Accueil / Jouer / Messieurs / Dames / National & International / Calendrier / 2019 / African Amateur Stroke Play Championship / African Amateur Championship : Charles Larcelet échoue à un coup du cut

African Amateur Championship : Charles Larcelet échoue à un coup du cut

Malgré des birdies au 17 et au 18, le Troyen (74) n’a pas réussi à intégrer le top 50 pour un coup. Théo Boulet (77), Nicolas Muller (77) et Tom Vaillant (79) ont terminé plus loin encore. Rendez-vous au Cap pour le South African Match Play Championship.

Charles Larcelet à l'African Amateur Championship
Malgré une belle réaction sur la fin avec deux birdies, Charles Larcelet (74) a raté le cut d'un coup. Alexis Orloff / ffgolf
11-14
février
AFRICAN AMATEUR STROKE PLAY CHAMPIONSHIP
LIEU : Leopard Creek, Afrique du Sud
CATÉGORIE : Toutes catégories

Jusqu’à l’arrivée des dernières parties, Charles Larcelet, un moment 53e à deux coups du cut puis 51e à un seul, a espéré entrer dans le top 50 pour disputer le quatrième et dernier tour de l’African Amateur Stroke Play Championship sur l’exigeant parcours du Leopard Creek Golf Club.

Malheureusement pour le Troyen, ça ne s’est pas produit et il est resté à la porte du cut (226, + 10) : «Je suis forcément déçu d’échouer à un souffle, déclare-t-il. Mais, cinq fois trois putts et cinq balles perdues, c’est un peu trop pour espérer passer le cut.»

D’autant que comme Théo Boulet et Nicolas Muller, Charles Larcelet a mal commencé avec deux «trois putts» (1 et 3) et un bogey supplémentaire au 4.

Passé en 39 (+ 3), il n’a pas été aidé par son putting moins efficace qu’hier. Après avoir expédié une balle dans l’eau au 15 avec un wedge en main, il a magnifiquement réagi sur les derniers trous pour tenter d’arracher sa qualification. Mais, ça n’a pas suffi : «Globalement, j’ai commis trop d’erreurs, ajoute-t-il. Mais, je dois garder cette attitude de guerrier pour la prochaine compétition.»

Le joueur du golf de la Forêt d’Orient pourrait récupérer son sac de golf vendredi à Johannesbourg : «Un bagage est arrivé à l’aéroport mais, j’ignore lequel.»

Boulet et Muller sous pression d’entrée

Théo Boulet à l'African Amateur Championship
Passé en 39 à l'alpe, Théo Boulet s'est montré plus agressif au retour mais, ça n'a pas payé.

A deux coups du cut, lui aussi, à l’issue des deux premières journées, Théo Boulet conservait toutes ses chances de qualification. Mais, le jeune Cantilien s’est mis dans le rouge dès les premiers trous en concédant deux bogeys (1 et 6). Son birdie du 7 aurait pu le relancer mais, il a enchaîné sur deux nouveaux bogeys : «Je n’ai pas trop mal tapé la balle, commente-t-il. Mais, comme hier, j’ai manqué de réussite au putting. A + 3 après neuf trous, j’ai décidé de changer de stratégie car je savais qu’il me fallait des birdies. Je me suis montré plus agressif mais, ça n’a pas marché.»

Une série de trois bogeys consécutifs (12, 13 et 14) l’a définitivement éloigné du cut : «Je vais profiter de la journée de demain pour m’entraîner et préparer le prochain tournoi qui débute dimanche au Cap.»

Nicolas Muller comptait, lui, quatre coups de retard sur les derniers «qualifiables». Son début de partie (+ 2 après sept trous) lui a compliqué la tâche même s’il a mieux géré les neuf premiers trous que précédemment. Toujours à + 2 au départ du 13, il a pris trois bogeys en quatre trous pour finir avec un nouveau 77 : «Je n’ai pas su me créer beaucoup d’occasions de birdie, regrette-t-il. Je me suis mis trop loin des drapeaux pour espérer mieux.»

Tom Vaillant (79) n’a pas réédité sa performance de la veille (70) et a perdu quelques places. Aymeric Laussot a établi son meilleur score (76) de la semaine de quoi lui redonner le moral avant d’attaquer la qualification sur 36 trous du South African Amateur Championship Match Play.

Un niveau plus relevé qu’en 2017

Avant de transmettre le relais à Bastien Mélani pour le deuxième tournoi des Boys et de regagner la France, Mathieu Santerre a dressé le bilan de cette semaine passée à Malelane : « Ce fut une expérience exceptionnelle, assure le responsable du Pôle France Boys. Le parcours de Leopard Creek est un juge impartial. Il met à rude épreuve le physique, le mental et la technique des joueurs. Par le passé, le groupe France était en tournée. Aussi, débuter par l’African Amateur Championship à Leopard Creek aurait requis une préparation différente. Il aurait fallu arriver une semaine plus tôt afin de s’habituer à la chaleur à la qualité des greens. De plus, le niveau a été plus relevé que lors de la précédente édition comme le démontre le cut à + 10 contre + 18 l’an dernier. Nous allons nous entraîner, demain, pour mettre en place les ajustements nécessaires pour être performants, dès dimanche, sur le parcours du King David Mowbray Golf Club au Cap.»

Les résultats des Français (cut à 226)

51. Charles Larcelet 74 (227), 59. Théo Boulet 77 (230), 64. Nicolas Muller 77 (232), 71. Johan Mouniama 77 (235), 76. Tom Vaillant 79 (237), 81. Aymeric Laussot 76 (239), 91. Valery Bouteleux 87 (258).


Par Gérard RANCUREL
13 février 2019