Golf et stress

On peut ironiser en disant que le golf génère du stress - et c’est parfois le cas - mais surtout, le golf est l’occasion d’apprendre à gérer son stress.

Le golf bénéficie dans ce domaine d’un certain nombre d’arguments positifs :

  • Il se pratique dans un environnement calme, agréable.
  • Les objectifs du jeu sont déconnectés de la vie professionnelle.
  • Sa pratique nécessite d’alterner des phases de concentration courtes au moment de la préparation des coups et de leur exécution, avec des temps de relâchement de l’attention.

Ces différents éléments sont favorables à une optimisation de la gestion du stress, en particuliers de celui lié aux contraintes de la vie professionnelle.

Et eu égard à la concentration que nécessite ce sport, le sujet tourmenté se met en situation d’oublier pour un temps tout ce qui le perturbe.

Mais si, durant le parcours, il est confronté à une difficulté telle que rentrer un putt de deux mètres, ou éviter tel obstacle d’eau, tel bunker pour faire le par, ou corriger un défaut technique, il va apprendre à trouver, dans le calme, les solutions au problème qui se présente à lui.

Un état de conscience qui peut l’aider de façon réellement significative une fois retourné aux affaires courantes.