Accueil / Jouer / Toutes catégories / Messieurs Dames / National & International / Calendrier / 2022 / Championnat d'Europe Individuel Messieurs / Championnat d’Europe Individuel : Greg Havret à jamais le premier !

Championnat d’Europe Individuel : Greg Havret à jamais le premier !

Quelques semaines après avoir remporté son troisième titre consécutif de champion de France amateur, le joueur de Bussy-Guermantes devenait le premier Français à décrocher la médaille d’or au championnat d’Europe individuel 1999 sur le parcours du Celtic Manor.  

Le président Philippe Martin remet le trophée de champion de France au Rochelais sous les yeux de Gérard Crouzat-Reynes. Alexis Orloff / ffgolf
22-25
juin
CHAMPIONNAT D'EUROPE INDIVIDUEL MESSIEURS
LIEU : Parador El Saler, Espagne
CATÉGORIE : Toutes catégories

Vingt-trois ans, presque jour pour jour, après sa victoire au championnat d’Europe individuel amateur, Greg Havret retournera au Pays de Galles au début du mois d’août (du 4 au 7) pour y disputer le Cazoo Open hosted by Gareth Bale, approchant ainsi les 550 participations à un tournoi professionnel. « J’aime bien ce parcours du Celtic Manor, déclare-t-il. Et puis, le tournoi est bien organisé et l’hôtel, somptueux. » En 1999, le joueur de Bussy-Guermantes l’avait découvert à l’occasion du championnat d’Europe individuel. Sacré champion de France pour la troisième fois d’affilée cette année-là, comme ses prestigieux aînés Michel CarlhianPatrick Cros et Alexis Godillot (Henri de Lamaze, lui, ayant réussi deux séries de quatre victoires), le Rochelais avait abordé ce tournoi en confiance et sans pression : « Je savais que je vivais mes derniers mois en tant qu’amateur, poursuit-il. J’avais pris du recul par rapport à ma carrière amateur car j’avais décidé de passer pro. C’était clair dans ma tête. Mon objectif n°1 de la saison était les cartes d’accès au circuit européen. Aussi, l’absence de pression m’a permis de jouer ce tournoi relâché. J’étais serein car j’avais d’autres perspectives. »

Un gros coup de chance

Greg Havret figure parmi les quatre amateurs français à avoir décroché la médaille d’or au championnat d’Europe individuel.

Partageant sa chambre avec le Basque Sébastien Branger, Greg Havret faillit pourtant ne jamais devenir champion d’Europe : « Sébastien démarrait son premier tour à 7 heures et moi, à 9 heures, se souvient-il. Quand j’ai entendu la sonnerie du réveil, j’ai pensé que c’était pour lui et je me suis rendormi. À 8h45, je me suis réveillé en sursaut et j’ai constaté que je n’avais qu’un quart d’heure pour me rendre au départ. J’ai sauté dans mon pantalon et j’ai couru jusqu’au premier tee. Si j’avais dû envoyer un drive quinze minutes après avoir quitté mon lit, je ne suis pas certain que j’aurais été en mesure de toucher le fairway. Mais, par chance, la brouillard avait contraint les organisateurs à retarder les départs de deux heures. Ça me laissa donc le temps de me doucher, de prendre mon petit-déjeuner et de taper des balles. » 

Greg Havret sut pleinement tirer profit de ce gros coup de bol en réalisant un bon premier tour le situant dans le groupe de tête : « J’étais classé dans le top 5, précise-t-il. Et tout s’est bien passé. Je n’ai jamais pris trois putts, mal drivé ni même été pénalisé par un mauvais rebond. Je n’ai commis aucune erreur. J’étais en «cruise control» et pourtant, derrière, j’avais Paul Casey et Justin Rose. J’ai bien maîtrisé la situation. » Le Français a devancé l’Ecossais Barry Hume de deux coups et l’Anglais Paul Casey de quatre dans un tournoi réduit à cinquante-quatre trous à cause de fortes pluies. « J’étais très content de gagner mais, je ne mesurais pas la portée de cette victoire, ajoute-t-il. Pas plus que celle des trois titres de champion de France car je ne me rendais pas compte. J’avais du mal à quantifier mes performances car je ne disposais d’aucun élément de comparaison. Le WAGR (World Amateur Golf Ranking) n’existait pas. Aujourd’hui, avec le recul, je suis assez fier de ces titres. » 

Greg Havret vécut une belle année 99 car, outre les titres de champion de France et d’Europe, il atteignit les quarts de finale du British Amateur remporté par l’Anglais Graeme Storm. Son succès au Pays de Galles lui ouvrit également les portes du British Open 2000 organisé à St Andrews mais, il ne profita pas de cette invitation car, entre temps, il avait obtenu son droit de jeu pour accéder au Challenge Tour. Trois autres Français lui ont succédé au palmarès du championnat d’Europe individuel : Raphaël Pellicioli en 2002 au Portugal, Benjamin Hébert en 2007 en Allemagne et Victor Dubuisson deux ans plus tard à Chantilly. Depuis, seul Julien Brun est monté sur le podium du tournoi, en 2011, en Suède. L’édition 2022 de la compétition se déroulera sur le parcours du Parador Nacional de El Saler à Valence du 22 au 25 juin.


Par Gérard RANCUREL
20 juin 2022