Accueil / Élite / Circuits pro masculins / DP World Tour / Calendrier / 2018 / Ryder Cup / Actus / Le Golf National / Ryder Cup 2018 : les travaux au Golf National : pourquoi ?

Ryder Cup 2018 : les travaux au Golf National : pourquoi ?

L’accueil de la Ryder Cup 2018 représente une opportunité exceptionnelle et rare de soutenir la dynamique du développement de notre sport en France. Proposer une expérience mémorable au public et aux joueurs, la ffgolf et son comité Ryder Cup, présidé par Pascal Grizot, y travaillent depuis le 17 mai 2011. Dossier spécial sur les travaux de l’Albatros, parcours phare du Golf National, inauguré en 1990.

28-30
septembre
RYDER CUP
LIEU : Golf National, France
CIRCUIT : DP World Tour

Retrouvez la suite de notre dossier sur les travaux au Golf National :

L'Albatros se prépare pour la Ryder Cup (vidéo)

Travaux : drainage, irrigation et routes

. Un avant-goût de l'Albatros version Ryder Cup

Ces travaux, entamés en juillet dernier, sont menés en concertation avec Hubert Chesneau, l’architecte du site, l’European Tour (détenteur des droits de la Ryder Cup sur le territoire européen) et l’appui d’experts techniques. Il convient de souligner ici la forte implication des équipes du Golf National aux côtés des intervenants extérieurs. Le plan des travaux a dû prendre en compte, d’une part les contraintes d’exploitation du golf, et le bon déroulement des éditions prochaines de l’Alstom Open de France, et d’autre part, répondre au cahier des charges d’un parcours hôte de Ryder Cup, en matière de qualité du parcours et des infrastructures, et de respect de l’environnement.

Des investissements à long terme

La Fédération française de golf a toujours reçu le soutien de l’Etat et des collectivités locales pour bâtir et faire évoluer le Golf National. Elles accompagnent encore aujourd’hui la ffgolf dans les travaux du site dans la perspective de la Ryder Cup. Leur financement repose sur la mobilisation du Conseil Régional d’Île-de- France, du Conseil Général des Yvelines, de la Communauté d’agglomération  de Saint Quentin en Yvelines et du Conseil National pour le Développement du Sport. Les travaux engagés représentent un investissement de 7.5 millions d’euros : 4.7 millions sont supportés par l’Etat et les collectivités locales. Le reste est à la charge de la ffgolf.

Les travaux ont porté, et porteront encore jusqu’à fin 2017, sur d’un côté les quelques adaptations effectuées sur le parcours en lui-même, que nous revisiterons en deux parties, l’aller et le retour… pour pointer avec vous les modifications que vous y découvrirez bientôt, et d’autre part les infrastructures au sens large (drainage, arrosage, routes et chemins, eau potable, fibre optique…), la Ryder Cup 2018 ambitionnant d’accueillir 60 à 70 000 personnes, un nombre de spectateurs jamais encore atteint.

Ces investissements ne sont pas uniquement faits pour une semaine de golf et de Ryder Cup. Ces améliorations profiteront à d’autres grandes épreuves, et aux golfeurs qui continueront à utiliser les installations du Golf National. Les recettes qui ont fait le succès du Golf National au cours des 25 dernières années ont vocation à perdurer : le site pour le haut niveau, l'ouverture pour le plus grand nombre, l'accueil de grands événements...

Le Golf National ambassadeur du golf français

Le Golf National aide la France à acquérir la légitimité qu'elle n'avait pas il y a une quinzaine d'années pour se positionner comme une nation golfique qui compte. Pour faire cette démonstration-là, il y a quelques éléments clés : avoir des champions bien sûr mais il faut aussi avoir des parcours de renommée mondiale. Il y a un classement à la fois britannique et américain qui recense les meilleurs parcours en Europe et sur tous les continents. Le Golf National y figure en bonne place. Il entraîne ainsi dans son sillage le golf français et démontre aussi une forme de savoir-faire que l'ensemble des golfs français possède.

Donc c'est un moyen aussi de contribuer à la reconnaissance internationale du  golf français  Il faut être capable d'envoyer un signal symbolique et le Golf National a ce rôle-là pour le golf français. 

C’est dans la droite ligne de ce positionnement que la hausse des prix de l’Albatros est intervenue en 2015, de façon tout à fait déconnectée du financement des travaux. Sur un tel standing de parcours, qui réclame des ressources et des moyens importants, nous n’étions pas au niveau du standard international. En 2016, le green-fee de l’Albatros n’augmentera pas. Et, rappelons-le, le Golf National reste ouvert à tous, et chaque golfeur peut trouver un parcours adapté à son niveau avec entre l’Albatros, l’Aigle et l’Oiselet.


Par La rédaction
9 novembre 2015