Accueil / Élite / Circuits pro féminins / LPGA Tour / Calendrier / 2019 / U.S. Women's Open / US Women’s Open : Boutier était tout près

US Women’s Open : Boutier était tout près

Malgré un début de partie compliqué, Céline Boutier s’est accrochée pour rester dans la course à la victoire. Mais la Française n’aura rien pu faire face à la Sud-Coréenne Jeongeun Lee6 titrée en -6. À -3 total, Boutier termine finalement à la cinquième place et réalise de loin sa meilleure performance en Majeur.

Céline Boutier
Avec cette 5e place, Céline Boutier réalise sa meilleure performance en Majeur et se qualifie pour l'US Open 2020 Stacy Revere / Getty - AFP
30 mai -
2 juin
U.S. WOMEN'S OPEN
LIEU : Country Club of Charleston, États-Unis
CIRCUIT : LPGA Tour

La déception d’avoir laissé filer une première victoire en Majeur après l’avoir entrevue un certain temps ne devrait pas durer bien longtemps. Dépassée par une Jeongeun Lee6 en fusion sur le retour, Céline Boutier s’est tout de même offert à 25 ans la plus belle performance de sa jeune carrière en Majeur. Cinquième de cet US Women’s Open, la Française a prouvé qu’elle avait les armes pour briller au sommet du golf mondial et aura encore de nombreuses occasions pour rejoindre Catherine Lacoste et Patricia Meunier-Lebouc, seules Françaises titrées en Majeur, dans les livres d’histoire.

Boutier à la bagarre

Dimanche, Boutier n’a certainement pas démérité malgré un début de partie très compliqué. Son double bogey concédé d’entrée, suivi d’un bogey au 3, auraient pu anéantir rapidement ses chances de succès. Il n’en a rien été. D’abord, car le parcours de Charleston s’avérait tout aussi redoutable avec les autres joueuses – au sein des quatre dernières parties, seule Lee6 est parvenue à jouer sous le par. Surtout, car la joueuse de Montrouge repartait de l’avant en signant deux birdies consécutifs au 5 (sortie de bunker putt sur ce par 5) et au 6 (putt à 5 mètres dans la boîte) pour retrouver les commandes du tournoi.

Lee6 s’envole

À la lutte pour rester en tête, Céline Boutier aura eu l’occasion d’étaler toute sa panoplie autour des greens. En difficulté à mi-parcours elle sauvait un bon par au 8 puis un autre franchement exceptionnel au 10 après un chip quasi-injouable depuis le fond du green. Las, c’est finalement au 11 qu’elle cédait un nouveau coup après une mise en jeu trop longue sur ce par 3. Retombée à -5 total, elle voyait alors la Sud-Coréenne Jeongeun Lee6 s’envoler en tête au prix de trois birdies enquillés aux 11, 12 et 15.

Boutier manque l’occasion

Si la rookie sur le LPGA cédait un petit coup au 16, puis un autre au 18 pour boucler son tournoi en -6,  Boutier, pas plus que les autres, ne parvenait à l’inquiéter en fin de partie. La Française était pourtant la mieux placée pour se faire, mais sa tentative pour birdie à 1m20 au 16, qui lui aurait permis de recoller, fuyait le trou. Au 18, elle pouvait encore espérer partir en play-off en cas de birdie, mais après un deuxième coup égaré dans le bunker de droite, elle concédait finalement un malheureux double bogey qui la repoussait au cinquième rang final en -3 total.

Cette performance demeure de loin sa meilleure en Majeur, elle qui n’avait pas fait mieux qu’une 29e place à Évian en 2014, du temps où elle évoluait encore chez les amateurs. Elle empoche au passage au joli chèque qui lui permet d'inscrire de précieux points à la Race et de se qualifier d’ores et déjà pour l’US Women’s Open 2020.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
3 juin 2019