Les joueurs de l'équipe américaine

En attendant le 10 septembre pour connaître l'heureux bénéficiaire du dernier "choix du capitaine" les 11 joueurs déjà connus sont tous dans le top 26 mondial, et affichent un bel équilibre entre jeunesse et expérience. : « Je suis extrêmement heureux avec mes onze joueurs. J’ai toute confiance en eux. Nous avons des champions d’expérience et nous avons la jeunesse. Cela me laisse de grandes opportunités pour constituer mes pairings » déclarait Jim Furyk le 4 septembre, après l'annonce de ses trois premières wild cards.

Les huit joueurs mathématiques de l'équipe américaine

Brooks Koepka 28 ans > Bio

Dustin Johnson 34 ans > Bio 

Justin Thomas 25 ans > Bio

Patrick Reed 28 ans > Bio 

Bubba Watson 39 ans > Bio

Jordan Spieth 25 ans > Bio 

Rickie Fowler 29 ans > Bio 

Webb Simpson 33 ans > Bio 

Avec sa deuxième victoire majeure de la saison, Brooks Koepka a renforcé sa première place au classement, reléguant ses poursuivants à plus de quatre mille points ! Derrière le Floridien, il n’y a que des grands noms : Johnson, Thomas, Spieth, Watson, Fowler…. Quasiment que des vainqueurs de tournoi majeur. Seul Rickie Fowler n’a pas encore inscrit son nom au palmarès d’un tournoi du Grand Chelem. A eux huit, ils pèsent 24 sélections. Seul Justin Thomas n’a pas encore joué de Ryder Cup. Le vainqueur du dernier WGC Bridgestone Invitational n’a joué que la version en mode junior...

Les trois wild cards annoncées le 4 septembre

Trois joueurs qui étaient classés entre la 9e à la 11e place du ranking de sélection  

Bryson Dechambeau 24 ans, surnommé le premier, surnommé le Savant fou, il vient de s’imposer dans les deux premiers tournois des Play Offs de la FedEx Cup. Bryson Dechambeau est le deuxième rookie de l’équipe avec Justin Thomas. « Bryson s’est montré capable de prendre le contrôle des deux derniers tournois et de les gagner avec la manière. Il m’a rendu la tâche plus facile au moment de choisir mes wild cards », a déclaré Jim Furyk. > Bio 

Tiger Woods 42 ans, déjà assuré d’être au Golf National en tant que vice-capitaine, il s’est invité sur le terrain en décrochant une wild card. Alors qu’il y a moins d’un an, il s’interrogeait sur l’arrêt possible de sa carrière, l’ex n°1 mondial a fait un come-back incroyable. Même s’il n’a pas remporté de tournoi, il a réussi des performances remarquables, terminant 6e de l’Open britannique et 2e de l’USPGA Championship et fait exploser tous les compteurs d’audimat. Il est aussi classé n°2 au putting sur le PGA Tour cette saison, un secteur de jeu crucial en Ryder Cup. Blessé ces dernières années, Tiger Woods n’avait plus joué la Ryder Cup depuis 2012, à Medinah. > Bio

Phil Mickelson 48 ans, auteur lundi d’un tonitruant 63 au dernier tour du Dell Technologies Championship, jouera certainement sa dernière Ryder Cup à Paris. Lefty, 43 victoires sur le PGA Tour, est de toutes les équipes américaines depuis 1995. Vainqueur en mars dernier du WGC Mexico Championship, sa première victoire depuis 2013, Phil Mickelson est aussi un « joueur de vestiaire », un joueur qui fédère et qui sait parfaitement encadrer les rookies. > Bio 

RV lundi 10 septembre pour le dernier joueur !