Accueil / Élite / Circuits pro féminins / Ladies European Tour / Calendrier / 2021 / Lacoste Ladies Open de France / Lacoste Ladies Open de France : Céline Boutier vire en tête

Lacoste Ladies Open de France : Céline Boutier vire en tête

Favorite de cette 31e édition, Céline Boutier s'est emparée des commandes ce vendredi grâce à un deuxième tour bouclé en 66 (-5). Elle compte un coup d'avance sur ses dauphines et deux sur la deuxième Tricolore, Anaïs Meyssonnier.

16-18
septembre
LACOSTE LADIES OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf du Médoc Resort (Châteaux), France
CIRCUIT : Ladies European Tour

Un putt qui tourne sur le bord du trou, un autre qui fait carrément le tour : voilà la mince frontière qui sépare une belle journée d'une journée parfaite. Et c'est d'autant plus frustrant quand ces putts qui refusent de tomber arrivent sur les deux derniers trous... Céline Boutier, à chaud, avouait « avoir un peu de mal à digérer ce finish », mais finir par-bogey au lieu de birdie-par ne doit pas masquer le plus important : la n° 1 française a très bien joué ce vendredi, et s'est emparée de la tête du tournoi. « Il y a quand même beaucoup de positif à tirer de cette journée. Je me suis donné beaucoup d'occasions de birdie, et souvent à des distances plus courtes qu'hier, donc c'était une belle amélioration par rapport à mon premier tour », a-t-elle indiqué après avoir signé une carte de 66 (-5), soit le deuxième meilleur score du jour.

Récente lauréate de sa deuxième Solheim Cup avec l'équipe européenne, meilleure Française au classement mondial (66e) et deuxième de ce Lacoste Ladies Open de France lors de sa dernière participation en 2019, Céline Boutier est la favorite cette année, et assume parfaitement ce statut. La voilà en effet seule leader après 36 trous, à -8 total, un coup devant l'Argentine Magdalena Simmermacher, l'Écossaise Kylie Henry et l'Italienne Virginia Elena Carta. « C'est toujours bien d'être en tête quand il reste un tour », admet-elle en souriant, « mais je ne vais pas pour autant me reposer sur mes lauriers. Il reste 18 trous, et j'espère continuer à les jouer comme les 36 déjà bouclés, et rester devant jusqu'au bout. » Une victoire sur le parcours des Châteaux demain ferait d'elle la cinquième Française titrée dans son open national, et la première depuis le sacre de Céline Herbin à Chantaco en 2015.

Anaïs Meyssonnier finit tête haute

Anaïs Meyssonnier

Une autre Bleue aura l'opportunité de remporter l'épreuve : Anaïs Meyssonnier. La joueuse originaire d'Arles, co-leader au départ ce matin, est restée au contact en rendant une carte de 70 (-1) haute en couleurs. « Ça a très très bien commencé avec un birdie dès le 1 grâce à un beau "planton". Ensuite j'ai enchaîné avec trois autres birdies sur le retour, dont un avec un long putt rentré, ce qui est toujours un bon bonus. Après ça j'ai eu un petit coup de mou, mais j'ai réussi à rester calme et à me concentrer sur mon jeu, à prendre les greens et à m'appliquer sur les putts », a-t-elle commenté. En guise de coup de mou, un bogey au 11 sur un trois-putts, un double au 12 après un chip trop appuyé suivi de trois putts, et une nouvelle erreur au 14 sur un coup manquant d'engagement et égaré à droite.

De leader après neuf trous, Anaïs Meyssonnier est donc sèchement rentrée dans le rang, mais a fini sur une belle note en allant puiser dans les qualités mentales qu'elle travaille avec acharnement depuis quelques temps. « Après un passage comme j'ai eu, j'ai plutôt tendance à péter un plomb et la carte peut facilement partir en vrille, mais là je suis restée calme et j'ai pu sauver les meubles en faisant un super birdie au 18 sur un nouveau drapeau planté », s'est-elle réjouie. Classée cinquième à -6, la joueuse de 24 ans ne compte que deux coups de retard sur sa compatriote, et s'élancera en avant-dernière partie.

« PRB » aux portes du top 10

Pauline Roussin-Bouchard

Elle aussi co-leader après le premier tour, Agathe Laisné a souffert aujourd'hui et concédé un 75 (+4) qui la relègue en 21e position à -1, aux côtés d'Emma Grechi (70) et Manon Gidali (70). C'est donc Pauline Roussin-Bouchard qui se retrouve troisième Française au leaderboard, à une intéressante 11e place à -3. « C'était une bonne partie. J'ai fait encore deux ou trois erreurs qui m'ont coûté cher, en particulier ce double bogey au 4, mais je ne me suis pas laissée déstabiliser et j'ai repris les rênes rapidement », a déclaré la Varoise après avoir signé un 68 (-3). « C'est surtout un putting très solide qui m'a aidée à bien scorer, car j'ai fait plus d'erreurs qu'hier dans le grand jeu. J'ai sorti quelques chips-putts bien maîtrisés qui m'ont un peu sauvée. »


Par Alexandre MAZAS
17 septembre 2021