Accueil / Actus / Environnement / Environnement : la Fédération lance sa nouvelle campagne de sensibilisation

Environnement : la Fédération lance sa nouvelle campagne de sensibilisation

Intégrer dans sa pratique du jeu de golf la question environnementale, tel est l’objectif de la nouvelle campagne lancée par la ffgolf auprès de ses licenciés, et dont les affiches et livrets sont disponibles dans les clubs depuis ce début d’année. Explications en détails avec le Président de la ffgolf, Jean-Lou Charon.

Ce début d’année 2019 marque le lancement d’une nouvelle campagne fédérale de sensibilisation à la protection de l’environnement. Quelles en sont les grandes lignes ?

Jean-Lou Charon : La gestion des parcours de golf évolue avec une prise en compte de plus en plus importante de la question environnementale. L’idée de cette campagne est donc d’éveiller les golfeurs à la question environnementale sur nos parcours afin qu’ils soient eux aussi acteurs de ces changements et adoptent les bonnes attitudes et les bons gestes : respecter le parcours, tenir compte de la saisonnalité, prendre conscience du travail des équipes sur le terrain qui œuvrent au quotidien pour préparer des parcours de qualité de jeu toujours plus respectueux de l’environnement. Cela ne veut pas dire que demain il faille sacrifier sur l’autel de l’écologie la qualité de nos parcours de golf. Ils doivent rester des espaces de pratique sportive et continuer de progresser pour mieux concilier ces différents buts. La transition écologique du golf ne se fera pas sans les joueurs. Il faut qu’ils partagent cette volonté, qu’ils y adhèrent. L’essence-même du jeu de golf, c’est de jouer la balle là où elle repose et de s’adapter aux conditions changeantes. Un parcours l’été ou l’hiver ne propose pas le même défi aux golfeurs. Leurs attentes doivent être en phase avec cet esprit du jeu.

Ces objectifs correspondent-ils à des attentes formulées par les clubs ?

Oui, il y a une vraie attente des gestionnaires de clubs depuis plusieurs années. Ils ont besoin de ce type de supports pour communiquer auprès de leurs joueurs vis-à-vis des contraintes techniques, environnementales, réglementaires, économiques qui pèsent sur la préparation des parcours de golf.  Par exemple, lorsqu’il y a des arrêtés de sècheresse et qu’un golf est contraint de ne plus arroser ses fairways, qu’ils prennent alors un aspect grillé, il est essentiel d’expliquer aux golfeurs que ce n’est pas pour les embêter, qu’il s’agit de mesures de solidarité entre usagers de l’eau pour faire face à des risques de pénuries d’eau. Cela impacte temporairement leur pratique et il y a un effort de pédagogie à faire pour qu’ils comprennent et acceptent le défi différent qui leur est proposé. Les gestionnaires n’ont pas toujours la possibilité d’expliquer ces enjeux, d’où cette aide que nous leur apportons.

Cette campagne est-elle également une réponse à certaines critiques des défenseurs de l’environnement quant à l’impact écologique des terrains de golf ?

Ces dernières années, nous avons voulu, au travers de plusieurs enquêtes (sur la gestion de l’eau ou l’utilisation de produits phytosanitaires) amener des données récentes et transparentes reflétant la réalité des pratiques de la filière. Nous voulons bien être critiqués et discutés, mais sur la base d’informations concrètes. Sur la question de l’eau, par exemple, les parcours de golf ne sont pas arrosés de manière irraisonnée. Les nouvelles technologies en matière d’irrigation se généralisent sur les parcours et permettent des progrès considérables pour répondre au plus juste besoin en eau des gazons. Idem pour les produits phytosanitaires, les personnels d’entretien sont très bien formés à leur usage et mettent en œuvre des actions préventives pour limiter leur recours au strict minimum. La culture du gazon est telle que leur usage, en particulier sur les greens, reste encore aujourd’hui incontournable pour maintenir leurs qualités sportives. Aux côtés de l’Association des personnels d’entretien des terrains de golf (AGREF) et des organisations représentatives du golf, nous œuvrons depuis longtemps pour accompagner les clubs, promouvoir les bonnes pratiques et faire émerger des solutions biologiques alternatives. C’est une exigence sociétale à laquelle nous devons répondre collectivement, et les golfeurs ont leur rôle à jouer.

 

Retrouvez à partir des liens suivants les supports de la nouvelle campagne de sensibilisation « Nos parcours évoluent, notre regard et notre pratique aussi ! » :

-         Livret Golf et environnement

-         Leaflet Golf et environnement

-         Affiches thématiques : eau, entretien, biodiversité et gestes écoresponsables


Par La rédaction
7 février 2019