Accueil / Parcours et détours / Parcours / L’Escapade Golfy : Mignaloux Beauvoir, un cadre unique aux portes de Poitiers

L’Escapade Golfy : Mignaloux Beauvoir, un cadre unique aux portes de Poitiers

À 10 minutes du centre-ville de Poitiers, le golf de Mignaloux Beauvoir est un terrain de jeu idéal pour tous les golfeurs et tous les adeptes du dépaysement. Avec son parcours ombragé, sa nouvelle cascade au 18e trou et sa convivialité, le domaine offre tout ce dont le passionné de golf souhaite.

Un aperçu vu du ciel du magnifique parcours de Mignaloux Beauvoir. DOMAINE COLLECTION

L’Expérience

Sur 92 hectares, le parcours relativement plat s’insère dans le paysage d’une multitude d’arbres, tilleuls, hauts peupliers, érables, charmes, séquoias et autres feuillus en tout genre. Les arbres participent au jeu du golf en créant des repères, des obstacles mais aussi des points d’ombres très important pour la conservation du terrain et pour le confort des joueurs. Au printemps, la faune et la flore s’éveillent. En automne, les arbres changent de couleurs pour survivre, le long du 11 c’est le flamboiement des chênes rouges d’Amérique. Récemment retravaillé, le parcours s’améliore pour offrir une expérience plus complète qu’auparavant.

De plus, le golf n’est pas le seul atout de cet endroit. Sa localisation, proche, toute proche de Poitiers donne l’opportunité de s’évader. Un tour au parc du Futuroscope, une visite dans la vieille ville où ses nombreux clochers dominent. Bref, le temps d’un week-end, le golf de Mignaloux Beauvoir risque de combler toutes les attentes.

Le mot de la direction

Steve Nicolaÿ, directeur du golf depuis aout 2021 : « C’est un endroit parfait pour un week-end avec pleins d’hôtels aux alentours dont celui qui est sur notre domaine. Le golf est relativement plat, il est accessible physiquement. On peut y découvrir une faune sauvage intense avec des ragondins, des lièvres etc. C’est un par 73 avec un 18e trou qu’on a agrandi et redessiné. C’est un peu notre trou signature où il faut passer par-dessus cette cascade pour accéder au green. Le parcours est en forme de trèfle et il est articulé autour du club-house. Pour nos membres c’est idéal car cela permet de composé en fonction de son temps et de faire soit 4 trous, soit 9 ou bien 18 avec une coupure déjeuner au milieu. Il y a aussi beaucoup d’activités culturelles qui vont avec le lieu. On est à 15 minutes du Futuroscope, 10 minutes du centre-ville de Poitiers. C’est vraiment un endroit à voir qu’on est amoureux de la petite balle blanche. »

Hôtel et restauration

Dans un endroit calme et reposant, se dresse l’imposante bâtisse victorienne du Garrigae Manoir de Beauvoir. En couple ou en famille, venez découvrir ce havre de paix, lieu de tendresse et de romance, pour un séjour de relaxation. Dans un cadre propice à la sérénité, le Manoir vous accueillera en vous faisant profiter de chambres à la décoration soignée.

Piscine chauffée, hammam, sauna, bains à remous, solarium, espace de remise en forme et cabines de soins climatisés… sont autant d’activités qui sauront vous apporter sérénité et apaisement. Pour égayer votre palais, le restaurant Le Cèdre vous invitera au voyage en vous faisant découvrir une cuisine inventive. Bien sûr le restaurant du golf sera là aussi pour vous combler avec sa terrasse qui donne sur l’arrivée du 18e trou.

Le coup de cœur d’un membre

Max Dion, membre depuis sept années : « Le parcours est très beau, il est situé dans une forêt très agréable avec beaucoup d’ombre mais dès qu’on quitte le fairway on est vite mal placé donc c’est intéressant en termes de jeu. Les travaux récents sont superbes avec la cascade au 18 qui donne vraiment du cachet au parcours. Je ne m’en lasse pas du tout et c’est pour moi un des plus beaux golfs de la région. L’accueil est top, le service aussi et la restauration est impeccable. L’ambiance est très sympa avec des activités et des soirées très conviviales, je n’ai vraiment aucune réserve sur cet endroit où j’ai toujours plaisir à venir. »

>>> Golf de Mignaloux Beauvoir / Domaine Collection <<< 


Par Romain MURAILLE
12 juillet 2022