Un évènement "golf durable"

La ffgolf a pensé sa candidature pour la Ryder Cup 2018 dans une logique de développement durable, et s'est fixé, dans le prolongement de sa charte Golf et Environnement, des objectifs environnementaux très importants.

Un but précis : modéliser une organisation d’évènement golf dans le respect de l’environnement pour le dupliquer en France à l’avenir, et faire référence dans le domaine des grands évènements en matière de développement durable.

  • Traitement de 95% des déchets,
  • Nourriture issue essentiellement de la région,
  • Transports en commun respectueux de l’environnement

Le label Agenda 21 

La Commission Ryder Cup de la ffgolf a obtenu le 7 avril 2010 le label Agenda 21 du Comité National Olympique et Sportif Français qui attestait de l’exemplarité de la candidature française pour le respect de l’environnement.

Un programme qui sera ensuite appliqué à l’ensemble de la France

Pour aller plus loin, la ffgolf a lancé en 2016 un programme national d’études en faveur de la biodiversité des golfs dans le cadre d’un partenariat sur 4 ans avec le Muséum national d’Histoire naturelle et les organisations représentatives du golf français et européen.

L’Etat signe avec la Ryder Cup 2018 une charte d'éco-responsabilité 

Lors du premier tour du HNA Open de France 2017, Laura Flessel, ministre des Sports, a signé avec Richard Hills, directeur général de Ryder Cup Europe, la charte des 15 engagements éco-responsables des événements sportifs au pavillon de la ffgolf.

Portée par le ministère et WWF, une organisation veillant à la protection de la nature, cette charte fixe des objectifs précis et chiffrés afin que l’environnement soit une des préoccupations majeures des grands événements tels que la Ryder Cup. Exemples d’objectifs : 25 % de déchets en moins et 60 % de déchets réutilisés, recyclés ou valorisés ; 100 % des sites dédiés au public accessibles aux personnes handicapés ; 50 % minimum d’alimentation responsable…

La Ryder Cup devient donc le 22e événement sportif à adhérer à cette charte, rejoignant ainsi le Tour de France, Roland Garros, le Championnat du monde de handball masculin, le Championnat du monde de football féminin 2019…

Jean-Lou Charon, président de la FFgolf, a souligné que « la Fédération s’est inscrite depuis longtemps dans le respect de l’environnement et de la biodiversité au travers de nombreux accords passés avec des institutions ». Après cette signature officielle, la ministre a rappelé la feuille de route : « Pour ces grands événements, nous demandons une organisation à coût réduit, des gestes éco-responsables et une implication des organisateurs et des bénévoles pour être dans une dynamique de développement durable. Tout ça n’est que du bon sens.  »