Accueil / Jouer / Jeunes / Equipes de France / Calendrier / 2016 / Championnat d'Europe par équipes boys / Championnat d'Europe par équipes boys : des garçons en or

Championnat d'Europe par équipes boys : des garçons en or

Après 1988 et 2013, l'équipe de France boys remporte pour la troisième fois le Championnat d'Europe après une victoire éclatante 5,5 à 1,5 contre l'Allemagne en finale samedi sur le parcours autrichien du Diamond Country Club.

05-09
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES BOYS
LIEU : Diamond Golf (Autriche), Autriche
CATÉGORIE : U18

>>> les résultats

Après les dames en 2015, c'est au tour des Boys de revenir en France avec la médaille d'or autour du coup. Une médaille largement méritée au vu de la qualité et de l'investissement de ce groupe qui s'est isolé de l'extérieur pour mieux se souder et franchir des montages.

Un coup de poker osé et réussi

La journée a tout d'abord démarré par un coup de poker. « Afin d'aligner les meilleurs joueurs pour les simples et les reposer après les matchs éreintants de la veille contre les Italiens, nous avons choisi de casser les doubles », explique Mathieu Santerre, le responsable du collectif Boys. Eprouvés nerveusement et physiquement, Edgar Catherine et Paul Margolis sont donc mis au repos.

Ainsi, Jeong-Weon Ko et Pierre Pineau sont associés ensemble pour la première fois face à la meilleure paire allemande, Max Schmitt et Marc Hammer, toujours alignées dans le premier foursome. Dans le deuxième match, Adrien Pendaries et Alexandre Fuchs ont la mission de ramener le point pour être au moins à égalité à la mi-journée.

Mais les Bleuets font mieux puisque les joueurs de Bussy-Guermantes et de Sully-sur-Loire tiennent la dragée haute aux favoris allemands avant de leur rafler la victoire au dix-neuvième trou ! Auparavant, leur coéquipiers ont fait le boulot avec une victoire nette 5&4 contre Falko Hanisch et David Rauch.

A l'image de Pierre Pineau, qui après 19 trous, veut enchaîner avec le premier simple, les Tricolores veulent entrer tambour battant dans les un contre un. Mais les Allemandes, vainqueurs de la qualification, veulent inverser la tendance comme les Français l'ont fait la veille contre l'Italie.

« Nous sommes partis assez mollement dans les simples et étions vite DN après les sept premiers trous, qui sont un peu l'Amen Corner du parcours avec de nombreux obstacles d'eau. Une fois ce moment passé, les garçons sont revenus », raconte Mathieu Santerre.

La victoire du « septième homme »

Mené de trois trous, Paul Margolis empoche quatre trous d'affilée pour passer 1UP puis s'imposer 2&1 avec deux putts à vingt mètres pour le titre sur le 17. Le Cannois, malgré une qualification poussive, conclut l'une des plus belles semaines de sa jeune carrière pour sa première sélection au Championnat d'Europe tout comme Alexandre Fuchs, vainqueur avec maîtrise 5&4 de Falko Hanisch pour offrir le troisième point tricolore.

Quand le match a été gagné, Adrien Pendaries était 1DN au départ du 15, Edgar Catherine 1UP avec deux trous à jouer et Pierre Pineau s'adjugeait le 18 pour prolonger son duel. Preuve que les Bleuets n'ont rien laissé jusqu'au bout aux Allemands.

« Tous les matchs étaient très durs cette semaine et les joueurs ne se sont jamais laissés démonter face à leurs adversaires. Cette victoire est la victoire du septième homme c'est-à-dire nous tous réunis, les 10 avec le staff, qui nous a permis d'avoir l'avantage. C'est un ensemble de personnalités différentes qui ont avancé ensemble vers la victoire », conclut Mathieu Santerre.

Un ensemble qui a pris un bon bain bien mérité dans un des obstacles d'eau du parcours pour célébrer ce titre inoubliable.


Par Pierre-François Yves
10 juillet 2016