Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : la saison est terminée

NCAA D1 : la saison est terminée

L’annulation de tous les tournois de la "spring season", des Régionaux et des Nationaux et la fermeture des universités ont contraint les étudiants français à rentrer chez eux, à de rares exceptions près.

Pauline Roussin-Bouchard
Comme tous les joueuses et joueurs, la n°1 mondiale s'entraîne chez elle en attendant de savoir quand elle pourra reprendre la compétition. DR

Entraîneur depuis plus de trente ans de l’équipe de TCU à Fort Worth, Bill Montigel n’avait jamais été confronté à pareille situation. Tous ses joueurs sont rentrés dans leur famille, à commencer par le "freshman" des "Horned frogs", Aymeric Laussot.

Parti en Floride pour jouer le Mission Inn Spring Spectacular, le Parisien et ses équipiers n’ont effectué que quelques trous de reconnaissance avant d’être priés de quitter le club : «On s’est dit qu’on allait rester sur place pour s’entraîner et préparer le prochain tournoi, raconte Aymeric. Mais, peu de temps après, nous avons appris que toutes les compétitions de la NCAA étaient annulées. A mon retour à Fort Worth, quelqu’un m’a conseillé de prendre un billet et de rentrer à Paris. Là, après une semaine à la maison, je n’ai pas encore totalement récupéré du "jet-lag". Je bosse mes cours quatre à cinq heures par jour. Je m’entretiens physiquement d’autant que je n’ai plus de douleur au pied depuis mon opération. Je suis content d’en être débarrassé. Je vais m’entraîner au putting sur un tapis.» 

Aymeric Laussot à TCU
Débarrassé de ses problèmes physiques, Aymeric Laussot va devoir patienter avant de retoucher les clubs.

De nombreux autres Français ont emboîté le pas d’Aymeric Laussot comme Andoni Etchenique (ULM), Clément Charmasson (UCF) et Guillaume Chevalier (Memphis).

L’Aixois et ses partenaires avaient effectué un déplacement en Géorgie pour disputer leur deuxième tournoi de la «spring season», le Schenkel Invitational. Mais, après la reconnaissance, toutes les équipes engagées dans cette compétition ont été obligées de regagner leur état. Après avoir réglé quelques affaires à Memphis, le Provençal a rejoint Aix-en-Provence samedi non sans difficulté car deux de ses vols ont été annulés mais, le troisième a été le bon.

A Cannes, Paul Margolis (Washington) enchaîne les séances de sport chez lui : «J’ai un filet pour taper quelques balles et je chippe un peu dans mon jardin», explique-t-il.

Quelques-uns avaient choisi de rester aux Etats-Unis dans un premier temps, comme Quentin Debove (Florida) ou Alexandre Fuchs (Liberty). Mais, le golf des Gators ayant fermé, le Parisien a décidé de repartir en France. Quant à l’Azuréen, il avait décidé de boucler son semestre à Liberty en Virginie. Mais, ses parents lui ont demandé de revenir et il a atterri lundi à Nice.

Adrien Pendaries (Duke) et Guillaume Fanonnel (ULM) demeurent aux USA. Le Lyonnais prépare son passage chez les professionnels : «Oui, je suis toujours en Louisiane, indique-t-il. Je n’ai pas prévu de rentrer car les conditions d’entraînement sont meilleures ici. Et puis, j’ai l’intention de passer pro aux Etats-Unis. C’est sans doute un peu retardé car la Q-School du Mackenzie Tour est reportée (il devait jouer en Californie du 24 au 27 mars). Nous ne connaissons toujours pas la date. Je suis donc en attente.»

Pauline Roussin-Bouchard de retour à Carqueiranne

Mathilde Claisse et Pauline Roussin-Bouchard (South Carolina) ont embarqué dans le même vol Atlanta-Paris mardi dernier. Elles se sont séparées à leur arrivée puisque la Varoise a poursuivi son voyage jusqu’à sa destination finale, Carqueiranne.

Depuis son retour dans le Var, la n°1 mondiale s’est concocté des journées bien remplies : «Je travaille mes cours en ligne, déclare-t-elle. Je fais beaucoup de sport. J’ai tout ce qu’il faut à la maison et j’ai même emprunté des haltères à mes voisins. J’ai installé une tente dans laquelle je tape de balles trouées en attendant de recevoir le filet que j’ai commandé. Je suis donc très occupée. Ça va. C’est un peu ennuyeux de ne pas pouvoir sortir de la maison pour mes séances de préparation physique. D’autant que je ne me ménage pas. Mon préparateur français m’a envoyé des séances de cardio et celui de ma fac des exercices davantage basés sur la musculation. Au total, j’en enchaîne cinq dans la semaine. Ce qui est frustrant, c’est d’ignorer comment la saison va s’organiser. C’est comme si nous étions revenues en période hivernale.»

Chloé Salort (Kent State), Candice Mahé (Georgia), Agathe Laisné (Texas), Laura Van Respaille et Charlotte Laforcade (Maryland) ont réintégré le domicile familial.

Partie de North Texas en fin de semaine dernière, Emilie Ricaud devait rallier la Nouvelle-Calédonie samedi. Mais, elle est actuellement bloquée à Tahiti car l’aéroport est fermé et il n’y a aucun vol à destination de son île.


Par Gérard RANCUREL
25 mars 2020