Accueil / Actus / Amateur / Golf amateur : Les immanquables de 2021

Golf amateur : Les immanquables de 2021

Dans une saison que tout le monde espère la plus ordinaire possible, coup de projecteur sur sept événements amateurs qui, surtout après une année chaotique, nous font saliver d’avance.

Annulé en 2020, l'Augusta National Women's Amateur Championship sera l'un des gros temps forts de la saison 2021. Augusta National

31 mars – 3 avril : Augusta National Women’s Amateur Championship

Après une première édition franchement réussie en 2019, le nouveau championnat amateur féminin, organisé en lever de rideau du Masters par l’Augusta National, a coché les dates du 31 mars au 3 avril pour sa deuxième édition. Annulé à quelques jours de sa tenue au printemps 2020, le tournoi va, de nouveau, mettre aux prises les meilleures mondiales.

Étant donné l’excellente tenue d’ensemble du contingent amateur lors du dernier US Open, il y a déjà de quoi avoir hâte. Mais surtout, l’institution organisatrice ayant décidé d’accorder une invitation à toutes les joueuses en ayant déjà reçu une en 2020, trois Françaises au minimum y sont conviées d’office : Pauline Roussin-Bouchard, Lucie Malchirand et Candice Mahé. Le tout avec un dernier tour sur le tracé d’Augusta, cette fois orné de ses bosquets vernaux. Moins de trois mois à attendre…

1er – 5 avril : Trophées Esmond et Carlhian

Eux aussi avaient fait les frais de l’éruption de la pandémie au printemps 2020 : les Internationaux de France dames U21 (Trophée Esmond) et messieurs U18 (Trophée Michel Carlhian) font leur retour cette année. Immuable tradition oblige, le golf de Saint-Cloud accueillera la Esmond, avec comme perspective de revivre une finale 100 % française, comme celle qui avait opposé Lucie Malchirand à Pauline Roussin-Bouchard en 2019, avec une victoire de la première.

Les meilleurs Boys européens se retrouveront quant à eux aux Aisses, comme lors de la dernière édition disputée. Au cœur de la Sologne, les meilleurs espoirs Français tenteront de faire revenir dans l’Hexagone un trophée qui voyage hors des frontières depuis 2016 et la victoire de Guillaume Fanonnel.

28 avril – 2 mai : Trophée Golfers’ Club

Après la parenthèse automnale de 2020, retour au printemps pour les championnats de France de première division par équipes. Contrairement aux années précédentes, l’honneur sera aux dames, avec tout d’abord la tenue du Trophée Golfers’ Club à Saint-Germain-en-Laye. Après deux victoires consécutives de clubs provinciaux (fait inédit dans l’histoire de la compétition), les clubs franciliens auront sans aucun doute à cœur de revenir aux avant-postes. Mais non seulement personne ne leur facilitera la tâche, à commencer par le Golf Club de Toulouse tenant du titre, mais leurs propres rivalités historiques nous promettent, comme chaque année, de belles oppositions.

5 – 9 mai : Trophée Gounouilhou

À peine le temps de souffler, et la machine à émotions et à scénarios invraisemblables se remet en marche la semaine suivante, à Nîmes Campagne, pour la première division masculine. Tous les ingrédients devraient être réunis : un champion en titre (Terre Blanche) qui devra défendre sa couronne face à une concurrence féroce, un finaliste (Bussy-Guermantes) qui donnera tout pour reprendre sa couronne de 2019, un club hôte armé pour jouer les tout premiers rôles, des historiques (Chantilly, Saint-Cloud, Cannes-Mougins) pour qui le calendrier compte deux saisons, la semaine de la Gounouilhou d’un côté et le reste de l’autre… et dire que là, il va falloir attendre non pas trois mais quatre mois.

23 – 26 juin : Championnat d’Europe individuel messieurs

Après une relocalisation suisse de dernière minute en 2020, le championnat d’Europe individuel messieurs est de nouveau programmé sur le Golf du Médoc, au début de l’été. Nul doute que l’épreuve fera partie des objectifs principaux des meilleurs amateurs tricolores, histoire de profiter de cette venue en terre girondine pour succéder au palmarès à Victor Dubuisson, dernier vainqueur tricolore en 2009. C’était déjà en France, à Chantilly. Prémonitoire ?

25 – 31 juillet : Championnat de France des jeunes

Certes, l’impératif sanitaire l’emportant sur toute considération golfique, tout le monde s’est résolu, fin octobre dernier, à hâter de deux jours la fin du Championnat de France des jeunes, et à le réduire à la formule de stroke play. Mais l’une des conséquences est aussi qu’il tarde à tous de voir le CFJ reprendre sa place au cœur de l’été, et surtout de revivre la phase de match play. Ce sera chose faite en 2021, avec les meilleurs U12 et benjamins dans les rôles principaux. Puisqu’on vous le dit, que ça va être une belle année…


Par William LECOQ
5 janvier 2021