Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2021 / Internationaux du Portugal dames / Internationaux du Portugal dames : Malchirand s’impose, Heck assure le doublé

Internationaux du Portugal dames : Malchirand s’impose, Heck assure le doublé

Lucie Malchirand a inscrit les Internationaux du Portugal à son palmarès, ce samedi, elle qui a dominé le tournoi à partir du 2e tour. Cerise sur le gâteau : Vairana Heck, grâce à une superbe dernière carte de 67 (-5), monte sur la deuxième marche du podium.

Lucie Malchirand et Vairana Heck ont apporté un deuxième doublé à la France dans l'épreuve, après celui de 2019. ffgolf
12-15
mai
INTERNATIONAUX DU PORTUGAL DAMES
LIEU : Montado, Portugal
CATÉGORIE : Toutes catégories

Le résumé

Une victoire en individuel, assortie s’il vous plaît d’un doublé, une autre victoire dans le Trophée des nations… Ne cherchez plus quel pays s’est mis le plus en évidence, cette semaine du côté de Montado. Il est symbolisé par un drapeau bleu-blanc-rouge et s’appelle la France.

Pour la deuxième fois en trois ans, les Internationaux du Portugal ont été remportés par une Française. Déjà à l’époque, le succès de Pauline Roussin-Bouchard se trouvait couronné d’un doublé. Le nom de la deuxième d’alors ? Lucie Malchirand. Et celui de la lauréate de cette année ? Malchirand, Lucie.

Elle devance une Vairana Heck solide tout au long de la semaine, et qui a régalé lors du dernier tour de ce samedi, en signant la meilleure carte du jour : -5.

La lauréate : Lucie Malchirand

Lucie Malchirand soulève enfin le trophée, après une 2e place un peu frustrante en 2019.

Pour la joueuse de Marseille La Salette, les raisons d’aborder la dernière journée sereinement étaient nombreuses. D’une part, elle occupait seule la tête du tournoi avec deux coups d’avance. D’autre part, un seul bogey avait émaillé ses 47 derniers trous jusque-là, preuve de la consistance générale de son jeu. De fait, Lucie Malchirand a fait le boulot sans faute ce samedi, en ne commettant pas le moindre bogey.

Ses trois birdies de l’aller lui ont même permis de mettre un peu plus de distance entre elle et ses poursuivantes et néanmoins partenaires du jour, la Suissesse Caroline Sturdza et la Tchèque Jana Melichova. Après neuf trous, l’avance de la Marseillaise passait ainsi à quatre coups, avant de s’accroître encore au 13, ses deux concurrentes directes concédant un bogey simultanément. « À partir de ce moment-là, j’ai commencé à être plus sereine », admet Lucie Malchirand.

Et puisqu’une touche de panache ne fait jamais de mal, la Française sortait sans crainte son bois 3 sur le deuxième coup du par 5 du 17, où pourtant ses espoirs de victoire s’étaient effilochés il y a deux ans. « J’ai tapé un bois 3 magistral », sourit-elle. Et même si cela n’a donné qu’un par, la preuve que la victoire devait lui revenir était faite. Score final au bout des quatre tours : -14, après pourtant un +1 lors de la première journée. Et quatre coups d’avance sur sa dauphine.

« Je suis super contente, s’enthousiasme Lucie Malchirand. Ça faisait un petit moment que j’attendais cette victoire. Je me suis donné beaucoup de mal à l’entraînement, mais en tournoi, il y avait toujours un secteur de jeu qui dérapait un peu. Cette semaine, tout a bien fonctionné, surtout mon grand jeu que j’ai justement beaucoup travaillé dernièrement. Ça fait maintenant quatre ou cinq fois que je joue ce tournoi sur ce parcours, et je suis très fière d’arriver enfin à le gagner. »

La dauphine : Vairana Heck

Premier podium dans une épreuve internationale dames pour Vairana Heck.

Vous êtes impressionnés par les quatre petits bogeys concédés par Lucie Malchirand sur les 72 trous du tournoi ? Si c’est le cas, attendez d’apprendre que la joueuse du RCF La Boulie, elle, n’en a concédé que deux. Et tous les deux le premier jour. Autrement dit, sur les 57 derniers trous de ces Internationaux du Portugal, Vairana Heck n’a fait que des pars et des birdies.

La jeune Racingwoman (16 ans) a même roulé sur le grand braquet ce samedi, en signant la meilleure carte du jour : 67 (-5), avec cinq birdies, pour doubler celles qui s’annonçaient comme les principales candidates au podium et s’adjuger, seule, la deuxième place.

« Elle a fait une partie tout simplement incroyable, analyse Gwladys Nocera, coach des Girls françaises, qui l’a suivie depuis le bord du terrain. Elle n’a pas raté un coup. » Vairana Heck, vice-championne de France benjamine en 2019, décroche ainsi au Portugal son premier podium dans une épreuve internationale de ce calibre.

La cerise sur le gâteau : le Trophée des nations

Charlotte Liautier, Clémence Martin et Lucie Malchirand, la triplette lauréate du Trophée des nations.

L’armoire à trophées du golf français va connaître un gain de poids substantiel, puisque les Bleues se sont également adjugé le Trophée des nations, qui s’est joué sur les trois premières journées. L’équipe composée de Lucie Malchirand, Clémence Martin et Charlotte Liautier s’est imposée avec un total de -15.

Les autres Françaises

Dans cette dernière journée où ne jouaient plus que les 40 meilleures, Charlotte Liautier, justement, a signé une carte dans le par (72). La joueuse de Saint-Nom-La-Bretèche, lauréate il y a un mois et demi en Italie, termine ainsi à la 12e place à -3. Nastasia Nadaud a connu sa meilleure journée de la semaine, conclue par un 69 (-3). La joueuse d’Aix-les-Bains décroche ainsi un top 15, en 14e position à -2.

Journée un peu plus délicate pour Yvie Chaucheprat (Golf Club de Toulouse), qui signe un 76 (+4), et termine son tournoi 18e dans le par total. Même carte ce samedi pour Clémence Martin (Paris Country Club), et une 21e place à +1. Inès Archer (RCF La Boulie) et Léna Trémouille (Valcros) finissent ensemble à la 30e position à +6, un coup devant Constance Fouillet (La Freslonnière), qui prend la 33e place. Enfin, Emma Falcher (Lanniron-Quimper) termine 39e, à +9.

L’œil du staff

Présente sur le bord du terrain depuis le début de cette semaine portugaise, Gwladys Nocera en retire naturellement beaucoup de satisfaction : « Je suis ravie pour Lucie, évidemment. Elle était venue pour gagner, elle a eu un premier tour un peu compliqué, mais derrière elle a fait ce qu’il fallait, en étant offensive. Vairana a fait une superbe semaine. Je sens qu’il y a vraiment un truc qui se passe dans ce groupe élargi de Girls que nous avons mis en place en début d’année. Il y a une vraie émulation, qui tire tout le monde vers le haut. Elles savent toutes qu’elles peuvent performer, et chaque semaine, il y en a une qui se met en évidence. Et puis grâce à l’Open ffgolf des Aisses et au Linxea Open au Golf National, les filles étaient prêtes pour jouer cette semaine. »

Le post social

Une Lucie Malchirand conquérante, en marche vers une nouvelle belle victoire.


Par William LECOQ
15 mai 2021