Accueil / Jouer / Jeunes / National & International / Calendrier / 2018 / Internationaux de France U21 Filles Coupe Vilmorin, Trophée Esmond et Trophée Claude-Roger Cartier / Internationaux de France U21 filles : Lilas Pinthier au pied du podium

Internationaux de France U21 filles : Lilas Pinthier au pied du podium

Avec une deuxième carte de 69 (-2) pour un total de -3, Lilas Pinthier a pris la quatrième place de la qualification à Saint-Cloud. Quatre autres Françaises la rejoignent dans le tableau de la Coupe Esmond, cinq dans celui de la Cartier.

Lilas Pinthier
Le putting de Lilas Pinthier sera une arme redoutable en match play. Alexis Orloff / ffgolf
29 mars
2 avr.
INTERNATIONAUX DE FRANCE U21 FILLES COUPE VILMORIN, TROPHÉE ESMOND ET TROPHÉE CLAUDE-ROGER CARTIER
LIEU : Saint Cloud, France
CATÉGORIE : U21

Le deuxième tour de stroke play a réservé bien des surprises sur un parcours vert sujet aux rafales de vent surtout dans l’après-midi. Certaines joueuses, chanceuses niveau météo la veille, ne l’ont pas été vendredi. Ce qui explique parfois des gros écarts sur les deux tours et la récompense pour les joueuses plus régulières d'obtenir l’un des 32 précieux sésames synonymes de qualification.

Coupe Esmond : cinq profils très différents

Eliminée par Chloé Salort au premier tour des match play l’an dernier, Lilas Pinthier retrouve les seizièmes de finale contre une autre Française, une nouvelle fois, en la personne de Gala Dumez. Imperturbable comme son putting, la joueuse du Paris Country Club a encore étalé sa vista sur les greens de Saint-Cloud.

Tout avait commencé pourtant par un bogey sur le par trois du 13 (son quatrième trou ndlr) vite rattrapé par un birdie dans la foulée. Sur le 16, l’adolescente de Suresnes dépose son approche à un mètre du drapeau pour un deuxième birdie puis un troisième deux trous plus tard où elle rentre huit mètres en descente.

Mais l’entame du retour n’est pas idéale avec un drive égaré à gauche dans les arbres. Sa tentative de draw pour se recentrer échoue mais la championne de France benjamines parvient à sauver le bogey qu’elle renouvelle au trou suivant, la faute à une gratte sur son attaque de green. Deux accrocs que la Francilienne efface par deux derniers birdies qui font un bilan de cinq comme lors du premier tour. « J’avais mal fini jeudi car j’avais ralenti mon rythme et je marchais notamment moins vite, remarque Lilas. Je l’ai bien gardé cette fois-ci et j’ai su profiter de la bonne météo. »

Sa future adversaire Gala Dumez a enregistré un deuxième 73 consécutif (+4) suffisant pour franchir le cut d’une longueur au 29e rang. Une première pour la Bordelaise en trois participations aux Internationaux de France U21. « Mon grand jeu a été bon mais je n’ai pas assez bien putté surtout au début où je n’ai pas trouvé la vitesse », confie Gala auteur de deux birdies.

En difficulté sur l’aller où elle concède quatre bogey, Lucie Malchirand a tenu la barre sur le retour grâce à un unique birdie au 12 et huit pars. La Racingwoman se classe 22e avec un total de +3 avant d’affronter l’Autrichienne Janika Ruettimann.

Tout comme Gala Dumez, Elsa Ettori-Douard (28e) a été efficace avec deux scores identiques de 73. La finaliste de la dernière Coupe Claude-Roger Cartier passe ainsi à l’étape supérieure sur un terrain dont elle connaît les moindres recoins, avec une expérience en match play accrue. La Tchèque Sara Kouskova devra se méfier.

Enfin, Pauline Roussin-Bouchard a tenu bon, au pied du top 30 à +4 après une journée bouclée en 74 où elle s’est montrée délicatesse avec son putting. La Varoise aura fort à faire en phase finale samedi face à la Suédoise Frida Kinhult numéro 12 mondiale.

Coupe Claude-Roger Cartier : une vraie carte à jouer

Repêchées parmi les moins de 18 ans au-delà de la 32e place, cinq Bleues auront quatre matches à remporter pour succéder à Mathilda Cappeliez, dernière vainqueur tricolore en 2015 de la consolante. C'est Mathilde Delavallade qui ouvrira le bal contre la Belge Rebecca Becht. Passée à côté de son deuxième tour (+9), Candice Mahé a une revanche à prendre et le match play semble la bonne formule idoine pour un redressement à condition de battre l’Italienne Anna Zanusso.

Une autre confrontation franco-italienne opposera Caterina Don à Adéla Cernousek. La Lyonnaise Éléonore Hubert fera face à une Irlandaise, Lauren Walsh. Dans le par vendredi (deuxième performance tricolore du jour ndlr), Tracy Rodriguez défiera l’Espagnole Marina Escobar Domingo.

La Coupe Vilmorin, en équipes, revient à l’Italie avec un score de -7. Les Transalpines devancent respectivement de huit et neuf coups les deux équipes de France dont l’homogénéité est récompensée par un podium honorable.


Par Pierre-Francois YVES
30 mars 2018