Accueil / Élite / Circuits pro féminins / LPGA Tour / Calendrier / 2017 / Évian Championship / The Evian Championship : Klatten "déçue de finir comme ça"

The Evian Championship : Klatten "déçue de finir comme ça"

En délicatesse au putting et au driving, Joanna Klatten a bouclé son 5e Evian Championship sur une carte de 75 (+4). 40e (+2) du dernier Majeur de la saison, la Française apparaissait déçue à l'issue de sa partie.

Joanna Klatten
14-17
septembre
ÉVIAN CHAMPIONSHIP
LIEU : Évian Resort GC, France
CIRCUIT : LPGA Tour

Vous bouclez votre Evian Championship sur une carte de 75 (+4). Que ressentez-vous à l'issue de votre partie?

C’était vraiment dur aujourd’hui. Sans driving et sans putting on n’arrive à rien. C’est décevant parce qu’hier (samedi) j’ai vraiment bien bossé lesdeux. Mais je n’arrivais pas à trouver les bonnes sensations au driving. J’ai un peu changé mon grip récemment et ça a payé sur le jeu de fer qui est canon mais pas pour le driving. Je n’arrivais à être à l’aise et je l’ai ressenti toute la semaine. Aujourd’hui (dimanche) je crois que j’ai touché deux fairways et à Evian c’est très compliqué. Et puis, le putting était pathétique aujourd’hui. Je n’avais pas l’impression de faire des mauvais putts mais j’avais beaucoup de mal à lire les pentes. Je voyais globalement la pente mais je n'arrivais pas à avoir de certitude dans mes choix. J'avais un doute car ici, la pente ramène souvent vers le lac mais cela va parfois contre... Quand on ne s’engage pas à 100% dans une ligne, ça joue dans la confiance. Cela m’ a perturbé toute la partie, c’est vraiment décevant de finir comme ça.

Y'avait-il du stress au moment d'entamer ce dernier tour?

J’étais plus stressée au début du premier tour qu’aujourd’hui, même s’il y avait pas mal de monde autour de ma partie. Je suis déçue car c’était super sympa d’avoir tous ces gens pour me suivre aujourd’hui. C’est dommage de jouer comme ça devant tout le monde mais j’ai vraiment essayé jusqu’au bout. J’ai fait de mon mieux mais il y a des jours sans.

Avec cette 40e place, vous réalisez tout de même votre meilleur résultat à Evian. Quel bilan tirez-vous de cette semaine?

Il très positif car j'y suis parvenue sans mon driving habituel. C'est mon point fort habituellement puisqu’en général je tape fort et droit. Mais là, je n'ai fait ni l’un ni l’autre. Même chose pour mon putting qui est nettement meilleur cette année mais ne l’a pas été cette semaine. Avec deux compartiments de mon jeu moins performants que d’habitude, je finis finalement assez honorablement. C’est plutôt positif de ce point de vue là.

Quel est votre programme pour la fin de saison?

Là je rentre pour deux semaines à Paris et ensuite je jouerai le Lacoste Ladies Open de France à Chantaco. Je ne sais pas encore exactement si je vais pouvoir jouer les tournois de la tournée asiatique du LPGA (cinq tournois disputés avec un champ de joueuses réduit). Ca dépendait un peu d’aujourd’hui donc j’ai peut-être gâché mes chances. Je sais juste que je rentre sur le Blue Bay LPGA (en Chine du 8 au 11 novembre), mais pour les autres ça va se jouer à quelques places près. Il va falloir tout miser sur le Blue Bay et si je joue bien je pourrai me qualifier pour le CME Group Tour Championship (la finale du LPGA), mais il faudrait vraiment un Top 10 car seul le Top 70 rentre et je suis pour le moment 82e.

Reviendrez-vous jouer des épreuves du Ladies European Tour si vous n'entrez pas sur les derniers tournois du LPGA?

Je vais juste faire l’Open de France. Ensuite je couperai pendant cinq semaines. Je n’ai pas fait de gros break depuis des années et je sens que j’en ai besoin. Après je reprendrai en Australie pour aller voir Ian Triggs, un coach australien avec lequel je vais commencer à travailler.


Par Sébastien Cachard-Berger, à Evian
17 septembre 2017