Golf et système cardio-vasculaire

Activité physique modérée et fractionnée avec des temps de récupération, le golf est l’un des meilleurs exercices qui puisse exister au sein de notre société particulièrement sédentaire.

C'est avéré, une pratique régulière, de deux à trois fois par semaine, permet d’obtenir une augmentation significative du "bon cholestérol" et du rapport HDL cholestérol / cholestérol total, de même qu’elle entraîne la diminution de l’index de masse corporelle.

On trouve moins de diabétique et de fumeurs chez les golfeurs que dans la population française appariée (enquête ffgolf > 10 000 réponse / Irmes).

Parce que le golf est une activité modérée sur le plan cardiovasculaire, activité fractionnée entre marche, temps de récupération, frappe de balle, il ne présentera aucun sur-risque chez les sujets de + de 40 ans sur le plan cardio-vasculaire et est une activité parfaitement adaptée pour des sujets peu ou pas sportifs dans uns optique de prévention cardio vasculaire.

A noter donc, le golf est bien un sport à part entière. Et au cours d’une partie de golf on peut atteindre facilement sa fréquence cardiaque maximale soit en raison du terrain, des conditions environnementales ou du stress de la compétition!