Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2019 / Internationaux du Portugal dames / Internationaux du Portugal dames : la victoire pour Pauline Roussin-Bouchard

Internationaux du Portugal dames : la victoire pour Pauline Roussin-Bouchard

Avec une dernière carte de 69 (-3), Pauline Roussin-Bouchard s’impose sur le tracé du golf de Montado. Un coup derrière, à -4 total, Lucie Malchirand termine deuxième au terme d’un duel palpitant avec la Varoise.

Pauline Roussin-Bouchard.
Pauline Roussin-Bouchard succède à l'Anglaise Isobel Wardle au palmarès de l'épreuve. Filipe Guerra / GolfTattoo
30 janv.
2 févr.
INTERNATIONAUX DU PORTUGAL DAMES
LIEU : Montado Golf Resort, Portugal
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

L’année passée Pauline Roussin-Bouchard terminait déjà meilleure tricolore des Internationaux du Portugal avec une onzième place au classement. Cette année, elle est à nouveau la meilleure mais cette fois-ci son nom s’affiche tout en haut du leaderboard.

Avec une ultime carte de 69 (-3), la Varoise remporte donc ces 89e internationaux du Portugal dames marqués par un duel entre Françaises.

« Je suis vraiment contente ! J’ai appliqué le travail fait cet hiver et au Annika Invitational en Floride et j’ai revu mon coach entre temps pour me conforter dans mon swing. Le résultat c’est une belle victoire qui me fait énormément de bien, s’exprime la joueuse de Valescure. Ce titre montre que le travail fini toujours par payer. Je suis passée par une période compliquée surtout au chipping et cela dure depuis très longtemps. Tout n’est pas encore réglé mais ça se corrige doucement. En plus ça faisait très longtemps que je n’étais pas partie avec ma mère sur un tournoi et le fait de l’avoir avec moi cette semaine c’était vraiment chouette. On partage le moment ensemble et cela m’a beaucoup aidé, je suis ravie ! »

Au départ de ce samedi, Pauline Roussin-Bouchard pointe à la troisième place du classement, à -2. Juste devant elle, à un coup de moins, c’est une autre joueuse tricolore qui mène le tournoi, Lucie Malchirand. Toutes les deux dans la dernière partie et en compagnie de la tenante du titre Isobel Wardle (ANG), le trio nous promettait 18 trous très intenses et le spectacle fut au rendez-vous.

Sur l’aller du parcours les deux joueuses se neutralisent. Aucune faute à cocher sur la carte et même deux birdies chacune. C’est à partir du trou numéro 15 que la partie s’anime. L’Anglaise n’est déjà plus dans le coup concédant sept bogeys du trou 8 au trou 15. Reste alors quatre trous avant de soulever le trophée pour l’une des deux girls. Le birdie de Lucie au 15 contre le par de Pauline lui donne trois coups d’avance au départ du 16. À ce moment précis, Pauline change de stratégie.

« J’ai activé le mode attaque sur les derniers trous. Je me suis mise en mode match play sachant que j’étais dans la même partie que Lucie. Au 15 j’ai trois coups de retard mais tout est encore possible. Je n'ai pas cédé à la pression en rentrant deux solides putts au 16 et au 17 pour birdie, raconte Pauline. »

Cet ultime putt dans la boîte fait la différence. Pauline passe à -5 tandis que Lucie Malchirand concède un double bogey, le seul et unique du jour, sur le trou numéro 17, retombant alors à -4. Au départ du 18 Pauline Roussin-Bouchard est devant et conserve son point d’avance jusqu’au dernier trou de la compétition.

« Je suis dans l’état d’esprit d’aller chercher la gagne sur chaque tournoi depuis le début de l’année, affirme Pauline. Mais c’est le processus pour gagner qui est le plus important et je sens qu'il se met en place progressivement. »

Cocorico

Certes on retrouve un duo français sur les deux plus hautes marches du podium mais d’autres filles ont aussi signé de bons résultats. Yvie Chaucheprat termine à la cinquième place de l’épreuve avec un score total de +3 rendant une dernière carte de 73 (+2).

« Je me suis bien accrochée aujourd’hui même si la fatigue commençait à se faire sentir. Ça été une semaine riche en émotions et je suis très contente de finir cinquième. C’est une bonne entame de saison, je retiens que mon jeu a été très régulier. C’est super motivant pour la suite. »

Lilas Pinthier quant à elle termine 10e à +5 total. Adéla Cernousek finit quinzième à +6. Alizée Vidal, avec un score total de +9, se place 24e. Enfin, Lois Lau est 37e du tournoi, à +16 total.

La stat

5Comme le nombre de Françaises qui terminent dans le Top 15 de l’épreuve portugaise.

Les mots de Mickaël Mahéo

« Globalement c’est un tournoi très positif pour toutes les filles. Les équipes B et C finissent en première et troisième place du tournoi des Nations. Pauline Roussin-Bouchard gagne, Lucie Malchirand est deuxième, Adéla Cernousek se place dans le top 5, donc vraiment top cette semaine ! »

« On sent que les filles sont dans une démarche de progression et de travail. C’est un peu ingrat comme sport, elles s’entraînent beaucoup et les résultats ne sont pas toujours là mais malgré ça elles sont motivées. Ce qui est top c’est aussi cet effet de groupe qui prend de l’ampleur au fil des évènements. On essaie de créer une sorte d’entente franco-française et je sens que ça marche. Cette dynamique de groupe est très intéressante à étudier. Le fait de voir une Française gagner cela rend la victoire accessible et vraiment possible aux yeux des autres filles du groupe. Je suis assez content de voir que la France peut dominer une épreuve comme celle-ci. Ce n’est que le mois de janvier mais on lance bien la saison avec ce genre de tournoi. »

Le post social


Par Romain MURAILLE
2 février 2019