Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2019 / African Amateur Stroke Play Championship / African Amateur Championship : les Boys devront batailler

African Amateur Championship : les Boys devront batailler

Plus aucun des quatre jeunes Français ne figure dans le top 50 à l’issue du deuxième tour. Avec un cut provisoire à + 7, Charles Larcelet (72) et Théo Boulet (78) comptent deux coups de retard. Tom Vaillant a signé une belle carte de 70.

Charles Larcelet à l'African Amateur Championship
En bouclant son deuxième tour dans le par, Charles Larcelet s'est bien relancé dans la course à la qualification. Alexis Orloff / ffgolf
11-14
février
AFRICAN AMATEUR STROKE PLAY CHAMPIONSHIP
LIEU : Leopard Creek, Afrique du Sud
CATÉGORIE : Toutes catégories

La chaleur (38° en début d’après-midi) a mis à mal les organismes, aujourd’hui encore. La canicule n’a toutefois pas empêché Charles Larcelet (72) et surtout Tom Vaillant (70) de relever la tête après leur premier tour compliqué.

Il faut dire que le Troyen n’a toujours pas récupéré son sac de golf ni sa valise d’ailleurs avec lesquels il s’était rendu en Géorgie au début du mois : «Il paraît qu’il y a un sac qui est arrivé à Johannesbourg mais, j’ignore lequel», déclare le joueur du golf de la Forêt d’Orient.

Pourtant, il a livré une partie solide malgré un peu de déchets : «J’ai été léger sur les par 5 en prenant un double au 15 à cause d’une balle hors limites et un bogey au 18 après une balle dans l’eau, précise-t-il. C’est dommage mais, aussi encourageant car il y a une belle marge de progression.» 

Tom Vaillant à l'African Amateur Championship
Tom Vaillant a établi le meilleur score (70) des Français et il espère poursuivre sur sa lancée pour arracher sa qualification.

Passé en 37 (+ 1) grâce à deux birdies (14 et 16), il en a inscrit deux autres (2 et 6) au début du retour pour se retrouver à - 1 avant de concéder un bogey sur le par 3 du 7 : «Ca reste une très bonne journée, poursuit-il. J’ai pris quatorze greens en régulation. Mon putting a été bon. Je ne suis qu’à deux longueurs du cut. Il va falloir hausser le curseur au niveau de l’exigence pour avoir une chance de disputer le dernier tour jeudi.»

Après avoir vécu un véritable cauchemar (88), hier, avec cinq balles perdues, Tom Vaillant a gagné dix-huit coups et ramené un score de 70 (- 2) avec un eagle au 18 : «Aujourd’hui, je n’ai sorti le driver qu’à quatre reprises et j’étais à chaque fois en jeu, explique le pensionnaire du Pôle France Boys. Mon putting a été très bon. J’ai aussi respecté à la lettre la stratégie mise en place avec Mathieu (Santerre, son coach).»

Son 70 a permis à l’Azuréen de progresser de plus de vingt places au classement mais, sept coups le séparent encore du cut : «C’est jouable, assure-t-il. Je vais simplement faire le job et on verra comment ça se passe.»

Un jour de malchance pour Théo Boulet

Deux balles pluggées et plusieurs "virgules" au putting ont privé Théo Boulet (78 aujourd’hui) d’un meilleur score.

Théo Boulet à l'African Amateur Championship
Malgré la déception du 78, Théo Boulet a appris de cette deuxième journée qui n'a pas altéré sa confiance.

Parti du 10, comme tous les Français, le jeune Cantilien a débuté par un bogey, effacé dès le trou suivant par un birdie. Sa mise en jeu du 15 est venue se plugger dans la lèvre d’un bunker et la même mésaventure s’est reproduite au 16 : «Je n’ai pas eu la chance de mon côté, regrette-t-il. A plusieurs reprises, ça n’a pas tourné en ma faveur comme au 15 est au 16 mais, également sur le retour.»

Après un aller en 38 (+ 2), il a pris deux bogeys au début du retour à cause d’un "trois putts" au 1 et d’un chip suivi de deux putts au 3 : «Mais, je me suis accroché et j’ai rentré un putt de six mètres au 8 pour le par. Au 9, j’ai hésité entre deux clubs et j’ai expédié ma balle dans l’eau. Mon coup de recentrage a atterri dans un bunker et j’ai donc conclu par un double, comme hier. Pourtant, je tape bien la balle. Il y a beaucoup de positif et j’ai appris de cette journée. Après ma partie, j’ai effectué une petite récupération technique avec Mathieu et j’ai changé quelques petits trucs.»

Théo Boulet a rétrogradé à la 58e place en compagnie de Charles Larcelet.

Nicolas Muller (78) en a perdu plus de vingt après son 78. Il a vécu une partie un peu similaire à celle d’hier en bien négociant les trous de 10 à 18, son aller aujourd’hui, mais en lâchant pas mal de points sur les autres (+ 6) : «J’ai beaucoup de mal sur ces trous du 1 au 9, avoue-t-il. Je ne parviens pas à bien les jouer. Hier, j’avais été pénalisé par mes mises en jeu. Cette fois, ce sont les attaques de green qui n’ont pas été efficaces.»

Aymeric Laussot (84) a souffert pendant treize trous (+ 16) avant de terminer par deux birdies et un eagle sur un par 4. De quoi lui redonner un peu le sourire et la confiance. Après quatre mois sans toucher un club, le Parisien va devoir se montrer patient. 

Les résultats des Français

58. Charles Larcelet 72 et Théo Boulet 78 (153), 66. Nicolas Muller 78 (155), 71. Tom Vaillant 70 et Johan Mounamia 75 (158), 85. Aymeric Laussot 84 (163), 92. Valery Bouteleux 84 (171).


Par Gérard RANCUREL
12 février 2019