Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / Équipes de France / Calendrier / 2019 / Championnat d'Europe par équipes Messieurs / Championnat d’Europe par équipes Messieurs : les Bleus croquent la Belgique et prennent la 9e place

Championnat d’Europe par équipes Messieurs : les Bleus croquent la Belgique et prennent la 9e place

Les Français ont gagné sur le fil contre les Belges (3-2) et terminent ainsi leur semaine sur une bonne note, 9e.

Le foursome Jeong Weon Ko et Adrien Pendaries s'est imposé au 20e, au même moment où Alexandre Fuchs gagnait au 18e pour l'emporter face à la Belgique et finir 9e. Photos Lucas Hélin/ffgolf
09-13
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES MESSIEURS
LIEU : Ljunghusen Golf Club, Suède
CATÉGORIE : Toutes catégories

C’est donc un trois sur trois dans ce flight B pour l’équipe de France Messieurs. Après avoir balayé la Slovénie (4,5-0,5), géré contre l’Autriche (3-2), les Tricolores ont dû cravacher pour venir à bout de leurs voisins belges (3-2).

De quoi redonner le sourire à un groupe pourtant très déçu après la qualification terminée aux portes des quarts de finale (9e). Dans ces trois rencontres de consolation, les Bleus ont prouvé que leur place ne se trouvait pas dans ce tableau.

« C’est une victoire difficile contre les Belges mais ultra-satisfaisante, revenait le capitaine Laurent Gautier. On a fait une fin de tournoi sérieuse, ce n'est jamais facile de se remobiliser pour un flight B. Mais ça nous rappelle une grosse déception de ne pas avoir passé le cut car on voit qu’en match-play on était largement au niveau. »

Les joueurs français ont su rester appliqués et motivés afin de rentrer au pays avec des éléments de satisfaction. Clairement, il y a eu deux équipes de France. Celle des stroke play a commis trop d’erreurs pour obtenir une place dans les huit. Celle en match a montré du caractère, une volonté bien supérieure et du mordant, leur permettant de venir à bout de n’importe quelle équipe.

Dans leurs retranchements

Le "grand VV" vainqueur 3&2.

Néanmoins, face à la Belgique, les Bleus se montraient plus poussifs. Les parties étaient très accrochées, et seul Victor Veyret pliait son match un peu plus tôt. Le Cantilien à l’allure d’escogriffe rapportait son point 3&2.

Clément Charmasson et David Ravetto, pourtant sur un deux sur deux en simples, perdaient ce samedi. Le Toulousain 2&1 et le Racingman au 18e, payant sa balle dans l’eau sur la mise en jeu.

Alexandre Fuchs a terminé par trois birdies pour écœurer son adversaire et s'imposer au 18e.

La victoire devait se dessiner avec le foursome Jeong-Weon Ko et Adrien Pendaries. Les deux joueurs davantage en difficulté cette semaine faisait la course en tête (2 up au 14) mais la paire belge remontait ce retard en empochant le 14 et 15. Les deux équipes restaient square jusqu’au 18, où Jeong-Weon Ko enfilait un putt de sept mètres pour rester en vie. Deux pars en prolongation ont suffi aux Français pour l’emporter, les Belges manquant d’égaliser au 20e à la suite d’un petit putt.

« Cela fait plaisir de rapporter un point décisif, soufflait Adrien Pendaries. J’adore le match-play, j’étais content de commencer un nouveau tournoi. »

« Mon jeu s’est amélioré et j’ai repris confiance, avouait Jeong-Weon Ko. J’étais en difficulté sur mes mises en jeu, et en double avec Adrien, on avait fait en sorte à ce qu’il tape le plus de drives. Rapporter ce point fait du bien à la tête. »

Au même moment, Alexandre Fuchs resurgissait. Le guerrier de Saint-Donat était mené au tournant du 15 après que son adversaire lui rentrait un coup de wegde pour eagle. Il n’en fallait pas plus pour fâcher le Français. Il enfilait une première ficelle pour birdie sur le par 3 du 16 après un coup moyen. Il égalisait encore pour birdie au 17 en restant solide à deux mètres. Et il clôturait son festival au 18 en enquillant huit mètres pour un ultime birdie. 

« Je déteste perdre, et même si on était dans le deuxième flight, ça me tenait à cœur de finir sur trois victoires », concluait-il avec le sourire.

C’est chose faite. Retour en France ce dimanche pour l'équipe de France après cette semaine suédoise.

La Suède championne d’Europe à domicile

La Suède devient championne d'Europe pour la première fois depuis 1961 en battant l'Angleterre 4,5 à 2,5.

Par Lucas HÉLIN, à Ljunghusen (Suède)
13 juillet 2019