Sarlat-la-Canéda

Si vous nous lisez, vous avez forcément un épicurien amateur de patrimoine naturel qui sommeille en vous. Tant mieux : nous vous emmenons en Dordogne, une région facile à découvrir du printemps jusqu'en automne, où le Périgord noir concentre des sites spectaculaires. Rendez-vous avec la gastronomie, les pierres authentiques, et une dizaine des plus « beaux villages de France », qu’ils soient accrochés aux falaises ou perchés. Les châteaux médiévaux décorent des paysages vallonnés au milieu desquels coulent la Dordogne et la Vézère : des paysages de films grandeur nature. À 10 km de Sarlat, notre point d’attache, La Roque-Gageac et sa falaise abrupte impressionnante, cache les vestiges troglodytiques d'une ancienne forteresse. À même distance, plongez au cœur du Moyen-Âge en visitant le château de Beynac ou celui de Castelnaud, fondé au XIIe siècle et bâti sur un éperon rocheux. Osez monter plus haut pour de sublimes points de vue sur la vallée, dans les villages perchés comme la Bastide de Domme et ses fameux remparts portants encore les traces de la prison des templiers. Enfin profitez de ce passage dans la région pour pénétrer dans une des quatre répliques de la grotte de Lascaux à Montignac, vous ne verrez plus les tags de votre quartier de la même façon !

En savoir + L'intégral

Accueil / Parcours et détours / Nos échappées vertes / Sarlat-la-Canéda / Pause assumée - Sarlat-la-Canéda : et si on prenait le temps de le perdre ?

Pause assumée - Sarlat-la-Canéda : et si on prenait le temps de le perdre ?

Voici des idées d’activités, d’excursions et de balades pour profiter des beautés du lieu après un bon parcours de golf.

Plan A - Le marché de Sarlat, cité médiévale

Sarlat-la-Canéda est l'une des plus belles cités médiévales de France avec 66 monuments classés sur 11 hectares. Vous ne pourrez manquer l’ancienne église de Sainte-Marie dont les portes monumentales ont été restaurées par l'architecte Jean Nouvel. Pour une vue incroyable, osez monter dans l’ascenseur panoramique, caché dans le clocher, pour une minute d’ascension sur 35 mètres de haut. Une fois quelques photos prises au sommet, descendez pour goûter l'ambiance du marché. C’est en effet derrière l’immense porte de l’église Sainte-Marie, dans le centre historique, que vous retrouverez les producteurs du Périgord Noir.

Partez à la découverte des productions locales qui font la richesse de la gastronomie française. En la matière, si les marchés sont souvent des petites foires à ciel ouvert exposant formidablement les spécialités des régions, celui de Sarlat est exceptionnel. Les connaisseurs savent que la fraise, les noix, ou encore la châtaigne du Périgord sont des produits régionaux qu’on n’oublie pas de rapporter dans ses bagages ! Les canards et oies du Périgord offrent aussi de très beaux foies gras, magrets, confits et autres rillettes qui feront le bonheur des fins palais.

Vous pourrez acheter, mais aussi déguster en vous installant aux tables ouvertes de certains producteurs. Des moments conviviaux de partage inoubliables avec pas moins de 450 étals qui viennent illustrer ici la culture et el savoir-vivre à la périgourdine. En hiver, lorsqu’on est à Sarlat, on pense aussi à la truffe, ce « diamant Noir du Périgord » d’exception. Rapportez ces pépites rare et mystérieuses qui restent parmi les meilleurs souvenirs d’échappées gourmandes !

Marché de Sarlat : tous les mercredis matin et les samedis toute la journée.
Marché bio : les jeudis en fin d’après-midi sur la place de la Poste.
Marché aux truffes et marché au gras : les samedis matin.

Plan B - De la vie de château au jardin

Faites appel à vos souvenirs d’enfant, quand les châteaux logeaient des chevaliers ou des princesses. Le Périgord noir est un livre de conte ouvert.On dit qu’il y aurait 1001 châteaux en Périgord. Ils sont perchés sur un rocher, gardiens des rivières de la Dordogne et de la Vézère, les châteaux du Périgord sont des trésors du patrimoine à découvrir absolument ! Il y a aussi dans la région des jardins romantiques et pittoresques classés comme des trésors de la nature qu’on aurait sublimés. Nous vous proposons d’en découvrir deux.

Les Jardins suspendus de Marqueyssac d’abord. Ils offrent autour d'un château couvert de lauzes du début du XIXe siècle, plus de 6 kilomètres de promenades ombragées, dignes des plus belles illustrations médiévales. Sur 15 ha vous serez subjugué par 150 000 pieds de buis centenaires taillés à la main, et agrémentés de belvédères, rocailles, cascades et théâtres de verdure… Bienvenue dans le plus beau panorama du Périgord, appelé aussi « le Belvédère de la Dordogne ».

Coup de cœur aussi pour les Jardins d’Eyrignac, qui entourent un Manoir familial du XVIIe siècle situé sur un domaine de 200 ha. Symbole par excellence de l’art topiaire, l’art propre au jardinier, lequel armé de cisailles et de patience, donne forme au végétal, on y voit de véritables sculptures végétales façonnées par la taille manuelle. Voilà un lieu d’expression sans limite : boules, pyramides, cônes, haies rectilignes, chambre de verdure, broderies de buis, animaux et bien d’autres motifs ponctuent le parcours pour le plaisir des yeux et de l’imagination.

Vous découvrirez aussi des tapis de gazon, des fontaines, les bassins, une roseraie et des jardins de fleurs et de légumes qui composent le jardin français et les jardins champêtres. Cet écrin de verdure, entièrement recomposé à partir de 1965 puis ouvert au public depuis 1987 a été labellisé “jardins remarquables” en 2004. En 2020, une découverte sensorielle autour de la réflexologie, l'aromachologie, la sonologie, la sylvothérapie, la contemplation ou la méditation en pleine conscience sont désormais proposées. Tout un programme !

Les Jardins de Marqueyssac
24220 Vezac
https://marqueyssac.com  

Les Jardins d’Eyrignac
24220 Salignac-Eyvigues
www.eyrignac.com

Les jardins suspendus de Marqueyssac (crédit : Laugery)

Par Aude Bernard-Treille
16 mars 2021