Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2021 / Championnat d'Europe Individuel Dames / Championnat d’Europe individuel dames : 15 Françaises en Italie

Championnat d’Europe individuel dames : 15 Françaises en Italie

Déplacé il y a quelques semaines en banlieue de Turin pour raisons sanitaires, le Championnat d’Europe individuel dames mettra aux prises à partir de mercredi 144 joueuses, dont 15 Françaises. Enjeu principal : une place qualificative pour le British Open féminin, qui sera décernée à la lauréate.

Adéla Cernousek fait partie des Françaises qui pourraient se mettre en évidence.
21-24
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE INDIVIDUEL DAMES
LIEU : Royal Park & Country Club - Rovery, Italie
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le tournoi

L’Association européenne de golf (EGA), organisatrice de l’événement, n’hésite pas à rappeler que le Championnat d’Europe individuel dames est « la plus grande compétition amateur au monde en stroke play ». Cette année encore, et même en l’absence des joueuses britanniques pour raisons sanitaires, difficile de lui donner tort, tant l’affiche est alléchante.

Pas moins de 25 des 100 meilleures joueuses mondiales amateurs sont présentes sur le tracé Trent Jones Senior du Royal Park I Roveri, en proche banlieue de Turin, dont cinq du top 10. Quatre tours de stroke play sont au programme pour les 144 engagées, le cut ne gardant que les 60 meilleures après trois tours. Au pied des Alpes, toutes auront le même sommet pour objectif : le titre, accompagné d’une qualification au prochain British Open dames.

Les Françaises

Certes, engagées sur d’autres tournois, Pauline Roussin-Bouchard et Agathe Laisné, les deux meilleures Françaises du classement mondial amateur, ne seront pas de la partie en Italie. L’escouade tricolore n’est pas dénuée de potentiel pour autant. Membres, comme les deux nommées, de l’équipe de France au début du mois en Irlande, Justine Fournand (Kempferhof), Loïs Lau (Fontainebleau) et Charlotte Liautier (Saint-Nom-la-Bretèche) tâcheront de relever le gant. D’autres dames pourraient tirer leur épingle du jeu, telles que Gala Dumez (Bordeaux Lac), Yvie Chaucheprat (Toulouse), Laura Van Respaille (Bondues), Pauline Stein (Paris Country Club), Ariane Klotz (Golf Club de Lyon), Marine Griffaut (Cannes-Mougins) ou Mathilde Delavallade (Royan). Camille Banzet (Paris Country Club) a ajouté son nom à la liste au dernier moment, elle qui est longtemps restée sur liste d’attente, pour finalement intégrer le champ de joueuses.

« Ce sont des tournois où il faut gérer sa forme, éclaire Charlotte Liautier, victorieuse des Internationaux d’Italie au printemps. Il fait chaud, c’est fatigant, on a souvent les jambes lourdes… Il faut vraiment faire attention à son hydratation et son alimentation. »

Un solide groupe de Girls est également du voyage, constitué par Adéla Cernousek (Saint-Cloud), Lilas Pinthier (Ligue de Paris Île-de-France), Constance Fouillet (La Freslonnière) et Nastasia Nadaud (Aix-les-Bains). Elles tenteront de poursuivre la formidable dynamique qui a mené l’équipe de France Girls à une médaille d’argent au championnat d’Europe par équipes, début juillet.

Le parcours

S’il est une dénomination que le Royal Park I Roveri n’usurpe absolument pas, c’est bien celle de "parc". Les fairways du tracé piémontais serpentent au milieu d’un bois attenant à la ville de Turin, donnant un parcours relativement étroit par endroits. Le défi est double, puisque sa longueur (6 200 m environ cette semaine) pourrait mettre le long jeu des joueuses à rude épreuve. « L’objectif est surtout de ne pas aller dans le rough, car il peut être compliqué, analyse Charlotte Liautier. Les fairways pitchent énormément, donc on peut avoir des distances à jouer assez importantes en deuxième coup. »

Le parcours se présente en effet dans une configuration assez meuble, car abondamment arrosé par le ciel durant les dernières semaines. Cela n’empêchera nullement de thermomètre de dépasser allègrement les 30°C, sous un lourd soleil, durant les quatre jours de compétition.

Le chiffre

2017La dernière victoire française au championnat d’Europe individuel dames, signée Agathe Laisné.

Le post social


Par William LECOQ, à Turin
20 juillet 2021