Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / Équipes de France / Calendrier / 2020 / Championnat d'Europe par équipes Dames / Championnat d'Europe par équipes dames : les Françaises sont prêtes

Championnat d'Europe par équipes dames : les Françaises sont prêtes

Demain débute le Championnat d’Europe par équipes dames en Suède sur le tracé du Upsala Golf Club. Plus court que les années précédentes, le tournoi s’annonce disputé et l’équipe de France a fière allure.

Le groupe au complet à son arrivée sur le sol suédois. DR / ffgolf
09-12
septembre
CHAMPIONNAT D'EUROPE PAR ÉQUIPES DAMES
LIEU : Suède, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

L’équipe de France

Derniers réglages pour Pauline au Golf National, la veille du départ pour la Suède. DR / ffgolf

On avait pour habitude de voir des équipes composées de six filles mais cette année, en raison de la crise sanitaire, le tournoi a pris une tournure différente. Chaque nation sera représentée par quatre filles et le quatuor qui portera les couleurs de l’Hexagone fait tout simplement rêver.

Pauline Roussin-Bouchard, numéro 3 mondiale, sera sans doute la leader de cette équipe de part son expérience et ses nombreux bons résultats depuis la reprise de la compétition. À ses côtés, Agathe Laisné (51e mondiale), qui signe son retour en équipe de France après une blessure qui l’avait privé du championnat en 2019. Gala Dumez (366e mondiale) sera également au départ, elle qui disputera son deuxième Championnat d’Europe dames après celui de l’an dernier. Enfin, une nouvelle, Lucie Malchirand (12e mondiale), forte de sa victoire au GTGA Invitational fin juillet, va découvrir la sélection dans cette catégorie. Très belle escouade française pour cette édition 2020.

Le parcours

Le somptueux dessin du Upsala Golf Club. Crédit / EGA

Upsala Golf Club, un nom qui sonne bien viking mais quoi de plus normal puisqu’on est en Suède. La Suède qui est d’ailleurs l’équipe tenante du titre et qui va tenter de le défendre sur ses propres terres. Les filles en jaunes seront à surveiller, avec d’autres nations comme l’Italie, mais ce sublime parcours risque de ne pas faire de cadeaux.

Préparé à merveille pour ce championnat tant attendu, le tracé est parfaitement adapté à cet événement comme nous l’explique Patricia Meunier-Lebouc, après la reconnaissance : « Le parcours est beau et préparé avec soin. C’est un vrai parcours de championnat avec des greens difficiles, remplis de plateaux et autres pentes piégeuses. Il risque de proposer un beau challenge à l’ensemble du champ mais les filles ont adoré, ce qui est toujours mieux pour scorer. On peut driver tout du long et on pourra sans doute profiter de la puissance des nos Françaises. »

Le format

Pour résumer l’attitude à adopter, il n’y aura pas de round d’observation. En effet, pour cette édition la qualification ne se déroulera que sur un seul et unique tour contre deux les autres années. Pas le temps de voir venir, pas le temps de se louper, il faudra d’entrée être dans le coup.

Demain place au stroke play avec quatre filles sur le tee de départ et les trois meilleurs scores retenus. Ces scores détermineront alors vers quel tableau l’équipe de France filera et par conséquent quelle place finale elle pourra espérer. Le flight A sera le tableau titre et le flight B la consolante. La première Bleue à s'élancer demain sera Agathe Laisné à 9h00.

À partir de jeudi, place au match play avec au programme de chaque rencontre, un foursome et deux simples. Que le combat commence !

Les ambitions

L’an dernier, à Is Molas en Italie, l’équipe de France dames terminait 10e du Championnat, loin de l’objectif qu’elle s’était fixée. Alors cette année les ambitions sont grandes et le potentiel de cette équipe va avec. Bien emmenée par Amandine Vincent (Capitaine), Céline Del Bourgo (Kiné de l’équipe) et Patricia Meunier-Lebouc (Responsable de la filière), l’équipe de France à soif de victoire : « Les filles ont hâte de jouer, ça fait assez longtemps qu’on attend ce tournoi donc elles sont prêtes. Elles savent ce qu’elles ont à faire, Les choses sont claires, elles sont dans une bonne dynamique de groupe et j’ai confiance en elles, a déclaré Patricia. »

La décla

Je n’ai aucun doute sur le fait que cette équipe de France fait peur. Elle dégage une sorte d’aura et autant dire qu’on est pas venu ici pour regarder les autres jouer.

Patricia Meunier-Lebouc, responsable de la filière.

Le chiffre

2015Il y a cinq ans, l’équipe de France Dames s’imposait dans ces Championnats. Elle réalisait même le doublé après la victoire de 2014. Depuis, la meilleure performance des Bleues remonte à 2018 et une seconde place derrière la Suède.


Par Romain MURAILLE
8 septembre 2020