Accueil / Élite / Circuits pro féminins / LPGA Tour / Calendrier / 2021 / Solheim Cup / Solheim Cup : L'Europe mène de trois points

Solheim Cup : L'Europe mène de trois points

Avec cinq victoires et une égalité en huit rencontres, l'équipe européenne a parfaitement négocié la première journée de la Solheim Cup à Toledo (Ohio), s'octroyant un avantage record de trois points !

Céline Boutier et Georgia Hall
Céline Boutier a ramené un demi-point samedi matin en foursome avec Georgia Hall. Tristan Jones / LET
04-06
septembre
SOLHEIM CUP
LIEU : Inverness Club, États-Unis
CIRCUIT : LPGA Tour

Comme il y a quatre ans à Des Moines (Iowa), le score est de 5,5 à 2,5 à l'issue de la première journée. Sauf que cette-fois, il est à l'avantage de l'Europe, portée par ses stars autant que par ses rookies ce samedi en ouverture de la 17e Solheim Cup ! Au terme d'une journée âprement disputée, qui a vu sept des huit matchs aller jusqu'au 18e trou, ce sont bien les joueuses de Catriona Matthew qui dominent, après avoir raflé 3,5 points en foursomes dans la matinée et résisté à la réaction d'orgueil américaine l'après-midi en partageant les quatre-balles, deux partout. Huit ans après leur unique succès en terre étrangère au Colorado Golf Club, les Européennes ont ainsi posé une sérieuse option sur la victoire ; et même si la route est encore longue, il est impossible de ne pas y croire vue l'excellence affichée ce samedi.

Foursomes : Europe 3,5 - 0,5 USA

Dans la matinée, Anna Nordqvist et la rookie Matilda Castren, premières à s'élancer en foursome, ont apporté le premier point en battant au 18e trou Austin Ernst et Danielle Kang, qui menaient pourtant en sortant du 12. Derrière, Céline Boutier et Georgia Hall, menées toute la journée par Megan Khang et Ally Ewing, ont ramené un demi-point inespéré en gagnant les deux derniers trous, préservant ainsi leur invincibilité entamée il y a deux ans à Gleneagles. Ensuite, la rookie Leona Maguire associée à l'expérimentée Mel Reid ont dominé les sœurs Korda 1-up, avant que Charley Hull et Emily Pedersen, pourtant 2-down à quatre trous de la fin, n'écœurent Lexi Thompson et Brittany Altomare en remportant leur match au dernier trou. « Nous avons pris un départ fantastique en menant 3,5 à 0,5 à midi, mais nous savions que les Américaines allaient revenir en force l'après-midi », a déclaré la capitaine de la Team Europe.

Quatre-balles : Europe 5,5 - 2,5 USA

En pleine euphorie, les Bleues faisaient ensuite rentrer sur les deux premiers quatre-balles les quatre joueuses non-alignées dans les foursomes. Mais c'est la troisième doublette, celle de Nordqvist et Castren, qui apportait le premier point de l'après-midi en écrasant Thompson et Mina Harigae 4&3. Le suivant, en revanche, tombait dans l'escarcelle U.S. grâce à la victoire de Nelly Korda et Ewing 1-up sur Nanna Madsen et Madelene Sagstrom, les joueuses de Pat Hurst conservant jusqu'à la fin un avantage pris au 13 grâce à décision arbitrale controversée. Sur ce trou, Sagstrom ramassait un peu trop vite la balle de Korda, dont le putt pour eagle venait de mourir au bord de la coupe, et l'arbitre accordait le gain du trou aux Américaines en estimant que le putt aurait pu tomber. Malgré ce coup dur, immédiatement suivi d'une deuxième défaite lorsque Carlota Ciganda et Sophie Popov s'inclinaient au 18 sur un birdie de Lizette Salas, associée à Jennifer Kupcho, l'Europe terminait la journée en beauté, Hall et Maguire battant Altomare et Yealimi Noh pour porter le score à 5,5-2,5. « Finir cette session à 2 partout, c'est excellent. Et globalement, je suis ravie de cette première journée, je n'aurais même jamais imaginé un tel score », se félicitait Catriona Matthew.

Pourvu d'un matelas de trois points, les Européennes vont maintenant devoir défendre cet avantage face à des Américaines qui pourront évidemment compter sur le soutien du public. Pour résister à la charge ce dimanche matin dans les foursomes, l'Europe alignera les trois paires victorieuses d'hier, tandis que Georgia Hall jouera en compagnie de Madelene Sagstrom. Cela signifie donc que Céline Boutier, sortie hier après-midi, devra patienter jusqu'aux quatre-balles de l'après-midi pour retrouver les fairways de l'Inverness Club.


Par Alexandre MAZAS
5 septembre 2021