Interligues U12 : une finale Paris-Normandie

Victorieuses de leurs deux matchs du jour dans le premier tableau, les Ligues de Paris et de Normandie se disputeront le titre vendredi matin lors d’une finale qui s’annonce prometteuse à La Baule.

Les U12 parisiens en finale
25-28
juillet
INTERLIGUES U12 GARÇONS ET FILLES
LIEU : La Baule, France
CATÉGORIE : U12

>>> l'album photo d'Alexis Orloff

Comme l’an dernier à Bondues, la Ligue de Paris (cf photo) tentera de conserver son titre face à une équipe normande sauf que la Normandie a remplacé désormais la Basse-Normandie suite à la réforme territoriale. La troisième place se jouera entre les beaux perdants PACA et Auvergne-Rhône-Alpes.

Paris résiste au courant

Opposés à la Bretagne en quarts de finale le matin, les Parisiens sont bousculés d’entrée sur le premier greensome avant de revenir à égalité (5-5) sur le deuxième. Les tenants du titre font finalement la différence à l’expérience sur les doubles restants pour s’imposer 12 à 8.

Ils retrouvent alors la Ligue PACA dans le dernier carré pour une finale avant l’heure sur le nouveau 9 trous du parcours bleu. Les choses tournent dans le bon sens au départ cette fois-ci puisque les joueurs du capitaine Thierry Dutartre prennent six coups d’avance à la moitié du match.

Mais les Provençaux ne lâchent rien et mènent rapidement de deux trous les derniers face à face. En pliant sans rompre, les Parisiens ralentissent la remontée des Sudistes : ils partagent sur le score de 2-2 le troisième greensome avant de perdre sans sombrer le dernier 4 à 1. Suffisant pour arracher la victoire 11 à 8.

« Il y a eu de belles choses avec un engagement retrouvé. Nous montons en puissance sur les matchs avec un bel état d’esprit car nous n’avons pas lâché le morceau quand les choses tournaient mal. La première place à la qualification était trop belle mais nous avions suffisamment d’expérience pour savoir que ce tournoi n’est pas un long fleuve tranquille mais bien à rebondissements », a déclaré le directeur de la ligue parisienne Didier Olivard.

La belle remontée normande

Des propos qui résonnent au sein de l’équipe normande. Surpris lors du premier tour par les Pays-de-la-Loire, les jeunes Normands ont prouvé qu’il était possible d’atteindre la finale même avec une défaite. La magie des Interligues a opéré. 

Les Hauts-de-France en ont d’abord fait les frais lors du quatrième match, sans démériter, avec une courte défaite 10 à 7. Puis vient le tour d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Avec trois trous d’avance sur les dix-huit premiers trous joués, la ligue normande prend sa demi-finale par le bon bout mais les Auvergnats-Rhodaniens empochent le troisième duel pour égaliser à six partout. C’était sans compter sur le dernier duo emmené par Emile Guern et Alexandre Cantel, vainqueur avec brio 6-0 du dernier greensome pour sceller le succès des siens.

« Ils ont été monumentaux pour livrer une partie parfaite, raconte leur entraîneur Frédéric Hanc satisfait de la progression de ses ouailles. Nous visions raisonnablement le top 5 cette année au vu de l’équipe qui a bien changé comparé à la belle performance basse-normande de l’an dernier. Le groupe est très homogène avec deux joueurs au-dessus du lot mais l’ensemble est interchangeable, ce qui est assez intéressant. Suivant les 9 trous, nous arrivons à bien fixer les tandems selon les forces et faiblesses de chacun. Nous avons une chance contre Paris demain. »

Cette édition 2017 n'a peut-être pas fini de nous réserver des surprises.


Par Pierre-François Yves
27 juillet 2017