Qu'est-ce qu'un golf

Un parcours de golf est un espace de grand jeu aménagé intégré à la nature. Il se compose de différentes surfaces de jeu engazonnées et d’espaces naturels. 

Le golf en France, c’est :

  • près de 740 équipements golfiques adhérents à la ffgolf dont 700 en France métropolitaine et 40 dans les collectivités d’outre-mer.
  • 33 000 hectares d’espaces naturels répartis sur l’ensemble du territoire.
  • Plus de 400 000 pratiquants licenciés. Le golf est au 4e rang des activités sportives individuelles les plus pratiquées sur notre territoire.
  • un sport de nature qui se pratique sur des terrains de grand jeu engazonnés.

Il existe différentes typologies de structures golfiques permettant de répondre à une demande de pratique diversifiée et évolutive. L’échelle s'étend de la structure d’initiation et d’entraînement (practices, golfs compacts et pitch & putt), jusqu’au Resort touristique composé de plusieurs grands parcours de championnat (jusqu’à 45 trous).

L’offre golfique française demeure cependant assez homogène avec 80 % de grands golfs. Ces équipements classiques répondent principalement à une demande de pratique sportive, pour progresser, performer, notamment dans le cadre de compétitions. En zone touristique, ils répondent à une demande de pratique plus saisonnière fondée sur le loisir et la découverte de nouveaux parcours.

Que l’on soit sur une petite structure ou un grand golf, on retrouve toujours sur le parcours, des greens, des départs des fairways, des roughs et des zones naturelles.

 

Le départ, aire de gazon plane, tondue ras est particulièrement sollicitée et demande un entretien intensif.

Le fairway, étendue d’herbe rase, peut être large ou étroit en fonction de la configuration du trou. 

Le rough, zone d’herbe plus touffue, nécessite un entretien qui se limite à la tonte et dont la fréquence est plus rare que pour les fairways, départs et greens.

Le green, zone de gazon la plus rase du trou, est la plus fragile et la plus sollicitée par le jeu. Elle bénéficie d’un entretien intensif afin de conserver ses qualités pour le jeu :

  • le pitch, rebond de la balle lorsqu’elle atterrie sur le green,
  • la roule, vitesse de roulement de la balle sur le green,
  • la ligne, stabilité de la trajectoire de la balle en mouvement sur le green.

Le bunker, fosse de sable, nécessite un entretien particulier. 

Les zones naturelles, caractéristiques des paysages où le golf est implanté, peuvent être de différentes natures, landes, prairies, forêts, massifs, haies, plans d’eau, rivières… Ces espaces sont des refuges où la biodiversité (faune et flore) peut s’épanouir car elles ne sont pas ou peu entretenues.