Le match play, le quatre balles, le foursome, les simples...

Comprendre la formule de jeu de la Ryder Cup pour suivre les matchs avec encore plus d'intensité. 

Le match play ou la confrontation directe entre deux joueurs ou deux équipes, qui se joue sur chaque trou !

Le trou est gagné par  qui entre sa balle dans le trou dans le plus petit nombre de coups. S’il y a égalité entre les deux joueurs (ou les deux équipes) le trou est partagé. La partie est gagnée par le joueur (ou les joueurs si en équipe) qui mène par un nombre de trous supérieur au nombre de trous restant à jouer.

Up, down square... à chaque fin de trou la marque établit la position du match

Victoire du premier trou pour Victor = 1up pour lui ; du 2e = 2up ; perte du 3e = plus que 1up pour Victor ; perte du 4e, il va se retrouver "square" avec son adversaire, à égalité ; Paul gagne le 5e, Victor est désormais 1 down...
Et ainsi de suite. S’il y a égalité de score sur le trou entre les deux joueurs en simple ou les deux équipes de deux joueurs en double, le trou est "partagé", la marque ne bouge pas.

Le match s’arrête si le joueur mené n’a plus assez de trous à jouer pour pouvoir remonter au score. Victor, mené 2 up à la fin du 17e trou, en gagnant le 18, serait quand même encore 1 down sans plus aucun trou à jouer. Il perd le match.

Dans le cas de la Ryder Cup, si les deux joueurs ou équipes ne parviennent pas à se départager, les deux joueurs ou équipes se partagent le match (halved) disent nos amis anglais. 

Des matchs en double et des simples 

Les deux premiers jours les joueurs de chaque équipe composeront des équipes de deux et s’affronteront sur 4 matchs en "Quatre balles meilleure balle" et 4 matchs en "Foursome" sur chacune des deux journées. 

Quatre balles meilleure balle : chaque membre des deux équipes joue sa propre balle. L’équipe qui signe avec l’un de ses deux joueurs le plus bas score sur le trou, remporte le trou (cf ci-dessus up, down, square). 

Foursome  : les deux joueurs d’une même équipe jouent une seule balle, alternativement, du départ au trou. Avant d'entamer le match, les deux joueurs décident de qui entamera les trous pairs, et donc l'autre les trous impairs). Il jouent donc la même balle à deux et l'équipe qui signe le plus bas score remporte le trou. 

Le dimanche, 12 simples ! 

A l’issue des 28 matchs, l’équipe qui atteint ou dépasse le score de 14 ½ est déclarée vainqueur

Un match gagné = 1 point. Partagé = 1/2 point.
En cas de résultat final à 14 / 14 c'est le dernier vainqueur en date qui conserve le Trophée.