Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2016 / Internationaux de France dames - Trophée Cécile de Rothschild / Internationaux de France dames : Mathilde Claisse finit troisième ex æquo

Internationaux de France dames : Mathilde Claisse finit troisième ex æquo

Pour la quatrième année consécutive, une Française figure sur le podium du tournoi. La jeune Racingwoman est montée sur la troisième marche après avoir raté d’un coup le play-off pour le titre remporté par l’Italienne Alessia Nobilio.

Podium des Internationaux de France dames
07-09
octobre
INTERNATIONAUX DE FRANCE DAMES - TROPHÉE CÉCILE DE ROTHSCHILD
LIEU : Belle Dune, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

L’Italienne Alessia Nobilio a ajouté un nouveau titre international à son palmarès en cette florissante année 2016. Demi-finaliste du British Girls, championne d’Europe par équipes Girls puis vainqueur des Internationaux de Belgique, elle a remporté, aux dépens de la Suédoise Beatrice Wallin au deuxième trou de play-off, les Internationaux de France dotés du trophée Cécile de Rothschild, sur le très beau parcours de Belle Dune.

Après la victoire d’Anyssia Herbaut en 2014 et la deuxième place d’Inès Lescudier l’an dernier, une autre Racingwoman est passée tout près de la victoire cette année.

Avec un putting un peu plus performant à moins de deux mètres, Mathilde Claisse aurait sans doute succéder à Anyssia Herbaut : «J’ai raté trop de petits putts tout au long du tournoi, regrette-t-elle. Et louper le play-off pour un coup dans ces circonstances m’agace beaucoup. J’ai manqué de confiance sur des putts à moins de deux mètres.»

Sans cette arme maîtresse, la Parisienne s’est battue tout au long de la dernière journée totalisant neuf birdies sur les deux derniers tours mais, concédant autant de bogeys.

Passée en 36 (+ 1) cet après-midi, elle a accompli un bon retour. Un birdie au 10 lui a permis de remettre son compteur à zéro. Sur le par 5 du 13, elle a manqué un putt d’un mètre pour le par. Elle a réagi tout de suite en déposant un coup de fer 9 à quatre mètres du drapeau au 14 et en rentrant le putt.

Un attaque de green trop longue depuis le rough lui a laissé un putt du fond du green du 17. Elle en a pris trois. Mais, Mathilde Claisse a conclu par un super coup de fer 7 à quinze centimètres du trou pour ramener son score dans le par : «Le bilan est quand même positif, admet-elle. J’ai atteint tous mes objectifs de travail. Il faut que j’améliore mon putting et surtout que je retrouve la confiance.»

Vendredi prochain, elle s’envolera pour New York avec l’équipe de la ligue de Paris pour la traditionnelle rencontre face à une formation new yorkaise.

Le meilleur score de la dernière journée pour Emma Grechi

Sans son 76 (+ 5) du deuxième tour, Emma Grechi aurait pu se mêler à la lutte pour le titre. Mais, la joueuse de Margaux a connu des difficultés au cours des deux premiers tours : «Des problèmes de profondeur sur mes attaques de green, précise-t-elle. J’ai appelé Hugues (Soulas, son entraîneur) et il a trouvé une solution. J’ai donc réussi à me mettre plus près des drapeaux aujourd’hui et j’ai aussi beaucoup mieux putté.» 

Partie du 1, ce matin, la Girondine a concédé un bogey au 2 mais, elle a enchaîné par trois birdies consécutifs. Elle a "boîté" un chip au 3. Sur le par 5 du 4, elle a enquillé un putt de deux mètres après une bonne approche. Et au 4, son coup de fer 8 s’est bloqué à quatre mètres et elle a glissé le putt (- 2).

Toujours à - 2 après dix trous, la double championne de France a abandonné un coup sur le 11 puis, un autre sur le 15 avant un quatrième et dernier birdie au 16 grâce à un coup de wedge à 1,5m du trou (70).

Cet après-midi, elle a commencé son dernier tour au 11 et planté un coup de fer 9 à 1,5m du mât au 14 (- 1). Un bon putt de trois mètres pour le birdie au 4 a porté son score à - 2. Au 8, une "virgule" l’a privée d’un par mais, elle a effacé le seul bogey de son dernier tour par un troisième birdie au 9 à la faveur d’un putt de cinq mètres : «Je suis très contente de ma dernière journée, ajoute Emma. J’ignorais que mon 139 était le meilleur score du jour. La semaine prochaine, je disputerai les Internationaux de France de foursome mixte avec François Soulas. La suivante, j’irai à Wimereux pour défendre mon titre au championnat de France cadettes. Au mois de décembre, je jouerai les pré-quaifications des cartes du Ladies European Tour.»

Evangeline Prévot conclut sa saison sur une bonne note

Pour sa dernière compétition de l’année, Evangeline Prévot s’est classée onzième (289) à un coup du top 10. Pourtant, ces Internationaux de France n’avait pas très bien débuté pour la Racingwoman avec un 76. 

Mais, avec deux scores de 70 (- 1) et un 73 ce matin, elle a joué dans le par total sur les trois derniers tours : «Je suis satisfaite de ma semaine, déclare-t-elle. Dommage que le 76 du premier tour est un peu plombé mon tournoi.»

La Parisienne a eu un peu de mal à entrer dans sa partie ce matin (+ 2 après cinq trous) : «Du coup, j’ai perdu confiance et j’ai joué sur la retenue», explique-t-elle. Mais, son birdie du 16 lui a fait du bien et l’a relancée. Un "trois putts" au 1 lui a valu un troisième bogey et une mise en jeu égarée au 7, un quatrième. Un coup de wedge à un mètre du drapeau sur son dernier trou lui a offert un birdie (+ 2).

Trente minutes après son dernier putt du troisième tour et un plat de pâtes avalé rapidement, elle a entamé le dernier : «Cette fois, j’ai été tout de suite dans la partie. De plus, la connaissance des positions de drapeau m’a aidée. Pas fatiguée du tout, j’ai effectué une bonne partie (70) dans tous les compartiments du jeu. Le bilan est donc positif.»

Elève de 1ere S, Evangeline Prévot va désormais se consacrer à ses études avant de retrouver les pistes enneigées pour les vacances de fin d’année.


Par Gérard Rancurel
9 octobre 2016