Accueil / Actus / Amateur / Universités US / Arnold Palmer Cup : Agathe Laisné lauréate avec les Internationaux

Arnold Palmer Cup : Agathe Laisné lauréate avec les Internationaux

La joueuse du RCF La Boulie faisait partie de l'équipe internationale qui affrontait les Etats-Unis dans cette "Ryder Cup" du golf universitaire. Elle a apporté deux points sur quatre possibles dans la victoire des Internationaux, sur le score total de 33,5 à 26,5. Mais surtout, elle a ajouté un nouveau gros tournoi du golf amateur à son expérience déjà riche de grands événements.

Agathe Laisné a contribué à la première victoire internationale depuis l'adoption du nouveau format. DR

« Trop sympa ; c'était top ; trop marrant ; super bien » : Agathe Laisné ne manque pas de qualificatifs flatteurs pour parler de l'expérience qu'elle a vécue, de vendredi à dimanche, sur le parcours de l'Alotian Club, dans l'Arkansas. La joueuse du RCF La Boulie participait à l'Arnold Palmer Cup, sorte de "Ryder Cup" du golf universitaire, mettant aux prises les meilleurs Américains et les meilleurs internationaux solarisés dans les facs US, messieurs et dames mélangés.

Elle a participé certes, mais les bonnes nouvelles ne s'arrêtent pas là : l'équipe internationale est allée chercher la victoire, la première sous cette dénomination, puisqu'avant 2018, l'équipe affrontant les Etats-Unis était uniquement européenne. Par ailleurs, le palmarès s'en trouve rééquilibré depuis le passage aux équipes mixtes, après la victoire l'an dernier des Etats-Unis à Evian, où les dames avaient fait leur entrée.

Deux points sur quatre pour Agathe Laisné

Agathe Laisné a joué les deux doubles mixtes avec le Taïwanais Chun An Yu.

L'étudiante tricolore de l'Université du Texas a eu sa part dans la victoire des Internationaux. Elle a certes débuté la rencontre par une défaite, le vendredi en quatre-balles mixte. Associée au Taïwanais Chun An Yu, elle s'est inclinée au 18 face à Austin Eckroat et Malia Nam. Revanche prise dès le lendemain en foursome mixte, avec le même partenaire mais cette fois face à Stephanie Lau et Peter Kuest, 4&3. 

Agathe Laisné a de nouveau connu la défaite le samedi après-midi en foursome. Associée à la Suédoise Frida Kinhult, elle s'est inclinée 3&1 face à Abbey Carlson et Emilia Migliaccio. Mais elle a surtout montré son talent dans les simples du dimanche, en battant la 15e joueuse mondiale Jennifer Chang, 3&1. Visiblement confiants sur les capacités de la Francilienne, les coaches de l'équipe internationale n'avaient pas hésité à l'aligner dans le match de tête, un choix toujours soigneusement réfléchi dans ce genre de compétitions par équipes. « Le coach m'a dit qu'il aimait beaucoup mon énergie, donc si je pouvais gagner vite et aller faire du bruit pour soutenir mon équipe, ça serait tip top », explique-t-elle.

Mission accomplie, la journée se soldant par la victoire finale des Internationaux, 33,5 à 26,5. Mais la différence au score s'est surtout faite dans les 24 foursomes, où les futurs vainqueurs ont amassé 16,5 points contre 7,5 aux Américains.

Chez Agathe Laisné, forcément, les bons souvenirs sont en position de monopole. « Je ne connaissais pas encore très bien mes coéquipiers de l'équipe internationale, confie-t-elle. Mais durant les cinq jours que nous avons passés ensemble, nous nous sommes tout de suite très bien entendus. On essayait surtout de prendre du plaisir, et ça a bien marché. On est très contents de voir le nom des Internationaux pour la première fois sur la coupe. » 

Le post social

La photo fera date : pour la première fois depuis l'adoption du nouveau format, l'équipe internationale s'est imposée face aux Etats-Unis. Ces derniers n'avaient plus perdu l'Arnold Palmer Cup sur leur sol depuis 2009.

Voir cette publication sur Instagram

hoisted. #APCup #Rolex

Une publication partagée par Arnold Palmer Cup (@arnoldpalmercup) le


Par William LECOQ
10 juin 2019