Accueil / Jouer / Jeunes / Equipes de France / Calendrier / 2017 / Championnat Mondial Junior Féminin / Championnat mondial junior filles : les Françaises terminent très fort

Championnat mondial junior filles : les Françaises terminent très fort

Auteurs du meilleur score (138) du jour et troisième du tournoi grâce au 67 de Pauline Roussin-Bouchard et au 71 de Mathilde Claisse, les Girls tricolores ont fini à la quatrième place, à un coup des Suédoises et de la médaille de bronze. Les Espagnoles ont remporté le tournoi en battant les Coréennes en play off.

Equipe de France Girls à Ottawa
26-29
septembre
CHAMPIONNAT MONDIAL JUNIOR FÉMININ
LIEU : Marshes Golf Club (Ontario), Canada
CATÉGORIE : -18 ans

<<< Les résultats

Pauline Roussin-Bouchard avait annoncé, hier à l’issue du troisième tour, que la chasse aux birdies serait ouverte pour elle et ses partenaires au cours de la dernière journée du Championnat mondial junior afin d’obtenir le meilleur classement possible, et pourquoi pas décrocher une médaille.

Il s’en est fallu d’un malheureux coup pour que les Françaises n’atteignent leur double objectif. Comme en 2015, elles se sont classées à la quatrième place mais, avec cette fois, deux joueuses dans le top 10 : Pauline Roussin-Bouchard, cinquième à 285 (quatre places de mieux qu’en 2015), et Mathilde Claisse, dixième à 288.

De quoi raviver quelques regrets sur quelques coups donnés au parcours du Marshes Golf Club lors des trois premiers tours : «Non, aucun regret, déclare Mickaël Mahéo. Nous sommes à notre place, et même mieux car nous figurons à la septième au WAGR moyen. Nous savions que la médaille serait difficile à aller chercher. Pauline et surtout Mathilde manquaient de jeu et de compétition. Gala vivait sa première sélection officielle après avoir été appelée au dernier moment. Ce fut un tournoi formateur pour elle qui n’a pas à rougir de sa prestation. Elle a rassuré ses partenaires en produisant un bon golf au cours des deux reconnaissances. Elle a aidé l’équipe au deuxième tour avec son 72. Je suis sûr qu’elle a appris beaucoup de choses durant cette semaine.

«Je suis fier des filles car elles ont tout donné jusqu’au bout. Elles y ont cru et c’est ce qui compte. Faire de son mieux avec les moyens de la semaine, ne rien lâcher et accepter ce qu’il se passe sans frustration.

«Je retiendrai en priorité que nous ne finissons qu’à six longueurs des vainqueurs. C’est très positif. Ça signifie que si les filles prennent davantage confiance en elles et progressent sur des détails, elles n’auront rien à envier aux autres. Confiance et exigence sont les clés du haut niveau.»

«Une pensée pour Elisabeth (Codet, forfait à cause d’une opération de l’appendicite) qui aurait aimé nous accompagner à Ottawa. Elle aura d’autres occasions d’intégrer l’équipe de France dans l’avenir. Je lui souhaite un bon rétablissement.» 

Le 67 de Pauline Roussin-Bouchard

Dans l’Ontario à la fin du mois de septembre, les nuits sont très fraîches voire même glaciales. Aussi, ce matin sur les hauteurs de la rivière des Outaouais servant de frontière entre le Québec et l’Ontario, les greens du Marshes Golf Club étaient gelés. Les soixante joueuses ont dû attendre une heure et demie au club-house avant de pouvoir entamer leur dernier tour.

Cette longue attente n’a nullement perturbé Pauline Roussin-Bouchard : «Ça ne m’a pas gênée, affirme la Varoise. J’en ai profité pour lire mon cours de philosophie et écouter un peu de musique.»

Il était près de 10 heures lorsque la joueuse de Valescure a planté son tee sur le départ du 1. Un peu loin des drapeaux sur ses huit premiers trous, elle a alterné les bogeys (2 et 5), les birdies (4 et 6) et également sauvé quelques pars.

Puis, au fil des trous, ses attaques de green ont été plus précises et se sont rapprochées des mâts. A partir du 9, elle a aligné cinq birdies en dix trous (9, 10, 12, 14 et 16) sans concéder le moindre bogey. Elle a signé une carte de 67, la deuxième meilleure de la compétition, et s’est hissée à la cinquième place avec un total de 285 (- 3) : «C’était une super journée qui clôt un championnat fantastique avec une équipe de choc, joueuses et coach», apprécie-t-elle.

Bien partie, Mathilde Claisse affichait un score de - 2 après douze trous. Mais, un double au 13 l’a stoppée dans son élan. Revenue dans le par, la n°1 française s’est battue jusqu’au dernier trou pour terminer sous le par avec deux birdies (14 et 18) et un bogey (15). Son 71 s’ajoutant au 67 de Pauline Roussin-Bouchard, l’équipe de France a établi le meilleur score (138) du quatrième tour et le troisième du tournoi qui l’a propulsée de la huitième à la quatrième place : "J'ai effectué une partie solide, commente la Racingwoman. J'ai eu un peu de mal à l'aller mais, j'ai sauvé les meubles. Malheureusement, j'ai pris un double au 13 mais, j'ai quand même bien réagi avec un birdie au 14. Je suis contente de ma journée. Mon putting a été meilleur et le birdie du 18 m'a fait plaisir. C'était un bon tournoi, un peu frustrant mais, enrichissant."

Gala Dumez a connu un dernier tour compliqué sanctionné par un 80.

La fin tardive des parties en raison du report des départs d’une heure et demie, ce matin, n’a pas pas permis aux Françaises d’assister à la remise des prix car elles devaient rallier l’aéroport pour s’envoler dès ce soir pour Paris.

Les résultats des Françaises

5. Pauline Roussin-Bouchard 67 (285), 10. Mathilde Claisse 71 (288), 45.Gala Dumez 80 (307).


Par Gérard Rancurel
29 septembre 2017