Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2022 / Championnat d'Europe Individuel Dames / Championnat d’Europe individuel dames : Inès Archer décroche le bronze

Championnat d’Europe individuel dames : Inès Archer décroche le bronze

Avec une belle dernière journée en 67 (-5), Inès Archer a pris une non moins belle troisième place finale, à -17. La victoire est revenue, à l’issue de quatre trous de playoff, à la jeune joueuse belge Savannah De Bock.

Quelques regrets peut-être, mais surtout le sourire pour Inès Archer, à la fin d'une superbe semaine. Tomas Stevens / ffgolf
20-23
juillet
CHAMPIONNAT D'EUROPE INDIVIDUEL DAMES
LIEU : GOLF DE SAINT-GERMAIN, France
CATÉGORIE : Toutes catégories

 

La joueuse : Inès Archer

Au sortir du green du 18, quelques regrets très fugaces se font jour. Par exemple à propos de ces quelques birdies qui auraient pu tomber dans son escarcelle, et l’amener plus haut encore. Mais très vite, sous les compliments admiratifs de ses camarades françaises, restées nombreuses jusqu’au bout de sa partie, le large sourire d’Inès Archer réapparaît. Pour tout dire, il n’avait pas vraiment disparu.

Inès Archer n'a rien lâché, avec six birdies ce samedi. (Photo Tomas Stevens / ffgolf=)

Ce dimanche, la joueuse du RCF La Boulie, engagée dans l’avant-dernière partie avec un coup de retard sur les leaders, a livré un très bon dernier tour, conclu sur un score de 67 (-5). Profitant des pars 5 du 2 et du 16 pour rentrer ses deux premiers birdies, elle en ramassait un troisième, grâce à un superbe deuxième coup, sur le 8, puis un quatrième sur le par 5 du 9.

Après le seul bogey de sa journée au 13, elle réagissait immédiatement par des birdies au 14 et au 15. Offensive jusqu’au bout pour tenter de recoller aux deux joueuses de la dernière partie, elle a, au bout du compte, pris seule la troisième place du tournoi (et la médaille de bronze qui va avec), avec un score total de -17. Un résultat référence, pour elle, dans un tournoi de ce calibre.

« J’ai joué un très bon dernier tour, livre-t-elle. Je ne partais pas en position de leader, j’avais un coup de retard, donc je n’avais pas grand-chose à perdre. Je pouvais aller plus bas, mais je suis quand même très contente. Toute la partie, j’étais vraiment tranquille, car j’avais tellement confiance en mon jeu que je savais qu’il ne pouvait rien m’arriver de grave. Cette semaine, j’ai réussi à me prouver que je pouvais être une très bonne joueuse de golf, et que je pouvais faire de grandes choses. Ça fait du bien, parce que j’ai un peu eu des galères ces derniers temps, ma frappe de balle était là mais pas les scores, c’était très frustrant. Et je suis arrivée sur ce tournoi en voulant juste faire le mieux possible. Maintenant, je sais comment je peux mieux performer. »

Les autres Françaises

Justine Fournand a signé quatre cartes sous le par cette semaine.

Dans le top 10 final de cette semaine de Championnat d’Europe à Saint-Germain, Inès Archer est accompagnée par Justine Fournand. Systématiquement sous le par lors des quatre tours, la joueuse de Kempferhof a signé ce samedi un 68 (-4), qui lui a fait glaner une place au classement, pour finir au 6e rang, avec un total de -12.

Loïs Lau (Fontainebleau) aura connu deux journées maussades entrecroisées avec deux journées prolifiques au cours de ce championnat, elle qui a conclu avec un 67 (-5), pour prendre une 23e place, à -7. Elle figure ainsi aux côtés de Mathilde Claisse, qui a signé la même carte de 70 (-2) que la veille. Sa camarade du RCF La Boulie Chloé Salort a, quant à elle, terminé en 36e position à -4, après un 71 (-1).

La championne

Certes, le drapeau français n’a pas flotté sur le plus haut mât du podium… mais pas loin quand même. La joueuse belge Savannah De Bock, habituée des tournois dans l’Hexagone (au point d’être en tête du mérite dames amateur français), a vécu son rêve jusqu’au bout d’un playoff de quatre trous face à la joueuse anglaise Charlotte Heath. À 16 ans, elle décroche ainsi la plus grosse victoire de sa jeune carrière, et aura le privilège d’aller jouer le AIG Women’s Open, début août à Muirfield.


Par William LECOQ, à Saint-Germain-en-Laye
23 juillet 2022