Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / Pro Golf Tour / Calendrier / 2016 / Castanea Resort Pro Golf Tour Championship / Castanea Resort Pro Golf Tour Championship : Mathieu Fenasse vaincu mais promu

Castanea Resort Pro Golf Tour Championship : Mathieu Fenasse vaincu mais promu

Une mauvaise carte de 75 (+3) a privé Mathieu Fenasse de la victoire à la finale du Pro Golf Tour ce mercredi en Allemagne, mais le Toulousain a décroché son accession au Challenge Tour en 2017.

Mathieu Fenasse
26-28
septembre
CASTANEA RESORT PRO GOLF TOUR CHAMPIONSHIP
LIEU : Golfresort Adendorf, Allemagne
CIRCUIT : Pro Golf Tour

>>> Les résultats

Il est des contre-performances moins difficiles à digérer que d'autres. Leader du Castanea Resort Pro Golf Tour Championship après le premier et le deuxième tour, Mathieu Fenasse n'est pas parvenu à conclure ce mercredi lors de la troisième et dernière ronde à Adendorf. Pénalisé par de trop nombreuses erreurs (six bogeys et un double), le Toulousain a concédé une carte de 75 (+3) et terminé à -6 total, à deux longueurs du play-off qui a départagé les Allemands Niklas Adank, vainqueur après quatre trous, et Max Eichmeier. Heureusement, avec cinq birdies sur sa carte, Fenasse a arraché une quatrième place qui lui permet de grimper de deux rangs à l'ordre du mérite final du Pro Golf Tour. Cinquième, il décroche ainsi sa carte pleine pour le Challenge Tour l'an prochain !

Antoine Schwartz remporte l'ordre du mérite

Il retrouvera sur la deuxième division européenne son compatriote Antoine Schwartz, qui a terminé à une distante 26e place de ce tournoi de clôture de la saison, mais a conservé la tête du classement général qu'il a occupé pendant presque toute l'année. Il est le premier Français à décrocher cet honneur depuis la reconnaissance du circuit comme une troisième division européenne en 2001. Mais le meilleur Tricolore ce mercredi au sud-est de Hambourg a été un autre Racingman : Olivier Rozner. Troisième du tournoi à -7 total grâce à un dernier 70 (-2), il se classe 19e de l'ordre du mérite.


Par Alexandre Mazas
28 septembre 2016