Accueil / Actus / Pro / Jeux olympiques / Jeux olympiques : Les Français distancés

Jeux olympiques : Les Français distancés

Auteurs ce samedi de cartes de 69 (-2) et 73 (+2), Romain Langasque et Antoine Rozner sont respectivement 32e à -5 et 46e à -3. Alors que l'Américain Xander Schauffele mène à -14, ils sont sans doute trop loin pour jouer la médaille dimanche.

Romain Langasque
Romain Langasque a aligné trois cartes sous le par cette semaine. CHRIS TROTMAN / GETTY IMAGES ASIAPAC - AFP

>>> Les scores

Avant le coup d'envoi du troisième tour ce samedi, la journée a démarré par la conclusion du deuxième, interrompu hier soir en raison de la météo. Au plus grand bonheur des fans japonais, Hideki Matsuyama a signé un birdie au 17 pour rendre une carte de 64 (-7) et s'inviter en dernière partie ! Et lors de la troisième ronde, le duel entre le Japonais et l'Américain Xander Schauffele n'a pas déçu...

Le leader : Xander Schauffele (USA)

« Jusqu'ici, ce n'est guère différent par rapport au fait de mener un tournoi classique. Mais je pense que ça va changer demain : on joue pour quelque chose d'autre que ce dont on a l'habitude, puisque l'on défend les couleurs de notre pays. C'est pour cela que je vais aller passer un peu de temps au practice ce soir », déclarait Xander Schauffele à l'issue de son troisième tour. Leader au départ, l'Américain l'est également à l'arrivée après avoir rendu une carte de 68 (-3) ce samedi. Bien aidé par un ultime birdie au 18 qui lui a permis de rester seul en tête, le Californien pointe à 14 coups sous le par, en pole position pour aller chercher la médaille d'or olympique demain. La première nation mondiale du golf compte sur lui...

Les poursuivants

« Yatta ! » Comme espéré par tout un peuple, Hideki Matsuyama jouera la gagne demain. Le dernier vainqueur du Masters, auteur d'un énorme 64 (-7) ce matin pour boucler son deuxième tour, a grignoté un coup sur Schauffele en jouant 67 (-5) dans la foulée, alignant six birdies après un unique accroc au 1. Revenu à -13 total, la star japonaise portera sur ses épaules les espoirs des quelque 9 millions de pratiquants de golf que compte son pays.

Troisièmes ex æquo à -12, l'Anglais Paul Casey (67) et le Mexicain Carlos Ortiz (69) auront également leur chance lors de ce dernier tour qui s'annonce palpitant. Idem pour l'ensemble du top 15, puisque tout ce beau monde se tient en six coups seulement. On surveillera notamment Rory McIlroy, 5e à -11, ou encore Shane Lowry et Tommy Fleetwood, 9es à -10.

Les Français

Romain Langasque : 69 (-2) - 32e à -5

Troisième carte sous le par en trois tours pour l'Azuréen, qui a rendu un 69 (-2) « solide » comprenant quatre birdies et deux bogeys. « C'était encore une journée très solide. J'ai commencé par un bogey, mais derrière j'ai vraiment très bien joué au golf. J'ai passé l'aller en -2, mais j'ai manqué quelques occasions au tournant : chip-deux putts au 8, le par 5, 4 m pour birdie manqué au 9, et 1,50 m en descente au 10 manqués également », a-t-il déclaré à notre confrère de L'Équipe.fr. « Cet enchaînement aurait pu enclencher la machine pour le reste de la partie, mais ça n'a pas voulu malheureusement. Et sur le retour, je me suis retrouvé un peu plus loin des drapeaux. Dans l'ensemble c'était donc une journée solide, qui me fait penser que je peux faire -7 ou -8 demain avec ce jeu-là. » Il lui faudra au moins cela, puisque de sa 32e position il compte neuf coups de retard sur la tête, et sept sur la médaille de bronze... Romain Langasque s'élancera ce dimanche à 9 h 03 (2 h 03 en France).

Antoine Rozner : 73 (+2) - 42e à -3

Journée difficile pour le Racingman, qui ne s'est jamais remis d'une mauvaise entame de partie (bogeys au 3, 4 et 5). Auteur par la suite de trois birdies pour deux bogeys, Antoine Rozner n'a pu faire mieux qu'un 73 (+2) qui lui fait perdre 27 places au leaderboard. À l'issue du Moving Day, le voilà donc 42e à -3, à onze coups de Schauffele.


Par Alexandre MAZAS
31 juillet 2021