Accueil / Jouer / Jeunes / National & International / Calendrier / 2016 / Scottish Boys U16 / Scottish Boys U16 : une nouvelle grande victoire pour Aymeric Laussot

Scottish Boys U16 : une nouvelle grande victoire pour Aymeric Laussot

Vainqueur du Doral-Publix Junior Classic en décembre, le joueur du Paris Country Club a remporté un nouveau tournoi international grâce à deux derniers tours sous le par. Boulanger, Riboud, Marin et Guéant se classent dans le top 10.

Aymeric Laussot vainqueur du Scottish Boys U16
05-07
juillet
SCOTTISH BOYS U16
LIEU : West Lothian, Écosse
CATÉGORIE : U16

<<<Les résultats

Les jeunes Français ont été les principaux animateurs de cette dernière journée du Scottish Boys U16. Il n’est donc pas étonnant que l’un d’entre eux (Aymeric Laussot) se soit imposé grâce à un 65 et un 70, ni d’en retrouver quatre autres (Thomas Boulanger, Hugo Riboud, Maeti Marin et Tom Guéant) dans le top 10, et trois (Yvan Ducler, Nicolas Muller et Dimitry Mary) aux portes du top 10 (12e).

Hugo Riboud et Dimitry Mary ont établi les deux meilleurs scores des troisième et quatrième tours, un 64 sans aucun bogey, ce matin, pour le Racingman, et un 66, cet après-midi, pour le Lyonnais.

Aymeric Laussot prend la tête au 3e tour

Septième après son bon 68 du deuxième tour, Aymeric Laussot comptait cinq coups de retard, ce matin au départ, sur Thomas Boulanger, le leader : «Je savais qu’avec trente-six trous à jouer, tout était encore possible», déclare le joueur du Paris Country Club.

Et il a eu raison de croire en ses chances. Il a débuté par deux birdies mais, concédé deux bogeys d’affilée au 6 à cause d’un chip et deux putts, et au 7 par la faute d’un «trois putts». Mais, il a réagi tout de suite en bouclant ses neuf premiers trous par deux birdies pour redescendre à - 2. Il a ajouté quatre nouveaux birdies à sa carte sur le retour, notamment celui du 16, où plein vent contre, il a déposé un coup d’hybride à moins d’un mètre du mât. Un putt de trois mètres au 17 lui a offert un 65 qui l’a hissé à la première place avec deux coups d’avance sur ses poursuivants immédiats.

«Je ne me suis pas affolé, explique Aymeric. Je n’ai pas modifié ma stratégie. Il fallait que je continue à taper le driver partout.»

Le futur pensionnaire du Pôle France Boys a aligné neuf pars consécutifs en ne rentrant aucun putt pour birdie : «Je savais que Barclay Brown m’avait rejoint à la première place, précise-t-il. Aussi, j’ai accueilli mon birdie au 10 comme une délivrance.»

Au 12, Aymeric Laussot a putté pour l’eagle à six mètres mais, son putt n’est pas tombé. Ce birdie lui a redonné un peu d’air. Son seul bogey de l’après-midi au 16 n’a pas eu de conséquences fâcheuses sur le résultat final : «Je suis vraiment très content d’avoir gagné car j’étais passé + 5 à l’aller de mon premier tour, ajoute-t-il. C’est d’autant plus agréable de m’imposer avec un total à - 7. Cette tournée m’a permis de mieux faire connaissance avec mes potes. C’était super. Et, maintenant, place aux moins de 17 ans par équipes.»

Aymeric Laussot succède à Paul Foulquie au palmarès de ce Scottish Boys U16.

Le putting exceptionnel de Hugo Riboud

Auteur du meilleur score (64) du tournoi, ce matin, Hugo Riboud a totalisé sept birdies (dont cinq sur l’aller du West Lothian Golf Club) grâce à un putting exceptionnel. Le jeune Racingman a commencé par rentrer un putt de huit mètres au 2. Puis, il en a enquillé un de quatre mètres au 3 et de trois mètres au 5.

Après avoir sauvé deux pars en mettant ses chips donnés, il a glissé des putts de cinq et trois mètres au 8 et au 9 (- 5). Au 10, il a planté son attaque de green au drapeau (- 6). Il a conclu par un dernier putt de deux mètres 

Moins en réussite au putting, cet après-midi, sur des greens humides et marqués, il est passé dans le par à l’aller avec deux birdies et deux bogeys. A - 1 après ses deux birdies sur les par 5 du 12 et du 15 touchés en deux, deux bogeys (16 et 18) l’ont privé d’un possible podium.

Thomas Boulanger pénalisé par son troisième tour 

En tête depuis le premier tour, Thomas Boulanger a poursuivi sur la même dynamique au début de son troisième tour (- 3 après six trous). Un petit putt d’un mètre manqué au 8 a semé le doute dans son esprit : «Et par la suite, j’ai loupé d’autres petits putts», confie-t-il. Le Cannois a concédé trois autres bogeys jusqu’au 14. Puis, au départ du par 3 du 15, il a flyé le green et s’est retrouvé dans les «foins». Il est sorti du green avec un triple catastrophique : «Il a plombé ma partie et réduit mes chances de victoire.»

Cet après-midi, Thomas Boulanger est reparti à l’attaque. Son agressivité a été récompensé par sept birdies mais, il a abandonné pas mal de points en route (deux doubles et un bogey) : «Ca me laisse des regrets, c’est sûr. Mais, ça reste un bon tournoi avec un total sous le par (281).» 

Les résultats des Français

1. Aymeric Laussot 65 et 70 (277), 4. Thomas Boulanger 75 et 69 (281), 5. Hugo Riboud 64 et 72 (282), 8. Maeti Marin 70 et 72 (285), 8. Tom Guéant 71 et 70 (285), 12. Yvan Ducler 73 et 72 (286), 12. Dimitry Mary 78 et 66 (286), 12. Nicolas Muller 75 et 71 (286), 21. Claude Churchward 72 et 71 (289), 29. Andrea Milazzo 75 et 75 (293), 35. Quentin Debove 73 et 75 (295), 35. Marius Cara 70 et 78 (295), 42. Maxime Legros 73 et 76 (297).


Par Gérard Rancurel
7 juillet 2016