Votre terrain de jeu, le parcours

Faites connaissance avec ce qui constituera votre espace de jeu, pourquoi il y a des petits et des grands parcours, quelles sont toutes ces zones différentes et quelle est leur incidence sur le jeu, comment décrypter les boules de couleurs que vous voyez sur le départ…

 

Il n'existe pas deux parcours de golf identiques ou offrant les mêmes conditions de jeu ! Parce qu'un parcours de golf est un espace aménagé mais intégré à la nature, composé de surfaces engazonnées et d’espaces naturels. Les différences d'un parcours à l'autre seront liées d’abord au terrain où le parcours a été créé, il sera selon les cas vallonné, ou tracé au milieu de la forêt, ou de type links s’il se trouve proche d’un littoral… 

Des parcours pour tout le monde

A l’origine, que des grands parcours de 18 trous. Aujourd’hui, le panorama golfique présente une grande diversité de de parcours, des Pitch & Putt, des Compacts, des 6 trous, 9 trous, 18 trous... jusqu’aux golfs qui rassemblent plusieurs de ces types de parcours pour diversifier leur offre.

 On peut classer l’offre golfique en deux grandes catégories :

  • Les grands golfs
  • Les petites structures

Ce qui différencie ces deux grands types de parcours, c’est la longueur des trous, leur superficie totale, la durée de jeu et leur difficulté. 

Les grands golfs proposent souvent sur le même site plusieurs parcours, un 18 trous, un 9 trous, une petite structure... La ffgolf travaille activement au développement du nombre de ces petites structures qui permettent une approche plus facile du jeu, et qui peuvent en outre se situer en ville, favorisant ainsi l'accès à la pratique. À noter, 250 grands golfs comportent également en leur sein un parcours compact ou pitch & putt homologué.

Le parcours de 18 trous
Ces parcours sont composés de tous les éléments de base du jeu de golf, Pars 3, 4, 5 plus ou moins longs, plus ou moins difficiles, ce qui fera la réputation des uns et des autres. Son emprise foncière en fait un équipement souvent plus éloigné des zones urbaines. On y organise les championnats d’un certain niveau, mais ils restent accessibles à tous. Et la gestion de l’index y couvre tous les joueurs du premier classement au plus haut niveau.

Le parcours de 9 trous
C’est un parcours adapté à la pratique et à la compétition, tout comme son « grand frère » de 18 trous. Il offre les avantages d’un grand parcours tout en se jouant en moins de temps pour un coût moins élevé. Comme sur les parcours de 18 trous, la gestion des index est totale, du premier classement au plus haut niveau.

Les petites structures golfiques
Vous entendrez parler de deux types de petites structures, les Pitch & Putt et les Compacts 

Le Pitch & Putt ne comporte que des trous (au moins 6) qui font au maximum 90m de long, et donc que des Par 3. D’où leur nom de pitch and putt, on y pitch (petit coup d’approche) et on y putt ! Avec un temps de jeu moyen d'une heure (1200m un Pitch & Putt de 18 trous) ils sont aussi une parfaite réponse à une pratique rapide, facile, et pourtant très formatrice et à des tarifs très accessibles.

Les Compacts sont un peu plus longs (> 1200m et < 2750m pour 18 trous), constitués de petits et grands trous, ils se situent entre les Pitch & Putt et les grands parcours.

Les petites structures n’ont en fait de petit que leur nom ! Vous pourrez y obtenir votre Pass Carte Verte, puis, votre premier index officiel de la même façon que sur un grand parcours, et même le baisser jusqu’à 26.5.

100 petites structures pour vos débuts !

  • parcours plus court = plus rapide
  • petite structure = tarifs plus accessibles
  • structure plus petite = plus facilement à portée de la ville

Sachez que s’il existe des petites structures en tant que telles, facilement identifiables via notre guide des golfs, certaines grandes structures proposent aussi des petits parcours à côté de leurs parcours traditionnels, pour compléter leur offre.

Enfin, en complément des parcours, le practice
Zone d’entraînement présente dans quasiment tous les golfs, on peut également le trouver seul, sous différentes formes, installé en plein air ou en salle.

Un trou est un trou ! 

Quels que soient le type, la taille, la difficulté d'un parcours, toujours la même configuration

Les joueurs prennent le départ de chaque trou depuis un "tertre" de départ et terminent le trou lorsque leur balle entre dans le trou placé sur le green et signalé par un drapeau.

Les différents trous et le Par
Un trou de golf est caractérisé en premier lieu par sa longueur qui détermine le Par du trou. Un Par 3 est synonyme de 1 coup + 2 putts, un Par 4 c’est 2 coups + 2 putts et un Par 5, 3 coups + 2 putts.
Le Par total du parcours est égal à la somme des Par des trous. Exemple : quatre Par 3, dix Par 4 et quatre Par 5, on aura pour les 18 trous un Par total de 72. 

Le départ
Il s’agit d’une aire de gazon plane, tondue ras que l’on retrouve sur chaque trou et sur laquelle le joueur joue son premier coup. 

Les marques ou boules de départ, ou repères
Blanc, jaune, bleu, rouge, violet et orange, ces repères sont installés pour que chaque joueur, en fonction de ses compétences golfiques, joue son premier coup puis l’ensemble du trou de la distance qui lui correspond. Pour en savoir plus sur comment utiliser ces différents départs, cliquez ici

Différentes zones de jeu, et toujours la nature !

Le fairway 
Le fairway est la zone de jeu qui relie le départ au green. Il peut être large ou étroit en fonction de la configuration du trou, et tant qu'on n'a pas encore atteint le green avec sa balle, il est préférable de rester dessus plutôt qu'en dehors ! 
Mais… pour mettre un peu plus de challenge dans le jeu, le fairway peut être parsemé d'obstacles, les bunkers et les obstacles d'eau) qui feront aussi la beauté des parcours. Leur emplacement sort tout droit des plans de l’architecte !

Les bunkers
Le bunker est l’un des obstacles qui jalonnent un parcours de golf. Il s'agit d'une dépression remplie de sable, un obstacle technique car nécessitant un coup de golf particulier pour en sortir.

Le rough et les zones naturelles
Le rough est une zone d’herbe plus touffue bordant le fairway. La balle qui s'y situe est pénalisée par la hauteur des herbes qui le composent, les buissons, arbustes, et arbres.
Les zones naturelles sont caractéristiques des paysages où le golf est implanté. Elles peuvent être de différentes natures, landes, prairies, forêts, massifs, haies, plans d’eau, rivières…

Les obstacles d’eau
Qu’ils soient lacs, étangs, ruisseaux ou rivières, ils agrémentent ou corsent le jeu.

Le green
Le green est la zone de gazon la plus rase, la plus travaillée, une vraie moquette, et où se trouvent le trou et le drapeau. Le joueur y fera rouler sa balle jusqu’au trou.