Accueil / Élite / Circuits pro masculins / DP World Tour / Calendrier / 2017 / Aberdeen Asset Management Scottish Open / AAM Scottish Open (ET) : Pavon a eu tout bon !

AAM Scottish Open (ET) : Pavon a eu tout bon !

Quel dimanche réalisé par Matthieu Pavon à l'open d'Écosse : troisième du tournoi grâce à un superbe 66 (-6), le Bordelais a assuré sa carte pour 2018 et décroché sa place au British Open !

13-16
juillet
ABERDEEN ASSET MANAGEMENT SCOTTISH OPEN
LIEU : Dundonald Links, Écosse
CIRCUIT : DP World Tour

>>> Les résultats

Sur l'European Tour, une grande performance dans un tournoi généreusement doté peut changer le cours d'une saison, voire d'une carrière. Cela est d'autant plus vrai cette saison avec l'introduction des Rolex Series, ces huit tournois de prestige dotés de 7 à 8 millions de dollars. À l'image de Michaël Lorenzo Vera, brillant troisième du HNA Open de France il y a tout juste quinze jours, Matthieu Pavon a pris ce dimanche la troisième place de l'Aberdeen Asset Management Scottish Open, assurant du même coup sa carte sur le Tour la saison prochaine, et s'offrant en guise de bonus une participation au British Open, la semaine prochaine au Royal Birkdale. « J'ai vraiment super bien joué ce week-end, avec un super -6 pour clôturer la semaine. Je suis aux anges ! Je n'ai pas de mots, je suis aux anges », a-t-il déclaré, ému et fier, après avoir signé sa carte. Le joueur promu du Challenge Tour a terminé à -10 total, à trois longueurs du play-off qui a offert la victoire à l'Espagnol Rafael Cabrera-Bello aux dépens de l'Anglais Callum Shinkwin.

Avec Levy et Lorenzo Vera au Royal Birkdale

Sur l'exquis parcours du Dundonald Links, à nouveau baigné dans la douceur estivale écossaise, Matthieu Pavon a eu tout bon. Sur la lancée de sa très belle carte de 69 (-3) de la veille, le Bordelais est parti pied au plancher, franchissant l'aller en -4 grâce à des birdies au 3, 5, 7 et 8. « J'ai bien démarré, et ça m'a mis en confiance de faire des birdies dès le début. J'ai continué comme ça, et je me suis offert une petite vengeance au 18 en faisant birdie alors que la veille j'avais concédé un vilain double bogey. J'en suis d'autant plus heureux ! » s'est-il réjoui. Auteur de sept birdies au total contre un seul bogey, l'élève de Benoît Ducoulombier s'offre donc une double récompense : avec les 390 935 points engrangés à la Race to Dubai (dont il occupe désormais le 33e rang), il est certain de conserver sa carte sur le circuit l'an prochain, et il décroche en compagnie de Shinkwin et de l'Australien Andrew Dodt l'un des trois derniers tickets pour le British Open, qui débutera jeudi prochain sur le parcours du Royal Birkdale Golf Club. Il y retrouvera ses compatriotes Michaël Lorenzo Vera et Alexander Levy.

Les autres Français terminent loin

Moins brillants que leur compatriote cette semaine dans l'Ayrshire, les autres Tricolores encore dans lice dans cet open d'Écosse ont terminé au-delà du top 25. Auteur d'un excellent 66 (-6) ce dimanche, Romain Wattel a pris la 26e place à -4, à égalité avec Alexander Levy qui a joué 70 (-2). Grégory Havret (72) termine juste derrière, 32e à -3. Enfin, plus bas dans le classement on retrouve Benjamin Hébert (74), 45e dans le par total, Gary Stal (73), 55e à +3, et enfin Sébastien Gros (76), 61e à +5.


Par Alexandre Mazas
16 juillet 2017