Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : Chloé Salort troisième du MAC Championship

NCAA D1 : Chloé Salort troisième du MAC Championship

L’équipe de Kent State a réussi un nouveau doublé lors du Mid American Conference Championship en s’imposant en individuel grâce à l’Anglaise Caley McGinty (212) et en équipe (878) avec trente-six coups d’avance sur North Illinois. Belle quatrième place de TCU au Big 12 Men's Championship.

L'équipe de Kent State victorieuse du 2021 MAC Championship
Chloé Salort et ses partenaires ont remporté la Conference pour la vingt-deuxième fois consécutive et leur quatrième titre de la saison. DR

Les «Flashes» ont remporté pour la vingt-deuxième fois d’affilée le Mid American Conference Championship sur le parcours du Silver Lake Country Club dans l’Ohio.

Avec cinq joueuses dans le top 10, Kent State a dominé la compétition en bouclant les trois tours avec une large avance de trente-six coups sur North Illinois : «C’était un peu écrit d’avance, déclare Chloé Salort. Nous espérions gagner avec une quarantaine de coups d’écart et notre réel objectif était de bien préparer les Régionaux. Le parcours n’était pas facile. Il faisait très beau. Caley a très bien joué pendant ses trois tours. Elle a été la seule à finir sous le par (212, - 4). Pour ma part, cette troisième place est un minimum, ai-je envie de dire. Je suis très déçue de mes scores (75, 73 et 76) car ils ne reflètent pas la qualité de mon jeu. J’ai commis quelques erreurs de stratégie qui m’ont coûté des points.

«Nous sommes déjà passées à autre chose. Maintenant, nous allons nous préparer à fond pour les Régionaux pour lesquels nous nous rendrons à Ohio State.»

Kent State a signé sa troisième victoire consécutive après le Clemson Invitational et l’Indiana Invitational, la quatrième depuis le début de la saison en comptant le Sunshine Shootout.

C’est également le troisième titre obtenu par l’Anglaise Caley McGinty devant ses deux team-mates, Emily Price et Chloé Salort.

Une belle quatrième place pour TCU

Contrairement à d’autres Conférences disputées en deux temps avec trois tours de stroke play qualifiant les quatre premières équipes puis des demi-finales et une finale en match play, le Big 12 Men’s Championship s’est déroulé sur quatre tours de stroke play sur le parcours du Prairie Dunes Country Club au Kansas. 

Aymeric Laussot au Big 12 Men's Championship
Grâce à un 67 au dernier tour, Aymeric Laussot s'est classé seizième.

Dix jours après sa victoire au Thunderbird Collegiate, l’équipe de TCU a confirmé sa forme actuelle en établissant le meilleur score (270,- 10) de la compétition au dernier tour pour conserver sa quatrième place (1140) derrière trois formations du top 10 national, à savoir Oklahoma State (n°4), Oklahoma (n°1) et Texas (n°7), respectivement première, deuxième et troisième du tournoi.

«Je suis très content de l’équipe, confie Adrien Mork, le coach de TCU. Elle doit encore progresser sur les longues journées avec trente-six trous au programme. Mais, elle est prête pour la fin de saison. Nous saurons le 5 mai où nous irons jouer les Régionaux.»

Après deux tours difficiles (75 et 76) dans un vent violent, Aymeric Laussot a conclu par un 67 (- 3) au quatrième qui lui a permis de gagner dix places au classement (16e à 290) : «Sur les deux premiers tours, je n’avais jamais vu un vent de dingue pareil, précise-t-il. J’ai commis pas mal d’erreurs qui m’ont coûté trop cher et sanctionnées par quelques doubles. Mais, à chaque fois, j’ai bien fini mes parties. Je suis un peu déçu de mon + 2 d’hier (72) car le putter est resté froid. Mais, aujourd’hui, j’ai réalisé un très bon - 3 avec de la pluie sur les neuf derniers trous. J’ai pris seize greens en régulation avec beaucoup de putts à cinq mètres qui ne sont pas tombés. Mais, encore un super finish avec deux birdies au 16 et au 17. Je suis très heureux du score de l’équipe sur ce dernier tour, le meilleur du tournoi.»

Au PAC 12 Men’s Golf Championship, Tom Guéant a pris la dix-septième place (283, - 5) grâce à un 67 au quatrième et dernier tour avec six birdies, un eagle et deux bogeys : "Un tournoi positif dans l'ensemble que je termine à deux coups du top 8 seulement, analyse le joueur de Terre Blanche. Le parcours était super bien entretenu avec de très bons greens. IL est court avec des fairways étroits qu'il vaut mieux ne pas rater sinon on se retrouve soit dans un ravin, soit dans de hautes herbes ou derrière un arbre. Les mises en jeu sont donc exigeantes. Les greens étaient rapides et fermes, avec des plateaux. Il fallait se placer aux bons endroits pour scorer bas. Les conditions étaient bonnes, fraîches le matin et ensoleillées l'après-midi avec un vent tourbillonnant. Les deux premiers tours se sont déroulés correctement le premier jour. J'ai commis quelques erreurs au départ et quelques putts ne sont pas tombés ce qui a donné des scores de + 1 et - 1. J'ai commencé le troisième tour en chauffe avec trois birdies sur les trois premiers trous et j'ai failli poursuivre ma série sur les deux suivants. Malheureusement, un drive égaré dans les hautes herbes au 12, le trou le plus dur de Mayacama, m'a valu un triple. J'ai quand même bien fini avec deux birdies (72). Au dernier tour, j'ai fait un super eagle au 4 en plantant un coup de fer 4 de 200m à un mètre du mât. J'ai enchaîné les bonnes attaques de green pour me retrouver - 4 après dix trous. Puis, j'ai conclu par deux nouveaux birdies sur le par 5 du 15 touché en deux et grâce à un coup de wedge à un mètre au 16 pour un bonne carte de 67. Sans quelques erreurs difficiles à rattraper et avec quelques birdies supplémentaires sur les deux premiers tours, j'aurais pu aller chercher une meilleure place. Mais, l'ensemble de mon jeu est bon notamment les wedging et le chipping que je travaille beaucoup actuellement. L'équipe (5e) a produit un jeu solide également avec une belle concurrence face à des équipes comme Arizona et Arizona State composées de nombreux joueurs de dernière année ce qui n'est pas le cas d'Oregon. Prochain tournoi, dans deux semaines, avec les Régionaux."  

Pas de Régionaux pour Louisiana Monroe

Cinq Français ont pris part au Sun Belt Conference Championship sur le difficile golf de Mystic Creek.

Guillaume Fanonnel au Sun Belt
Septième en individuel (226), Guillaume Fanonnel a été battu en match play.

A l’issue des trois tours de stroke play, Julien Sale s'est classé neuvième (227), un coup derrière Guillaume Fanonnel (7e). Malheureusement, son équipe (Arkansas State), s’est fait souffler pour un coup la quatrième place qualificative pour les demi-finales par Coastal Carolina après un ultime birdie réussi par l’un des ses joueurs au 18.

En revanche, Guillaume Fanonnel et Andoni Etchenique (auteur d’un trou en 1 au troisième tour) sont parvenus à décrocher la troisième place par équipes et rencontrer Little Rock en demi-finales. Les deux Français de Louisiana Monroe ont été battus 3&2 et 2&1 et ULM s’est inclinée 3,5 à 1,5 ruinant ses derniers espoirs d'obtenir un billet pour les Régionaux : "Je suis à la fois fier et déçu de mon tournoi, commente Guillaume Fanonnel. J'ai tapé la balle incroyablement bien et eu un "course management" parfait sur les stroke play ce qui est très positif et démontre ma progression. Malheureusement, il m'a manqué un bon putting et de la réussite pour gagner. C'est frustrant. Il y avait la place pour mieux faire. En match play, c'est dommage de ne pas être allés au bout. Nous avions les moyens de battre Little Rock mais, encore une fois, la réussite n'était pas avec nous." 

Georgia State avec Maxence Mugnier et Elliot Anger a fini neuvième.

Cinq autres Français étaient engagés dans le Southland Conference Championship au Texas.

Martin Trochu (Nicholls State) a été le plus performant avec une dix-septième place (227). Maxime Leclerc (Stephen F. Austin State) a joué quatre coups de plus (23e à 231). Mickaël Najmark (Nicholls State) et Théo Berger (McNeese State) ont partagé la trente-cinquième place (235). Victor LeGal (Nicholls State) n’a été aligné qu’au premier tour.

Jacksonville University n’étant pas qualifiée pour les Régionaux, Alexandre Vandermoten a participé à un tournoi de la Marion County Golf Association en Floride et l’a gagné avec un total exceptionnel de 196 avec une carte de 60 (- 12) au premier tour. Il rentrera en France dans quelques jours en ayant fait le plein de confiance au cours de ce semestre.


Par Gérard RANCUREL
28 avril 2021