Accueil / Actus / Fédération / Construction de parcours / Lancieux, une extension raisonnée

Lancieux, une extension raisonnée

Il n’aura fallu que 10 ans, mais beaucoup de passion et pas mal de travail, pour que la petite structure de Lancieux, composée à l’origine d’un pitch & putt de 9 trous, s’agrandisse avec un autre 9 trous. Ce par 36 de plus de 2600 mètres était inauguré le 18 juillet dernier.

Un grand champion, François Delamontagne, une ancienne ministre des Sports, madame Fourneyron, telles étaient les têtes d’affiche lors de l’inauguration du 9 trous de Lancieux, le 18 juillet dernier. Bien des golfs aimeraient pouvoir en dire autant ! Situé face à Saint-Jacut-de-la-Mer, et à deux pas du vénérable golf de Dinard, ce nouveau venu est donc né sous les meilleurs auspices.

Tout a commencé au début des années 2000 lorsque Philippe Benadretti décidait de tracer quelques trous de golf, « juste posés sur les dunes », pour lui et ses amis, sur un terrain lui appartenant. C’est en 2005 que décision était prise d’ouvrir ce site au public. Preuve que se faire plaisir à soi-même peut aussi faire le bonheur de beaucoup d’autres, cette petite structure a permis en une dizaine d’années de créer quelque 500 nouveaux golfeurs !

« Tout est parti de la volonté de mon père qui est passionné de golf et qui a trouvé ce terrain qui était à ses yeux prédestiné à accueillir un parcours, commente son fils David. En guise de club house, nous avions installé une camionnette et nous nous sommes vite rendu compte que cela correspondait à un besoin dans la région. Le golf de Dinard était bien sûr là depuis longtemps, mais il manquait une petite structure facile d’accès, où on ne se prend pas la tête, où il n’y a pas de porte à franchir et où on pouvait jouer pour 10 euros. »

Toujours est-il que la vision de la famille Benadretti était parfaitement juste et justifiée : grâce à l’ouverture de ce 9 trous, ce club, dont David est le responsable depuis 2011, est entré dans une autre dimension avec un doublement du nombre de ses membres qui sont aujourd’hui 320.

« La création de ce nouveau parcours correspond à un fort désir de notre part mais aussi au fait que nous avons au cours des années précédentes créé beaucoup de nouveaux golfeurs qui allaient forcément voir ailleurs, explique David. Avant, on alimentait les autres golfs et on s’est dit que maintenant ce serait bien de travailler pour nous directement. »

Pas question cependant de se situer en concurrence avec les différents sites de la région. C’est pourquoi le golf de Lancieux ne devrait plus connaître d’agrandissement. « Nous préférons rester à notre dimension, pour ne pas risquer de mettre en péril notre structure, poursuit David Benadretti. Et de fait, nous sommes complémentaires avec les autres golfs, et cela nous convient très bien. Nous avons trouvé notre place, qui plus est dans un cadre très agréable avec vue sur la mer. »

Voilà en tout cas la France golfique dotée d’un nouveau site d’importance dans la course aux 100 petites structures à l’horizon 2018, un golf qui de plus mise fermement sur l’avenir grâce à son école de golf qui compte une quarantaine d’élèves dont s’occupent deux pros.