Accueil / Actus / Fédération / Actions sociétales / Premiers de Cordée : une journée pour s’évader au Stade de France

Premiers de Cordée : une journée pour s’évader au Stade de France

Le mercredi 10 mai a eu lieu au Stade de France la quatrième édition de la Journée Évasion organisée par l’association Premiers de Cordée. Le golf était l’un des nombreux sports représentés. 

Premiers de Cordée

Premiers de Cordée est une association qui vise à faire découvrir le sport aux enfants hospitalisés. Ping-pong, volley-ball, boxe, football, tir à l’arc, près de vingt-trois structures sportives étaient représentées. Ludivine Kreutz, Aurélien Lacour, Sabine Rocheron, Pascale Soncourt membres de la Fédération française de golf ainsi que Jérôme Gradel un bénévole se sont tenus prêts pour recevoir les visiteurs.

Dès dix heures, les enfants ont commencé à fouler le bitume de l’enceinte du Stade de France. Situés à gauche de l’entrée principale quatre stands attendaient les participants. Pascale Soncourt, directrice technique national adjointe s’occupait de l’atelier putting : « C’est un atelier qui leur apprend à doser leur geste. Il y a plusieurs niveaux et ils ont le droit à cinq balles d’essais. S’ils arrivent à mettre dans le cône au fond, ils sont contents parce-que c’est l’équivalent du trou ».

À côté de Pascale se trouve une structure gonflable bleue avec une cible au centre. Les jeunes avec l’aide de Ludivine Kreutz (ancienne joueuse professionnelle), tentent de viser les différents objectifs en leur apprenant à avoir le bon swing. Les deux autres activités tenues par Jérôme et Aurélien Lacour (conseiller technique national), se jouent sur deux tapis de putting : « Là ils doivent juste impacter la balle pour qu’elle avance droit. Tous ces ateliers font appel à la psychomotricité » précise, Pascale.

Sport et épanouissement

En groupe ou accompagnés par leurs parents, les enfants se pressent pour jouer au golf. Thomas vient de récupérer son diplôme et son bracelet ffgolf, qu’il arbore fièrement. Son père Romain est ravi de ce qui est proposé : « Nous sommes là toute la journée. C’est l’occasion pour les enfants qui ne connaissent pas de découvrir des sports et ils sont super motivés ! J’ai entendu parler de cette journée via l’établissement dans lequel est mon fils, c’est notre première année de participation et les enfants sont vraiment heureux ! ».

En plus des nombreuses disciplines représentées, plusieurs athlètes de haut-niveau étaient présents. Nathalie Péchalat, Thierry Omeyer, Laura Flessel, Sydney Govou, pour n’en citer que quelques-uns ont fait le déplacement pour cette journée si particulière. Une journée qui s’est préparée depuis bien longtemps, comme nous l’explique Idir Rabhi chef de projet de l’association Premiers de cordée : « C’est un travail de plusieurs mois de réunir tout ce beau monde, que ça soit les bénévoles ou les éducateurs sportifs, ainsi que toutes les personnes du stade de France qui ont veillé à la bonne mis en place de l’évènement. Aujourd’hui, c’est la consécration ».

 Il est également revenu sur les liens qui unissent l’association à la Fédération : « Nous sommes conventionnés avec la ffgolf. Elle intervient sur le programme majeur de l’association : le sport à l’hôpital. Le but du jeu est d’aller dans les hôpitaux et de proposer la pratique du golf aux enfants hospitalisés pour qu’ils puissent découvrir et s’amuser. ».

« Une belle fête pour le sport »

Aurélien Lacour vient de passer autour du poignet d'Abdallah six ans un bracelet « j’aime le golf ». Beaucoup d’enfants se pressent devant le bureau des diplômes, attendre leurs fameux sésames. Aurélien se réjouit de l’impact : « C’est la deuxième édition où nous sommes là. Nous avons du beau temps et un très beau lieu : le Stade de France. C’est une belle fête pour le sport et une belle démonstration pour le golf. Nous sommes entrés en contact avec Premiers de Cordée en 2015 de mémoire par l’intermédiaire de la Direction technique nationale et puis nous nous sommes dit que c’était très important pour la Fédération d’être présente pour faire découvrir à tous les publics ce qu’est le golf. Et ça fonctionne ! Tout le monde a le sourire et essaye ! ». Trois mille enfants se sont dépensés lors de cette Journée Évasion.


Par Sophia Mouyeni
11 mai 2017