Accueil / Actus / Amateur / Universités US / NCAA D1 : une cinquième victoire et un nouveau record pour Pauline Roussin-Bouchard

NCAA D1 : une cinquième victoire et un nouveau record pour Pauline Roussin-Bouchard

Pour la troisième fois depuis le début de la saison, la Varoise a battu le record du score individuel le plus bas (199, - 17) de South Carolina à l’occasion du SEC Championship sur le parcours du Greystone Golf & Country Club. Mathilde Claisse a réalisé une belle performance en prenant la huitième place (206).

Pauline Roussin-Bouchard victorieuse de son cinquième tournoi
Un cinquième trophée pour Pauline Roussin-Bouchard, vainqueur du SEC Championship avec un score de 199. DR

Surnommée «the French Phenom» (le phénomène français) par le staff de l’équipe de South Carolina, Pauline Roussin-Bouchard a pleinement justifié ce qualificatif en améliorant pour la troisième fois, cette saison, le record du score individuel le plus bas de l’histoire de l’université de Colombia.

Après le - 14 (202) au «The Ally» en octobre dernier, le - 15 (201) au Valspar Augusta Invitational en mars, la n°3 mondiale a signé deux cartes de 67 et une troisième de 65 pour un total de - 17 (199) !

Les «Gamecocks» ont également effacé le précédent record établi par l’équipe au Valspar Augusta Invitational (- 34) en le portant à - 37 !

«Nous aurions pu scorer plus bas, assure la Française. Même moi.» 

La saison 2020-2021 restera malgré tout celle de tous les records pour South Carolina.

Quatrième à l’issue du premier tour, Pauline Roussin-Bouchard s’est installée en tête au terme du deuxième (134) et a confortée sa position au dernier en concluant par un eagle au 18 pour anéantir définitivement les maigres espoirs de ses adversaires. 

Pauline Roussin-Bouchard au SEC Championship.
Les partenaires de la Française lui ont réservé un bel accueil à sa sortie du 18.

«Mentalement et techniquement, je suis restée sur la dynamique du Valspar, commente-t-elle. Après le 64 d’Ana (Pelaez) au premier tour, je pensais qu’elle allait continuer sur sa lancée et s’imposer car ce parcours ne convenait pas à mon jeu. Il était très court avec des fairways bordés d’arbres. Je savais que le wedging serait primordial et c’est l’un des points forts d’Ana.»

Mais, le 73 de l’Espagnole au deuxième tour l’a éloignée de la première place et la Française a saisi cette opportunité pour prendre le relais de sa partenaire : «Pourtant, mon putting n’était pas au mieux cette semaine, reconnaît-elle. J’ai totalisé beaucoup de birdies (19 et un eagle) mais, la plupart d’entre eux étaient donnés ou presque. D’ailleurs, j’ai changé de putter et j’ai été plus performante au dernier tour.»

Deuxième au terme des trois tours de stoke play, South Carolina a été opposée à l’équipe d’Alabama en quarts de finale de ce SEC Championship. Elle a été battue 3,5 à 1,5. Menée 3 down par l’Italienne Benedetta Moresco (n°21 mondiale) qui était - 5 après neuf trous, Pauline Roussin-Bouchard a comblé son retard sur le retour en gagnant le 11, le 15 et le 16 pour terminer «all square».

Mathilde Claisse a été la seule de l’équipe à s’imposer (2&1) en match play après une belle huitième place en stroke play (206, - 10) : "Je suis très contente, confie la joueuse du RCF La Boulie. Ça fait très plaisir de rejouer comme ça. J'ai hâte de disputer les deux derniers tournois."

«Ana, Mathilde et moi, nous avons beaucoup pratiqué le match-play en Europe, précise la Varoise. Ce n’est pas le cas des autres filles de l’équipe qui ont grandi aux Etats-Unis où cette formule de jeu est peu exercée. Il faut s’y préparer pour les Nationaux.»

Les «Gamecocks» vont disposer de plus de deux semaines avant les Régionaux disputés, eux, sur trois tours de stroke play.

Le deuxième doublé de Kent State

Chloé Salort (6e à 216) et ses teammates de Kent State arrivent en forme avant les grands rendez-vous de la saison universitaire.

Victorieuses du Clemson Invitational à la fin du mois de mars, elles ont itéré leur performance à l’Indiana Invitational en s’adjugeant le classement par équipes (856, - 8) en étant la seule des seize en compétition à terminer sous le par et celui individuel grâce à Emily Price (212).

L'équipe de Kent State vainqueur de l'Indiana Invitational
Après le Clemson Invitational, Chloé Salort et ses équipières ont remporté l'Indiana Invitational.

Chloé Salort s’est offert un nouveau top 10 après sa neuvième place au Clemson Invitational : «Le Pfau Course n’était pas facile, déclare la Parisienne. Les scores le prouvent. Il vient juste d’être terminé. Il n’existait pas l’an dernier. Pour ma part, mon driving et mon putting ont été performants. Je suis contente de cette nouvelle victoire de l’équipe après avoir dominé les trois tours. C’est de bon augure avant les Régionaux.»

Maryland a obtenu une belle deuxième place à dix coups de Kent State : «Oui, encore un podium pour l’équipe, apprécie Laura Van Respaille (11e à 218). Nous sommes si proches. Le travail va payer prochainement, j’en suis sure. Personnellement, je suis assez satisfaite de mon tournoi. J’ai eu un peu de mal au début mais, j’ai réussi à effectuer quelques ajustements et j’ai mieux fini la semaine. Nous repartons dès demain, mercredi, pour jouer le Big 10. J’ai hâte de voir comment l’équipe va performer.»

Sa partenaire, Charlotte Lafourcade, s’est classée vingt-et-unième (221). Mathilde Delavallade (Penn State) a pris la quarante-sixième place (228) et Manon Tounalom (Rutgers), la soixante-quatorzième (235).

A l’ACC Women’s Golf Championship à Greenboro, l’équipe de Louisville, septième, n’a pas participé aux match-play pour lesquels seules les quatre premières étaient qualifiées. Avec un total de 225, Margot Béchadergue a fini à la vingt-huitième place : «Oui, assez contente de ce top 30 mais, un peu déçue de ne pas avoir battu mon record de 2019, explique-t-elle. J’ai très bien tapé la balle mais, malheureusement très peu de putts sont tombés. Le parcours était très étroit avec des greens très rapides et vallonés.C’était donc compliqué. J’ai bien mieux joué que ne l’indiquent mes scores d’où ma déception.»


Par Gérard RANCUREL
20 avril 2021