Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / Équipes de France / Calendrier / 2019 / The Spirit International Amateur Championship / The Spirit International Golf Amateur Championship : Des ambitions pour les Bleus

The Spirit International Golf Amateur Championship : Des ambitions pour les Bleus

Candice Mahé, Pauline Roussin-Bouchard, Adrien Pendaries et Julien Sale sont les quatre joueurs constituant l’équipe de France dans ce "mini-championnat du monde", disputé sur le parcours texan de Whispering Pines. Les cinq classements de cette compétition seront autant d’opportunités de médailles.

Pauline Rousin-Bouchard, Julien Sale, Candice Mahé et Adrien Pendaries seront les quatre représentants français de cette semaine. ffgolf
07-09
novembre
THE SPIRIT INTERNATIONAL AMATEUR CHAMPIONSHIP
LIEU : Whispering Pines Golf Club (Texas), États-Unis
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le tournoi

C’est un peu le substitut au Championnat du monde par équipes, les années impaires ou celui-ci n’est pas disputé. Mais c’est en outre un tournoi qui, au-delà d’offrir une confrontation entre 19 sélections amateures issues de tous les continents, se distingue par l’originalité de son format.

The Spirit International, disputé traditionnellement sur le parcours de Whispering Pines, au Texas, débute ce jeudi. Chaque équipe étant constituée de deux messieurs et deux dames, le classement général des nations se fait en prenant sur chacun des 54 trous la meilleure des quatre balles. Le même système mais en prenant messieurs et dames séparément donne deux autres classements (et donc deux autres lots de médailles), et les classements individuels des deux catégories portent le nombre total à cinq.

Concrètement, ce format de jeu pousse à l’offensive, en récompensant les équipes capables d’aligner le plus de birdies, si possible sur des trous différents. Même si, bien sûr, une stratégie trop offensive peut hypothéquer les chances de bien figurer en individuel.

Les Français

Patricia Meunier-Lebouc, coach des Bleus durant cette semaine texane, mène une équipe qui a fière allure sur le papier. À commencer par la n°7 mondiale amateur Pauline Roussin-Bouchard, qui s’est visiblement acclimatée sans problème à sa nouvelle vie américaine, en ayant remporté il y a un mois le Windy City Collegiate Championship, sa première victoire universitaire. Et ce après quelques semaines seulement passées dans sa fac de South Carolina. Elle reste en outre sur une victoire collective et une troisième place en individuelle, il y a deux semaines au Landfall Tradition.

Son acolyte féminine de cette semaine sera sa future voisine d’état, en la personne de Candice Mahé, qui intégrera au cœur de l’hiver la fac de Georgia. Pour elle, le début d’automne n’a pas été mauvais non plus, en passant tout d’abord le cut lors de son premier Lacoste Ladies Open de France (dont elle était la seule amateure), avant d’enchaîner par un top 10 et une place de meilleure Française lors du Trophée Cécile de Rothschild.

« Je suis très contente de pouvoir contribuer à cette équipe de France, d'autant que ça me permet de retrouver Pauline, avec qui je m'entends très bien, confie Candice Mahé. Avec les garçons et Patricia, il y a une très bonne ambiance dans l'équipe. On espère faire quelque chose de bien. »

Chez les messieurs, on retrouve un autre homme en forme : Adrien Pendaries. L’étudiant de Duke a terminé deuxième du Rod Myers Invitational au mois de septembre, avant de faire deux autres tops 10 au Nike Collegiate Invite, puis au Golf Club of Georgia Collegiate. Celui qui a terminé en outre, cette année, à la 10e place du Championnat d’Europe individuel, est actuellement à la 68e place mondiale, soit son meilleur classement jusqu’à ce jour.

Pour Julien Sale, le quatrième joueur Tricolore, le tableau est tout aussi rempli. Le Réunionnais d’origine et étudiant d’Arkansas State ne compte pas moins de deux victoires cette année, au Golf Québec Men’s Provincial amateur fin juillet, puis plus récemment au Bubba Barnett Intercollegiate, sa deuxième victoire en 1ère division NCAA. Une performance qu’il a enchaînée avec une troisième place, la semaine suivante au Steelwood Collegiate Invitational.

La phrase

Ça va être une super expérience, avec une formule vraiment particulière, donc la stratégie devra être bien calée. L’objectif, c’est de faire la plus grosse course au birdie possible, tout en restant patient quand ça ne tombe pas, car les greens ne sont vraiment pas faciles.

Pauline Roussin-Bouchard, à l’issue des parties de reconnaissance.

Le post social

Julien Sale était le premier arrivant de la journée de mardi. Ce qui lui a donné le droit à un accueil particulier.


Par William LECOQ
7 novembre 2019