber et Victor Riu ont connu une fin de tournoi difficile. Le premier en a vu de toutes les couleurs avec trois birdies et un eagle mais également quatre bogeys et un double. Son 73 (+1) le repousse au 11e rang (-6 total). Avec son 77 (+5), Riu termine lui à la 38e place (-1).

Le meilleur Bleu du jour est finalement Antoine Schwartz, auteur d’un très bon 68 (-4) qui lui permet de gagner 15 places pour finir sa semaine au 14e rang (-5 total).


Par Sébastien CACHARD-BERGER
13 mars 2019