Accueil / Élite / Circuits pro masculins / DP World Tour / Calendrier / 2018 / Ryder Cup / Actus / Le Golf National / Un avant-goût de l'Albatros version Ryder Cup

Un avant-goût de l'Albatros version Ryder Cup

Petit carnet de parcours de l'Albatros, trou par trou, afin de mieux apercevoir et apprécier les nouveautés, du côté des joueurs et des spectateurs, dues aux travaux pour l'accueil de la Ryder Cup 2018.

28-30
septembre
RYDER CUP
LIEU : Golf National, France
CIRCUIT : DP World Tour

Retrouvez la suite de notre dossier sur les travaux au Golf National :

. L'Albatros se prépare pour la Ryder Cup (vidéo)

. Pourquoi les travaux ?

. Travaux : drainage, irrigation et routes

Aller

Dès le 1, l’Albatros affiche ses ambitions Ryder Cup. Expérience spectateurs, les buttes de droite ont été travaillées pour permettre aux spectateurs de suivre le jeu dans les meilleures conditions de visibilité et de proximité avec les joueurs. Une plateforme destinée aux spectateurs et aux pavillons d’hospitalité a été créée entre le 1 et le 18.

Expérience joueurs, le green a dû subir quelque modifications (cf photo principale), avec comme premier impératif, de permettre sept positions de drapeaux différentes sur la semaine de Ryder Cup, épreuve qui nécessite jusqu’à deux positions de drapeaux par jour pour les doubles. Un problème que partage le green du 16. La pente du green du 1 a été corrigée, 1,5 et 2% contre 6-8% auparavant sur 80% du green, toujours pour cette même exigence de positions de drapeaux, et dans un souci de cohérence de dessin, de jeu, le green est au final plus petit, raccourci de 15 mètres en entrée.

Viennent compléter le dispositif, un nouveau chemin pour les voiturettes, la réfection des berlinoises, avec du chêne en provenance d’une forêt éco-gérée, dans un double souci d’esthétique, et de sécurité, sur des berges qui subissent depuis des années un phénomène d’érosion classique.

À découvrir enfin dès le 1, le nouveau sable de l’Albatros, que cache les tous nouveaux bunkers mis en place sur l’ensemble du parcours. Liner en béton poreux, sable blanc labellisé USGA, reconnu pour sa perméabilité, sa fermeté, ses qualités esthétiques, les bunkers sont désormais toujours visibles des joueurs au départ, et conformes aux exigences des plus grands tournois.

Au 2, pas d’intervention spécifique, sinon celles communes à tous les trous comme les bunkers, ou les systèmes de drainage et d’irrigation.

Au 3, la nouvelle station de pompage dernière génération, destinée à optimiser la gestion de l’eau, en complément de tout le dispositif mis en place, drainage, bassins de rétention, station météorologique. Nouvelle route en surplomb du côté gauche du fairway du 3 pour les spectateurs.

Entre le 3 et le 4, derrière le départ du 14, le bassin de rétention, situé sur le point le plus bas du site, a été agrandi pour atteindre une  capacité de 11 800 m³. A l’année, une hauteur d’eau minimale y sera conservée, permettant ainsi le maintien de la biodiversité du lieu.

Au 4, retour au dessin initial du trou qui redevient un véritable dogleg gauche. La terre extraite pour agrandir le bassin est restée sur place. Une démarche à la fois environnementale, économique, qui a permis d’optimiser le planning des travaux et d’éviter les dégâts de déplacement des camions sur l’ensemble du golf (sécurité des travaux, rapidité…) Cette terre a ensuite été utilisée pour confectionner les buttes qui séparent désormais les fairways du 4 et du 5, offrant un nouvel espace de circulation au public en lieu et place du très grand bunker qui existait. Trois nouveaux bunkers ont été créés, profonds et plus en en jeu pour les pros.

L’axe de jeu du départ du 5 (comme au 7, au 11, et au 16) a été modifié en tenant compte du positionnement des spectateurs aux alentours du départ. Après l’Alstom Open de France 2016 et jusqu’à l’hiver 2017, tous les départs pros seront mis à niveau pour avoir des surfaces 100% planes. Quatre nouveaux bunkers ont été créés dans la même optique que ceux créés au 4. Et une zone pour le public permettra aux spectateurs de suivre le jeu également de derrière le green.

Au 6, le plan des travaux a dû prendre en compte le drainage des eaux pluviales du champ limitrophe, plus haut que le fairway du 6, et donc potentiellement à risque pour le parcours. Pour remédier à cela, des noues d’infiltration ont été creusées entre le champ et le fairway pour évacuer l’eau.

Au 7, nouveau départ pro, surélevé, axe de jeu modifié, toujours pour favoriser la proximité et la visibilité des spectateurs.

Aux 8, 9 10 pas de changements majeurs, si ce n’est ceux communs à tous les trous du parcours comme les bunkers, le drainage, l’irrigation, et le remodelage des buttes pour accueillir des plateformes pour le public et l’hospitalité (une entre le 7 et le 12). La création des plateformes et le remodelage des buttes ont été pensés dans un souci de conservation du modelage ondulé du parcours et de préservation de son esthétique. 

Retour

Le par trois du trou 11 a été entièrement revu sauf le green. Il dispose désormais d’une pièce d’eau permanente, d’un départ réaxé et deux bunkers protégeant le green.

Au 12 les bunkers de gauche ont été reculés et dessinés pour être visible des joueurs, une modification qui les met davantage en jeu pour les pros, et moins pour les amateurs.

Aux 13, 14, premier trou qui a été achevé, au 15 pas de modifications notables. Une plateforme s’intercalera entre le 14 et le 3 pour une expérience spectateurs à 180° ! L’intégration paysagère de ces plateformes destinées à l’hospitalité respectera le mouvement initial du parcours avec ses « buttes », identité de l’Albatros. Les joueurs sur les fairways n’auront pas ces plateformes dans leur champ de vision.

Au 16, réfection du green, le seul autre refait avec le 1, pour des raisons identiques. Quelques aménagements aussi autour du départ pour le confort des spectateurs.

Après un 17 revisité sur sa partie droite, toujours en faveur des spectateurs, le 18 leur permettra d’approcher au plus près des joueurs et du fairway, grâce aux travaux effectués sur les pentes de la partie droite, retravaillées pour un accès plus sécurisé du public, qui pourra également suivre le jeu depuis la plateforme qui surplombera les fairways du 18 et du 1.

En attendant de faire club en main la promenade ci-dessus et découvrir de visu cet Albatros qui ne cesse de gagner en envergure, les aficionados pourront dans un avenir proche jouer le parcours composite composés des 10-9-1-2-3-14-15-17-18. Nous vous tiendrons informés de la date d’ouverture, qui interviendra avant que les derniers trous ne peaufinent leur mise en beauté pour l’Alstom Open de France 2016.


Par La rédaction
9 novembre 2015