Accueil / Élite / Circuits pro féminins / Epson Tour / Calendrier / 2017 / Sioux Falls GreatLIFE Challenge / Sioux Falls GreatLIFE Challenge (Symetra Tour) : Boutier, la coupe et la carte !

Sioux Falls GreatLIFE Challenge (Symetra Tour) : Boutier, la coupe et la carte !

Un dernier tour en 71 (par) a suffi à Céline Boutier pour remporter ce dimanche sa deuxième victoire de la saison sur le Symetra Tour, et décrocher sa carte pour le LPGA Tour l'an prochain.

Céline Boutier
31 août -
3 sept.
SIOUX FALLS GREATLIFE CHALLENGE
LIEU : Willow Run GC, États-Unis
CIRCUIT : Epson Tour

>>> Les résultats

En deux tournois, Céline Boutier s'est taillé une réputation de joueuse des grands rendez-vous. Victorieuse mi-mai du Self Regional Healthcare Foundation Classic, deuxième plus grosse dotation de la saison sur le Symetra Tour, la Parisienne a remporté ce dimanche le tournoi le plus important du circuit. Une deuxième victoire « majeure » sur la deuxième division féminine américaine, qui faisait dire à la Tricolore : « J'espère jouer aussi bien dans les Majeurs l'an prochain ! » En 2018, Boutier n'évoluera plus sur le Symetra Tour, mais bien sur le LPGA Tour : avec les 31 500 dollars empochés hier dans le Dakota du Sud, elle passe n° 2 à la Volvik Race for the Card. Et surtout, avec près de 100 000 billets verts au compteur après 17 tournois joués, elle a assuré de façon certaine sa présence dans la cour des grandes l'an prochain. « C'est pour cet objectif que je travaille depuis si longtemps », avoue-t-elle. « Je voulais gagner une fois de plus cette saison, et le faire dans le plus gros tournoi est juste génial. Maintenant, les dernières épreuves vont me permettre de me préparer pour la saison prochaine sur le LPGA. »

Sur un tracé du Willow Run Golf Club dont elle avait égalé le record samedi d'un étincelant 63 (-8), Céline Boutier a été moins flamboyante hier. Sa dernière carte de 71 (par), marquée par deux birdies au 10 et au 12 et des bogeys sur les deux derniers trous, ne l'a pourtant pas empêchée de finir le travail et de s'imposer à -11 total. « Les conditions étaient difficiles. J'ai démarré lentement, avec neuf pars sur l'aller, ce qui n'était pas mal, mais pas génial non plus. Le vent s'est levé vers la fin et j'ai fait bogey au 17 et au 18, mais dans l'ensemble j'ai joué de façon solide », analysait-elle. L'ancienne numéro 1 mondiale amateur a devancé d'un petit coup sa partenaire du jour, la Thaïlandaise Benyapa Niphatsophon, qui s'est emparé de la tête du classement des gains et a elle aussi validé son accession sur le LPGA Tour.


Par Alexandre Mazas
4 septembre 2017