Accueil / Élite / Circuits pro féminins / LPGA Tour / Calendrier / 2017 / Évian Championship / The Evian Championship : Klatten s'accroche

The Evian Championship : Klatten s'accroche

Malgré un driving récalcitrant, Joanna Klatten réalise un solide deuxième tour (71,Par). A -2 total, la Française occupe le 22e rang de The Evian Championship, à sept coups de la Thaïlandaise Moriya Jutanugarn seule en tête (-9). Derrière, Karine Icher passe également le cut (47e,+1).

Joanna Klatten
14-17
septembre
ÉVIAN CHAMPIONSHIP
LIEU : Évian Resort GC, France
CIRCUIT : LPGA Tour

>>> Les scores

>>> L'album photo d'Alexis Orloff

Un aller complètement fou et un retour plus calme, Joanna Klatten a tout connu lors du deuxième tour de The Evian Championship samedi matin. La faute à un driving inconstant (5 fairways touchés sur 14) qui, malgré un jeu de fer solide, la prive d’une très belle carte dans ce moving day. « Pour les bonnes résolutions prises hier soir de toucher plus de fairways, c’est raté, constatait-elle en fin de partie, le sourire au lèvres. J’en ai mis un peu partout aujourd’hui, surtout au driver car avec les autres cannes ça allait. Ce n’était pas de gros ratés mais en tapant mes deuxièmes coups depuis le rough je me retrouvais régulièrement un peu courte du green.» Ces errements allaient lui coûter cher. En particulier sur un aller très mouvementé. Partie du 10, la Parisienne lâchait d’entrée un coup, avant d’enchaîner deux birdies aux 11 et 12, puis deux nouveaux bogeys dans la foulée. Après un premier Par au 15, elle scorait à nouveau d’un bon putt à deux mètres au 16. Puis encore au 17 sur un superbe chip dans la boîte. Avant de boucler son aller sur un nouveau bogey. La dernière coquille du jour viendra au 2 (son 11e trou) avec un mauvais 3-putts pour bogey effacé en fin de partie (au 8).

A portée de Top 10

Au final, avec cinq bogeys pour autant de birdies, la joueuse de 32 ans boucle sa journée en 71 (Par). Une carte qui la sort du Top 20 (22e,-2) mais la maintient à portée d’un premier Top 10 en Majeur. «Je suis très contente, je joue bien et je me sens bien. C’est tellement un plaisir pour moi de jouer ici, d’avoir du monde qui me suit… Cela ne m’arrive pas souvent aux Etats-Unis donc c’est génial! Maintenant je vais continuer. Si je drive bien, je peux vraiment aller chercher très bas et gratter quelques places demain.» A deux coups de la 10e place, Klatten ne reverra en revanche sans doute pas Moriya Jutanugarn, seule leader en -9 après ce 2e tour. 32e joueuse mondiale, dans l’ombre de sa petite soeur Ariya titrée au British Open l’an passé, la Thaïlandaise s’est emparée des commandes d’un leaderboard bien plus resserré que la veille. Elle y devance la Japonaise Ayako Uehara (-8) et l’Australienne Katherine Kirk (-7).

Ca passe pour Icher

Au côté de Joanna Klatten, une autre Française disputera le dernier tour du Majeur tricolore dimanche. Malgré une deuxième journée compliquée, Karine Icher a une fois de plus répondu présente dans un grand rendez-vous. Ce n’était pourtant pas bien parti pour la numéro 1 française. Avec quatre bogeys pour un birdie sur son aller (elle était partie du 10), la Castelroussine pointait un temps au delà du cut. Mais la magie allait ensuite opérer sur le 1 avec une approche rentrée pour eagle sur ce par 4 de 365 mètres. «J’ai joué avec la pente et j’ai eu un peu de chance, racontait-elle ensuite. Le drapeau était dans le creux, j’ai joué à droite, pitché court pour laisser la balle prendre la pente et revenir vers le trou. J’ai eu la chance d’avoir la bonne ligne et la balle est rentrée. Pour être honnête, je ne l’ai même pas vue, mais les gens m’ont dit « elle est dedans ! » Avec un dernier birdie au 9, Icher boucle au final son 2e tour dans le par (71) et occupe le 47e rang (+1). «C’était une journée compliquée donc dans l’ensemble je suis contente. J’aurais aimé faire mieux, mais au golf on ne fait pas toujours ce qu’on veut…»

Déception pour Ricordeau

Marion Ricordeau a longtemps cru pouvoir accompagner ses deux ainées sur le parcours du Evian Resort Golf Club demain matin. Handicapée par un premier tour en 74 (+3), la Picarde avait déjà gommé son retard après cinq premiers trous menés tambour battant. Des mises en jeu plein fairway, un jeu de fer chirurgical et un putting efficace lui permettaient de rentrer trois birdies aux 2,3 et 5 pour revenir dans le Par total. «Au début je tapais tellement bien, racontait-elle ensuite. Je crois que jusqu’au 7, le plus long putt que j’ai eu à jouer faisait 3m50. Je plantais tout et je rentrais mes putts. Ca coulait, c’était vraiment bien!» La belle mécanique allait malheureusement s'enrayer sur le retour avec trois bogeys consécutifs du 10 au 12 et un manque de réussite certain. Après un dernier bogey au 17, la joueuse du Symetra Tour bouclait sa partie avec une carte de 72 (+1) pour un score total de +4. «Je me suis bien éclatée aujourd’hui. J’ai joué tout me coups à fond en me disant qu’il ne fallait pas que je prenne de décision idiote pour ne pas regretter. Je fais +1, c’est encore pas génial mais je crois que je ne peux pas faire mieux en ce moment.» Avec un cut provisoire à +3, elle n'avait plus qu'à attendre et espérer pour la fin de journée. « Si ça ne passe pas, je n’aurai pas de regret car j’ai vraiment donné le meilleur aujourd’hui. Mon driving était très bon aujourd’hui et le putting également. Cette année, j’ai bien vu que la seule chose qui comptait était de rentrer les putts. Comme je putte plutôt bien en ce moment je suis assez confiante pour la suite de la saison.» Finalement 73e en +4, Ricordeau manque le cut pour un coup et trois petites places au leaderboard. Frustrant.

Les autres Françaises s'arrêtent aussi

Le tournoi s'arrête également pour les trois autres Françaises engagées cette semaine à Evian. Trop loin après son 77 (+6) de vendredi, Isabelle Boineau s'est pourtant bagarrée toute la journée. Partie du 10, elle rentrait un premier birdie au 15 pour revenir à deux coups du cut et y croire encore. Mais, malgré un putting efficace, son long jeu friable n'allait pas lui permettre de scorer à nouveau. Elle lâchait finalement un double bogey sur son dernier trou (le 9) pour signer une carte de 72 (+1) et boucler sa semaine au 97e rang (+7). Perrine Delacour suit à la 111e place (+9) après un 2e tour en 75 (+4). Tout comme la joueuse amateur Agathe Laisné qui aura emmagasiné un maximum d'expérience au côté de la leader Moriya Jutanugarn.


Par Sébastien Cachard-Berger, à Evian.
16 septembre 2017