Les capitaines de Ryder Cup à la rencontre d’écoliers français

Thomas Bjørn et Jim Furyk ont visité le lund 16 octobre au matin, une classe d’une école primaire de Guyancourt. Les enfants de cette classe, comme 30 000 autres en France, travaillent sur un projet éducatif autour de la Ryder Cup, baptisé "Mon carnet golf".

Des enfants de 9 10 ans d'une classe de CM2 de l’école primaire Robert Desnos de Guyancourt, commune sur laquelle est implanté le Golf National, ont reçu la visite de Thomas Bjørn et de Jim Furyk. Les deux capitaines ont pu découvrir à cette occasion le travail effectué avec "Mon carnet golf".

Thomas Bjorn et Jim Furyk ont pu se rendre dans les salles de cours, où ils ont été accueillis avec des drapeaux américains et européens, par le professeur, Florence Coquart, Marie-Christine Letarnec, Maire de Guyancourt et Serge Clément, de l'Education Nationale. Après avoir assisté à une séance de travail avec le carnet golf, les deux capitaines ont ensuite répondu aux questions des élèves.

Richard Hills, Directeur de Ryder Cup Europe : « Le projet éducatif de la Ryder Cup est une merveilleuse initiative qui permettra de laisser un très bel héritage de l’évènement. Cela avait été un immense succès en Écosse en 2014 et nous sommes ravis de constater l’implication des petits Français. Mon carnet golf vise à familiariser la nouvelle génération avec le golf via un apprentissage global. Nous espérons que la visite de Thomas et de Jim contribuera à l’engouement de ces enfants »

Pascal Grizot, Président de la Commission Ryder Cup France 2018 : « Je suis très heureux que les deux capitaines de la Ryder Cup aient pu visiter aujourd’hui une des très nombreuses classes en France concernées par Mon carnet golf. Leur passage consacre un projet original porté par des enseignants unanimes sur la qualité de ce programme éducatif. Les enfants y abordent le golf de manière ludique et sans préjugés. Quand on ose aborder le golf aussi simplement que tous ces enfants, débarrassé de clichés qui collent encore à tort à la peau de notre sport, très vite on découvre une discipline aux multiples atouts. On se prend vite au jeu. J’espère que tous les Français sauront regarder le golf de la même manière. »