Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : un quatrième titre et un nouveau record pour Pauline Roussin-Bouchard

NCAA D1 : un quatrième titre et un nouveau record pour Pauline Roussin-Bouchard

Un mois après leur succès au Moon Golf Invitational, la Française et ses partenaires ont réalisé un nouveau doublé assorti de deux records (- 15 en individuel pour Pauline et - 30 pour l’équipe). Prochain tournoi vendredi en Géorgie.

L'équipe de South Carolina victorieuse du Valspar Augusta
Pou la deuxième fois en moins d'un mois, Pauline Roussin-Bouchard et ses partenaires ont réalisé le doublé en tournoi. DR

Avec des cartes de 65, 69 et 67, Pauline Roussin-Bouchard a amélioré d’un coup son record personnel sur trois tours (201, - 15) datant du mois d’octobre dernier à The Ally et a établi le nouveau record individuel de South Carolina.

En décrochant la deuxième place (206), Ana Pelaez a largement contribué au triomphe de l’équipe de Kalen Anderson, très fière de son groupe : «Je leur dis toujours : vous devez finir très fort. Pauline, Ana et Lois nous ont permis d’arracher cette victoire car la bataille a été rude avec Duke et Florida State. C’était vraiment bien de gagner ce tournoi.»

Le total de 840 du Moon Golf Invitational a été effacé par le 834 du Valspar Augusta Invitational, disputé sur le parcours du Forest Hills Golf Club, à l’occasion de ce troisième succès de la saison.

«Une victoire individuelle et en équipe, c’est le top, reconnaît Pauline. Et Ana qui finit deuxième, en plus. Nous montons vraiment en puissance et c’est vraiment bien pour caler le travail pour la suite et se préparer pour les grosses échéances d’avril et mai. En équipe, tout s’est joué sur la fin et notre coach nous dit toujours : il’s all about the finish. Pour ma part, je suis vraiment arrivée sur cette compétition avec un travail de swing spécifique et une stratégie précise au niveau de l’attitude. Le résultat a été la récompense.»

Mais, les «gamecocks» n’ont pas eu le temps de savourer leur victoire. A peine revenue à Columbia dimanche soir, il a fallu rattraper les cours et se tourner déjà vers le Liz Murphey Collegiate Classic qui débutera vendredi : «Je m’avance le plus possible pour les cours afin d’être tranquille en fin de semaine, ajoute la Varoise. Avec Mathilde, nous avons repris le sport avec une bonne séance suivie d’un entraînement de golf. Nous partons demain matin (mercredi) en Géorgie.» 

Pauline Roussin-Bouchard vainqueur du Valspar
Pauline Roussin-Bouchard savoure sa victoire. La Française n'est plus qu'à deux titres du record de Kristy McPherson.

Engagée en individuel, Mathilde Claisse a accompli une bonne performance en se classant vingt-troisième (217). Egalement en individuel, Chloé Salort (Kent State) a scoré quatre coups de plus que sa partenaire du RCF La Boulie (40e à 221).

Alizée Vidal (Kennesaw State) a terminé à la cinquantième place (223) et Margot Béchadergue (Louisville) à la quatre-vingtième (232).  

A la Clover Cup, sur le parcours du Longbow Golf Club, Loïs Lau a signé sa meilleure carte de la saison (67, - 5) au dernier tour et elle est revenue dans le par total (216) après un 77 et un 72 lors des deux premiers : «Oui, c’est mon meilleur score avec TCU pour l’instant, confirme-t-elle. La saison passée, j’avais bouclé mon dernier tournoi par deux - 5. Mon jeu a été solide cette semaine. Je suis très contente de cette performance et en confiance pour les compétitions à venir.»

Une seizième place pour Lino Galdin

Septième du Southern Invitational au début du mois, Lino Galdin (Mercer) occupait la sixième place à l’issue des deux premiers tours (70 et 70) du Linger Longer Invitational en Géorgie. Mais, un 75 le dernier jour lui a coûté dix places (16e à 215) : «Mon jeu de fers a été solide les deux premiers jours, commente le Toulousain. Je n’ai pas commis d’erreurs au premier tour sanctionné par un 70 très propre. Le deuxième jour, mon driving a été moins précis à l’aller ce qui m’a valu un bogey et un double. Mais, j’ai bien réagi au retour avec un joli 32. Mes mises en jeu m’ont pénalisé sur le dernier tour mais, je garde le positif.»

Lino Galdin au Linger Longer
Sixième après deux tours, Lino Galdin a perdu quelques places à cause d'un driving moins précis.

Guillaume Chevalier (Memphis) était présent sur le golf de Great Waters où il a fini à la trente-deuxième place (220) : «Ça s’est mieux passé que la semaine dernière, déclare l’Aixois. Mon jeu évolue bien mais, c’est toujours un peu difficile pour moi en début de saison surtout après une aussi longue interruption des compétitions. Il y a eu beaucoup de bonnes choses. Mon putting s’améliore. Avec l’équipe, ce fut encore un peu compliqué. Notre meilleur joueur était absent car il a contracté la Covid-19 et a été plus impacté que nous qui l’avons eu aussi. J’espère que ce sera mieux lors de notre prochain tournoi. Pour ma part, il faut juste que je me remette dans le rythme de la compétition, que je prenne les bonnes décisions et fasse les bons choix. Plus on va jouer, plus ça va aller. Je suis confiant pour la suite.»

Les deux partenaires de Georgia State, Maxence Mugnier et Elliot Anger ont pris respectivement les cinquante-huitième (226) et soixante-dix-neuvième (239) places.

Au Pinehurst Intercollegiate, Hugo Riboud pointait à la neuvième place (147) après trente-six trous. Mais, un 78 a relégué l’étudiant de la George Washington University à la vingt-deuxième place (225) : «C’était un parcours compliqué (le Pinehust n°8) avec des greens torturés et des drapeaux placés sur le bord des plateaux, explique-t-il. Même à moins de 135m, on pouvait se tromper de profondeur et se retrouver loin voire très loin des mâts. Je galère toujours avec mon putting et des erreurs par-ci, par-là, m’empêchent d’intégrer le top 10 voire de gagner. C’est dommage mais, il y a de plus en plus de positif. C’était aussi la première fois que je me trouvais dans une telle situation après deux tours dans un tournoi universitaire.» 


Par Gérard RANCUREL
16 mars 2021